Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • Le Bateau Livre
  • : Bibliographies de littérature jeunesse & activités autour de la lecture, la recherche documentaire et l'éducation à l'image (collège-lycée)...
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Creative Commons License

Le contenu de ce blog
(
textes, images, fiches pédagogiques ou diaporamas)
est mis à disposition selon les termes
de la licence Creative Commons
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-
Partage des Conditions Initiales à l'Identique.

Le travail pédagogique se partage.
Mais si vous pêchez des documents en ligne
pour les utiliser sur le web ou les diffuser,
merci de me contacter au préalable et de
...
- m'indiquer l'adresse de votre blog ou site
  en commentaire de l'article utilisé.
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos / http://lebateaulivre.over-blog.fr

NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.

------------------------
-----------------------------------------------------
Les couvertures de livres sont reproduites
selon les principes du "Mode d'emploi".
 
Je n'ai pas pu joindre tous les éditeurs.
Si une image pose problème, signalez-la,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 12:39

U4

GREVET, Yves. Koridwen

HINCKEL, Florence. Yannis

TREBOR, Carole. Jules

VILLEMINOT, Vincent. Stéphane

 

Syros / Nathan, 2015

 

 

Genre : science-fiction

Thème : apocalypse / virus / survie / amour /

Niveau : collège / lycée

 

 

Décor d’Apocalypse : villes encombrées de cadavres, pillages et violences, électricité et eau coupées... Le virus U4 a décimé la majeure partie de la population. Seuls ont survécu les adolescents entre 15 et 18 ans. Pourquoi ? C’est un mystère qu’ils devront élucider. En attendant, chacun cherche à survivre : Koridwen en Bretagne, Yannis à Marseille, Jules à Paris et Stéphane à Lyon… Avant la catastrophe, ils avaient un point commun : ils étaient tous les quatre experts d’un jeu en ligne, Warriors Of Time. Khronos, le Maître du jeu, les convie lors d’une des dernières connexions, à se retrouver le 24 décembre à Paris. Leurs destins vont se croiser… Est-ce la solution ?

 

Ce projet à 8 mains est né de la complicité de 4 auteurs de littérature jeunesse, lors d’un salon du livre. Le scénario et le contexte se sont construits peu à peu, au fil de leurs échanges : « En détruisant le monde entier, ce qu’aucun de nous n’avait encore fait, on se retrouvait tous à armes égales, les mains nues, comme nos personnages. On est très vite tombés d’accord là-dessus. Là où il a fallu palabrer, c’est sur les raisons de l’apocalypse » explique Vincent Villeminot.

 

Les quatre romans se déroulent sur une même période, chacun se focalisant sur un personnage différent. Ils peuvent se lire indépendamment les uns des autres, ou dans l’ordre de son choix. Evidemment, quand on a commencé l’un, difficile de ne pas avoir envie de lire les autres pour en savoir plus ! Les histoires se mêlent, les personnages se croisent… chacun livre sa vision de cette situation extrême…

 

Voilà une série de science-fiction sur un thème classique, la fin du monde causée par un virus et l’organisation pour la survie. Le fait de l’aborder quatre fois, à travers des personnages différents est original et chaque auteur a su y apporter une écriture particulière, pour incarner son protagoniste. Annoncé comme « le phénomène de la rentrée littéraire », cette série va sûrement s’arracher dans les CDI !

 

Pour aller plus loin...

 

Le dossier de presse

Le projet raconté par Florence Hinckel

La bande-annonce

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 12:37

 

MERVEILLE, David / d’après TATI, Jacques

Monsieur Hulot à la plage

Rouergue, 2015, 56 p.

ISBN : 978-2-8126-0753-0

16 €

 

 

Genre : album

Thème : été / vacances / mer

Niveau : Ecole Primaire – 6e

 

Monsieur Hulot, personnage distrait et loufoque, avec son pardessus et son chapeau, rencontre un petit garçon sur la plage de Saint-Marc-Sur-Mer, (où ont été tournées Les vacances de Monsieur Hulot). S’ensuit une série de gags comico-poétiques…

 

Les belles illustrations, en noir et blanc, confèrent à l’histoire une certaine nostalgie et la placent hors du temps. Pas de textes : chacun est libre d’imaginer ce qu’il souhaite…

 

Avec les plus jeunes, cela peut être l’occasion de décrire et raconter ce que l’on voit. Avec des enfants plus grands ou même des élèves de collège, il est envisageable d’écrire des textes et dialogues pour accompagner ce « storyboard ». Les enseignants de français sont souvent à la recherche d’albums sans paroles, à exploiter dans le cadre d’ateliers d’écriture. L’album servira aussi d’initiation à l’univers de Jacques Tati, à prolonger par la projection de ses films.

 

L’auteur, ayant déjà publié d’autres albums autour du personnage,  explique son choix : « Je vais puiser dans l’univers de Tati cet esprit si inventif, son humour burlesque, la psychologie du personnage de Hulot, une certaine poésie. Je m’amuse également à truffer mes images de références visuelles tirées des films, comme certains décors, personnages, véhicules… Je n’adapte ni ses films ni certains gags, j’invente de nouvelles histoires, de nouvelles scènes, avec je l’espère, l’esprit du maître ».

 

Présentation sur le blog de l’auteur :

http://davidmerveille.blogspot.fr

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 10:39

 

EDITH

Le jardin de Minuit

Soleil, 2015 (Noctambule), 94 p.

ISBN : 978-2-302-04505-7

17,5 euros

 

 

Genre : bande dessinée / fantastique

Thème : ennui / imaginaire / Angleterre / amitié

Niveau : Collège / lycée

 

 

Tom doit passer ses vacances chez son oncle et sa tante, car son frère a la rougeole. Ils habitent un appartement, situé dans un immeuble sur cour. Il s’ennuie terriblement, jusqu’au jour où, intrigué par les 13 coups de l’horloge du vestibule, il découvre une porte conduisant vers un incroyable jardin…

 

Edith propose une adaptation du célèbre roman de Philippa Pearce, Tom et le jardin de minuit. J’avais adoré ce roman, lu quand j’étais adolescente et j’ai été tout aussi conquise par cette bande dessinée qui a ravivé les souvenirs que j’en avais. L’histoire est très touchante et pleine de poésie. L’ennui et l’envie d’aventures que l’on peut éprouver enfant lors d’interminables vacances d’été y sont finement rendus. Le texte est très bien servi par le dessin, dont les couleurs évoquent le charme suranné de l’époque du jardin...

 

La collection Noctambule propose des passerelles entre littérature et bande dessinée, dans laquelle les auteurs adaptent fidèlement ou librement des oeuvres classiques.

 

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 10:14

 

ALBERT, Adrien

Papa sur la lune

Ecole des Loisirs

ISBN : 978-2-211-22300-3

12,7 euros

 

 

Genre : album

Thème : lune / espace / cosmonaute / divorce / relation fille-père / animal

Niveau : maternelle / CP / CE1

 

Mona part chez son papa, sur la Lune. Tout est prévu : la fusée, le vaisseau et la capsule… Depuis la station, on peut même observer la terre, avec une lunette astronomique et observer la surprise que réserve maman à son retour…

 

L’histoire et les images sont douces et fluides. L'album peut se découvrir à différents niveaux de lecture, pour le plaisir d’imaginer « et si on pouvait aller dans la lune… » ou en allant plus loin. On peut y voir une métaphore de la relation enfant/père ou de ce que peut ressentir un enfant vivant avec des parents séparés.

 

 

Cet album donnera inévitablement envie de découvrir

un documentaire sur le même thème, paru au même moment…

 

 

JOSSEN, Pénélope

Comment nous sommes allés sur la lune

Ecole des Loisirs, 2015

ISBN : 978-2-211-22310-2

12,7 euros

 

 

Genre : album documentaire

Thème : lune / espace / cosmonaute

Niveau : maternelle / CP / CE1

 

L'histoire des trois pionniers de l'espace : Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins. Un album très instructif, aux explications techniques claires, sur la façon dont ils s’y sont pris pour atteindre la lune.

 

J’ai trouvé d’autant plus intéressant de découvrir cet ouvrage après la lecture de Papa sur la lune. On reconnaît la fusée, le vaisseau et la capsule nécessaires pour alunir. Deux beaux ouvrages pour commencer un réseau de lecture sur ce thème dans une BCD.

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 10:08

 

TISSERON, Serge

Guide de survie pour accros aux écrans… ou comment garder ton ordi ET tes parents

Nathan, 2015, 96 p.

ISBN : 978-2-09-255902-4

10,9 euros

 

 

Genre : guide

Thème : Internet / écran / addiction

Niveau : CM2 – 6e – 5e – 4e

 

Ce guide s’adresse aux adolescents, pour les aider à mieux réguler leur « consommation » d’écrans (smartphones, jeux vidéos, Internet…), en abordant différentes situations qu’ils sont susceptibles de rencontrer : « mes parents ne veulent pas que j’aie un ordi dans ma chambre », « j’ai triché sur mon âge pour créer mon profil facebook », « dans les jeux vidéos, je ferais des choses que je ne ferais jamais dans la vraie vie »… Sous forme de quiz, tests, infos et conseils, l’auteur amène les adolescents à réfléchir à leurs pratiques, donne des informations précises sur le droit et Internet et explique les raisons des interdits posés par les adultes, sans jamais diaboliser les nouvelles technologies, dont il souligne aussi les avantages.

 

Le psychiatre et chercheur Serge Tisseron s’est particulièrement penché sur la question des enfants et des écrans : il a été co-rédacteur de l’avis de l’Académie des sciences L’enfant et les écrans en 2013 et mène la campagne 3-6-9-12 : apprivoiser les écrans et grandir. Un site est d’ailleurs consacré à cette éducation aux écrans : « Notre rôle est de les accompagner dans la découverte d’un monde où les écrans seront de plus en plus présents en les invitant à les utiliser pour ce qu’ils peuvent apporter de meilleur. » * Son intention est de faire réfléchir aux usages des nouvelles technologies, qui permettent une nouvelle relation au savoir, enrichissante pour peu qu’elles soient adaptées à l’âge de l’enfant, outils de création et liée à une nouvelle forme de sociabilité et d’échanges des ados avec leurs pairs ou les adultes.

 

Un ouvrage à avoir bien sûr, dans un CDI, pour amorcer la discussion avec les élèves, ou simplement les laisser seuls découvrir ce petit guide avisé.

 

* http://www.apprivoiserlesecrans.com

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 21:24

Il

Il

LE BORGNE, Loïc
Il
Syros, 2015, 260 p (Soon)
ISBN : 978-2-74-851673-9
15,9 €


Genre : science-fiction
Thèmes : mutant / avenir / peur de la différence
Niveaux : 5ème - 3ème


Elouan, 13 ans, n'a jamais été un garçon comme les autres. Le narrateur, dont on ne comprend qu'à la fin qui il est, retrace l'été au cours duquel Elouan découvre qu'il est un mutant, ou plutôt un Alpha, une nouvelle branche de l'espèce humaine, comme il en paraît un peu partout dans le monde. Télépathie, télékinésie, il apprend peu à peu à maîtriser ses talents, avec le soutien de sa cousine Romane, de son ami Baptiste et de Pierre, auteur de science-fiction... Mais à Templeuve, tout le monde n'a pas la même ouverture d'esprit et certains habitants ont peur des forces inexplicables de cet adolescent étrange...


"Les pensées sont comme les roches sur une planète. Certaines sont en surface et d'autres enfouies en profondeur. On peut toutes les lire mais on n'est pas obligé. "


Un roman de science-fiction ancré dans un monde très proche de nous, qui repose sur l'idée que dans une situation extreme, où l'environnement est en danger, l'espèce humaine s'adaptera naturellement. Bien que l'histoire ne montre pas nos semblables sous leur meilleur jour, elle apporte une note d'espoir bienvenue, un message positif. Un récit que l'on peut acquérir pour un CDI de collège.


Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 21:16
Nous les menteurs

LOCKHART, Emily
Nous les menteurs
Gallimard, 2015, 272 p 
ISBN : 978-2-07-066313-2
14,5 €


Genre : roman
Thème : drame familial / richesse / mémoire / accident
Niveau : 4ème / 3ème / lycée


Cadence Eastman Sinclair, bientôt 18 ans, vit dans le Vermont avec sa mère et leurs trois chiens. Son père  est parti l'été de ses 15 ans, un été où tout a basculé. Retrouvée en état de choc sur une plage de l'île de son richissime grand-père maternel, où elle passait l'été avec ses cousins et le beau Gat, la bande inséparable des "menteurs", elle a oublié ce qui a provoqué son accident. Depuis, sa vie est rythmée par d'abominables migraines. Deux ans après, elle retourne enfin sur l'île et compte bien découvrir la vérité...


Cadence raconte son histoire à la première personne. Elle scande son récit par des réinterprétations de différents contes de fée, comme pour combler le vide de sa mémoire. Le lecteur ne devine que peu à peu la vérité.


J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, mais au fur et à mesure, on a envie de comprendre ce qui est arrivé à l'héroïne et le suspense tient le lecteur en haleine. L'histoire flirte parfois avec la littérature sentimentale ou fantastique. Je n'ai pas été transportée, mais c'est un bon moment de lecture, qui devrait séduire un public adolescent(e). Les tensions et hypocrisies pouvant exister dans certaines familles et milieux sociaux sont bien rendues.  Une fin intéressante, contrairement à d'autres romans dont le dénouement m'a déçu dernièrement.


 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 14:48
La madeleine de Proust

BONE, Betty
La Madeleine de Proust
Editions Courtes et Longues, 2015, 48 p.(Petit Livre / Grand Texte)
ISBN : 978-2-35290-074-0
19,5 euros




Genre : album / autobiographie
Thème : enfance
Niveau : de 4 à 12 ans


Ce livre regroupe trois célèbres extraits de Du côté de chez Swann : la madeleine, le drame du coucher et Gilberte. A la fin, les textes sont reproduits dans leur intégralité, avec en surligné les passages ayant été repris dans l'album. 




Voilà une belle idée, qui rend accessible un grand auteur, même aux très jeunes enfants. Les passages sont bien choisis et peuvent toucher des lecteurs dès 4 ans ! J'ai redécouvert l'extrait du coucher, si juste, pour tout enfant. La beauté du texte est mise en valeur par la typographie et les illustrations, très épurées, avec de grands aplats de couleur. 


Toute la collection fonctionne sur un principe similaire. Elle me semble intéressante, même dans un CDI de collège, aussi bien pour permettre l'entrée dans des textes littéraires aux élèves de 6e-5e, que pour la qualité graphique.


Il me semble aussi que cette collection pourrait inspirer des ateliers (club CDI, arts plastiques...) autour des textes : comment découper et illustrer un grand texte littéraire ? Et pourquoi pas fabriquer un kamishibaï (théâtre d'images japonais), avec chaque page illustrée ?

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 14:06
Le caillou de Ferdinand
SIMLER, Isabelle
Le caillou de Ferdinand
Éditions Courtes et Longues, 2014
ISBN : 978-2-35290-131-0
24,9 €
 
 
 
Genre : album
Thèmes : cailloux / imagination / observation
Niveau : transgénérationnel ! De la maternelle aux adultes bucoliques....
 
 
Ferdinand est un petit garçon différent. Il aime se promener, le nez vers le sol, pour y dénicher des cailloux. Il les collectionne, de toutes formes, de toutes tailles… jusqu'au jour où il en découvre un particulièrement doux et lumineux. En le regardant, il imagine des formes, des objets ou animaux. Le caillou devient support de sa rêverie. 
   
Comme dans ses précédents ouvrages, l'auteur nous invite à observer le monde qui nous entoure, à nous émerveiller des petits éléments naturels qui le composent. 
 
Avec les plus jeunes lecteurs, on peut s'amuser à retrouver les images évoquant les formes que prend successivement le caillou. Même des lecteurs plus âgés peuvent se laisser captiver par la beauté des images et la poésie des textes. L'album pourrait servir de point de départ pour un atelier d'écriture, à partir de cailloux récoltés par les élèves. Cela me donnerait envie d'imaginer des pistes associant français, arts plastiques et SVT. 
 
Les albums d'Isabelle similaires sont vraiment sublimes. En tant qu'adulte, j'ai un réel plaisir à les feuilleter, rêver et à les partager avec les enfants de mon entourage, aussi bien qu'avec les élèves de mon CDI. 
 
 
De la même auteure :
Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 13:53

 

RAUD, Piret

Emily et tout un tas de choses

Rouergue, 2015

 

 

Genre : album

Thème : surconsommation : gaspillage / environnement / poisson

Niveau : GS maternelle – CP – CE1  -CE2

 

 

Emily est un poisson qui adore trouver et collectionner des objets abandonnés au fond de la mer. Un jour, elle trouve une bouteille avec un mystérieux message : "Je suis la chose la plus importante dans le fond, aide-moi, je suis perdue". Elle part en quête de l'auteur de ce petit et sa découverte va bouleverser sa vie…

 

 

On retrouve l’humour absurde et le trait fin et dépouillé de Le Thé des poissons et autres histoires.

 

Ce livre, sans être moralisateur, permet d’échanger sur de nombreuses questions importantes, autour du respect de l’environnement, comme de la quête d’identité : pourquoi trouve-t-on toutes ces choses au fond de la mer ? Avons-nous besoin de posséder autant d’objets ? Qu’est-ce qui est le plus important : être ou avoir ? Savoir lire et écrire, ça sert à quoi ? Comment mieux observer la beauté du monde ?...

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article