Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée). NB : Merci de respecter les conditions de droits de reproduction détaillées plus bas.
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
17 janvier 2024 3 17 /01 /janvier /2024 16:20
Exploration littéraire du corps
Exploration littéraire du corps
Exploration littéraire du corps
Exploration littéraire du corps

Un atelier à découvrir dans le diaporama dont voici les premières pages...

#ressentis #yoga #relaxation #respiration
#bibliothérapie #lecture #réalisation

#respiradolelivre #5Rpourprendrel'air

Pour les enseignants intéressés par le Diaporama :

Mot de passe à demander sur le groupe Fb Respir'Ado.

Sélection de textes : on pioche une expression sur le corps, on découvre le texte correspondant !

Sélection de textes : on pioche une expression sur le corps, on découvre le texte correspondant !

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2023 6 25 /11 /novembre /2023 14:02

Certains collègues enseignants, CPE, infirmiers… souhaitant monter des projets proposant d’avoir recours aux pratiques corporelles de bien-être avec les élèves, se heurtent parfois à des inquiétudes, voire des refus de la hiérarchie ou des parents. Pour préparer au mieux son projet et le présenter de façon à expliquer la démarche et rassurer, voici quelques pistes de réflexion et connaissances préalables sur lesquelles vous appuyer.

Comment présenter un projet autour du bien-être en classe ?

- Quelles sont mes attentes ?

Pourquoi est-ce que je souhaite proposer des pratiques de bien-être à mes élèves ?

Plus on est au clair sur ce que l’on souhaite leur apporter, plus ce sera facile d’en parler de façon convaincante.

Le livre Elèves zen, profs sereins, on respire développe cette question et vous trouverez quelques exemples sur le blog (premières versions de mes cartes mentales).

Attention bien sûr d’adapter ce que l’on propose au contexte scolaire. Nous devons rester neutre : il ne s’agit pas d’amener vers une démarche spirituelle, quelles que seraient nos convictions personnelles, mais de proposer des outils pour aider les jeunes à mieux gérer les situations de stress, renforcer leur confiance en soi, ou encore le respect de l’autre…

Jacques de Coulon du RYE (Recherche sur le Yoga dans l'Education) parle très bien de cette question : comment associer le yoga (cela peut se transférer à d’autres pratiques) aux valeurs de notre école laïque.

- Quelles sont les attentes institutionnelles ?

Le bien-être est une notion de plus en plus mise en avant dans les textes officiels (projet d’établissement, projet académique, mais aussi OMS…), mais sans préciser comment nous pouvons concrètement agir dans ce sens. Si vous lisez cet article, c’est sans doute que vous pensez comme moi que les pratiques corporelles de bien-être peuvent nous fournir des outils intéressants pour favoriser le bien-être de nos élèves (autant que le nôtre).

Pour monter son projet, il est donc important de s’appuyer sur ces textes et d'utiliser la terminologie attendue, comme la notion de « compétences psychosociales »… Nous ne faisons pas du yoga ou de la méditation, mais nous utilisons des outils de ces pratiques (comme la respiration, certaines postures favorisant l’attention…), pour permettre la détente corporelle, aider à la concentration, etc.

Je mets quelques images de pages tirées de mon livre Elèves zen profs sereins, on respire.

 

Comment présenter un projet autour du bien-être en classe ?
Comment présenter un projet autour du bien-être en classe ?
Comment présenter un projet autour du bien-être en classe ?
- Quels sont les éventuels freins ?


Les pages photographiées ci-dessus y font allusion. Les inquiétudes de la hiérarchie ou des parents liées à l’introduction de ces pratiques en classe sont régulièrement relayées par les médias, sur les réseaux sociaux…

Elles sont souvent associées à des faits : malheureusement, des associations mal intentionnées, voire sectaires se sont introduites dans certaines écoles, sous couvert de proposer de la méditation de pleine conscience. Je crains que beaucoup d’inquiétudes ne viennent de là.

C’est pourquoi il faut présenter le projet en tant que professionnels de l’enfance ou de l’adolescence, en explicitant nos intentions, les objectifs pédagogiques et l’approche laïque. Et c’est pourquoi il me semble important aussi que les professionnels de l’éducation soient eux-mêmes formés à ces outils.

 


- Comment puis-je organiser cette pratique dans mon établissement ?

 

Pour monter votre projet, il est important aussi de savoir expliquer vos besoins matériels et l’organisation que vous envisagez. Un petit « brain storming » préalable grâce au questionnement Quintilien (Quoi, qui, quand…) pourra vous aider.

Un tableau détaillé est proposé dans Elèves zen profs sereins, on respire et vous retrouverez déjà des pistes sur le blog :

- Entourez-vous !

Avec quels collègues pouvez-vous monter ce projet ?

Professeur-documentaliste, d'EPS ou autres, CPE, AED, AESH, infirmière, assistante sociale... Avec le soutien du FSE ? (Foyer Socio Educatif)

A plusieurs, il sera sûrement plus facile de rassurer et impulser une dynamique autour du projet.

 

Où le présenter ?

Dans le cadre du CESC (comité d'éducation à la santé et la citoyenneté) :

Renseignez-vous sur les grands axes du CESC de votre établissement. Votre projet y trouvera sûrement sa place.

En conseil pédagogique :

Pourquoi pas proposer votre projet en complément de dispositifs existants comme "Devoirs faits", remédiation et approfondissement ?...

 

 

En quelques mots...

Toutes ces remarques bien sûr sont assez générales, et à adapter au contexte de votre établissement. J’espère qu’elles vous aideront à mettre en place des ateliers de bien-être pour vos élèves. Ce sont des moments riches et enthousiasmants, de partage pour eux comme pour nous !

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2023 3 18 /10 /octobre /2023 16:29
Un peu de magie dans nos vies !

Bientôt les vacances de Toussaint !



C’est le moment de ressortir Respir'Ado, de s'inspirer de la #relaxation de la potion magique et de la petite #réalisation créative qui l'accompagne, pour une séance magique, afin de finir cette première (et fatigante) période…

Un peu de magie dans nos vies !

RESSENTIR - REMUER

On peut introduire des variantes par rapport au livre :

 

par exemple, introduire l’activité par un temps d’échanges, « je mets dans ma marmite » divers ingrédients pour fabriquer une potion de bonne humeur (ou de joie, d'amitié, de ce qu'on veut... on peut se mettre d'accord avec le groupe avant).

 

 

A tour de rôle, les élèves inventent :

* une intention positive à partager avec tous (joie, douceur, amitié…).
 

* un geste doux ou une mimique (main sur le cœur, baiser volant, sourire...) pour déposer cette intention dans la marmite.

 

Puis, chacun reprend les gestes et mots précédents et y ajoutent les siens pour composer une #potion toute douce…

 

 

RELAXER

On fait écouter ou on lit, on improvise... une relaxation de la potion magique...

 

 

REALISER

Un peu de magie dans nos vies !
Un peu de magie dans nos vies !

On dessine et / ou on note les ingrédients de sa potion, sur la page du livre, sur un flacon dessiné de la forme de son choix... ou même on glisse des petits papiers colorés dans un bocal, pour les piocher quand on en aura besoin !

 

 

On peut écrire une potion pour les autres, pour soi...

s'inspirer de la recette collective "je mets dans ma marmite"

ou des mots auxquels on a pensé pendant la relaxation...

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2023 2 18 /07 /juillet /2023 15:30
Un #mudra est un geste utilisé dans le yoga, pour canaliser les flux d'énergie qui circulent dans le corps...
 
Pendant le Club des Jeux Dits Zen, les élèves ont composé leur enchaînement de #Mudras (#yoga des doigts) selon leurs besoins et leur inspiration du moment.
 

Nous nous sommes servis du jeu Mudra, le yoga des doigts : les cartes qui vous font du bien de Juliette Dumas et Locana Sansregret, publiées chez Flammarion. Chaque carte est accompagné d'un commentaire, dans un petit livret, qui explique comment réalisé la posture avec ses doigts et les bienfaits qu'elle peut apporter.

 

Dans le cadre scolaire, cela permet notamment de favoriser attention et concentration, en invitant à reproduire des gestes précis...

Autour des Mudras

Nous avons poursuivi ce temps de pratique par un petit atelier d'art-thérapie : les élèves pouvaient rendre de compte de leurs #émotions, impressions, de leurs #besoins ou #objectifs., de façon très libre et intuitive, en combinant différentes approches créatives :

- écrire un texte en écriture automatique,

- faire des collages,

- illustrer…

Autour des Mudras
Autour des Mudras
Autour des Mudras
Autour des Mudras
Autour des Mudras
Autour des Mudras
Autour des Mudras

A la fin, ceux qui le souhaitaient pouvaient lire ou présenter leur création aux autres, l'exposer au CDI...

Partager cet article
Repost0
13 mai 2023 6 13 /05 /mai /2023 23:11

Voici une séance de deux heures autour des émotions
pour les élèves de 6e...

Partager cet article
Repost0
3 mai 2023 3 03 /05 /mai /2023 20:23

A partir de la proposition de Virginie Ruiz : « Vers la dernière ligne droite, atteindre son but »
Séance conçue dans le cadre de son mémoire pour le RYE : « Le yoga en prépa : comment le yoga permet de gérer son stress en CPGE ».

Séance pour se préparer aux examens en douceur

Niveau : collège (DNB) - lycée (Bac) - post-Bac

Objectifs :
- gérer au mieux la période de travail intensif qui précède les examens
- aborder les examens (épreuves écrites /orales) sans stress excessif

- développer la confiance en soi et ainsi augmenter la chance de réussite

Durée : 55 min

Matériel : Bol chantant et de quoi diffuser de la musique (enceinte…)

 

Sommaire des Pratiques proposées

REMUER : évacuer les tensions

REALISATION pour se concentrer : tratak

REMUER : le guerrier, l’archer

RESPIRATION : méthode Vittoz

RELAXATION : en se fixant un objectif

---------------------------------------------

1 - REMUER : évacuer les tensions (Niyama) – 10 min

 

Hausser les épaules (relâchement du haut du corps)  
En inspirant, levez les épaules.

Relâchez-les d’un coup en produisant une expiration sonore.

Recommencer 3 fois.

 

Ne pas perdre le Nord

Vous êtes debout derrière votre bureau, bras le long du corps.

Vos yeux sont ouverts, fixés sur un point devant vous, ou clos.

Prenez conscience de la plante de vos pieds sur le sol.

Commencez par osciller doucement vers la droite, puis vers la gauche, puis vers l’avant, vers l’arrière. Sentez les différences d’appuis et de tensions des muscles dans les jambes.

Enfin, revenez dans l’axe, les deux pieds bien ancrés dans le sol.

 

Tournez vos paumes des mains vers l’avant.

En inspirant, redressez la colonne vertébrale et rentrez le menton.

En expirant, détendez les épaules sur l’expiration.

Profitez de la stabilité de cette posture et de l’impression de détente.

Respirez maintenant de la manière suivante (pendant 5 cycles) :

À l’inspiration, serrez les poings. À l’expiration ouvrez la main.

 

 

Relâcher les tensions

Cet exercice s’inspire de la méthode Jacobson (neurophysiologiste du 19e siècle), par une succession de tensions / relâchement : cette alternance mobilise autant le système sympathique (l’action, le cerveau gauche) que le système parasympathique (récupération et détente, le cerveau droit). Le relâchement musculaire entraine une détente émotionnelle. Entretenir l’élasticité  musculaire équilibre ces 2 systèmes et régule l’état émotionnel.

 

Asseyez-vous, chaise écartée du bureau, bras le long du corps.

Contractez progressivement main droite, poignet, coude, épaule droite.

Tenez tout le bras droit contracté...

Et relâchez en expirant.

 

Recommencez en inversant les durées :

contractez très vite la main droite, le bras droit !

Et relâchez très lentement.

 

Faites la même chose du côté gauche.

Puis les 2 bras en même temps.

 

Serrez progressivement mâchoires, lèvres, nez, front, tout le visage.

Tenez tout le visage contracté... Et relâchez !

Inversez les durées.

 

Procédez de la même manière : poitrine, côtes, omoplates, bassin, fessiers.

Jambes droite puis gauche (orteils jusqu’en haut des cuisses).

Les 2 jambes. Tout le corps. Observez...

 

Comme sur un toboggan

Un exercice pour faire glisser les tensions le long du corps et mieux l’habiter.

Fixez (ou visualisez yeux fermés) l’image d’un un toboggan

et suivez-le en faisant l’exercice.

Inspirez par saccades et par le nez, pour imiter la montée des marches d’escaliers d’un toboggan.

Expirez par le nez ou par la bouche de façon continue, en soupirant.

Observez le souffle et imaginez vos tensions glissez le long du toboggan.

Répétez ces deux étapes 3 fois.

Puis, laissez votre respiration revenir naturellement.

 

Déverrouillage articulaire (pawanmuktasana)

Les postures très toniques libèrent les tensions physiques et mentales.

On peut les pratiquer en écoutant une musique joyeuse, en lien avec sa matière. Par exemple pour un.e enseignant.e d’espagnol : musique du Cap-Vert de Lura, « Festa Di N’ha Kumpadri » et Mayra Andrade « Konsiénsia » ; musique brésilienne de carnaval de Beth Carvalho « Vem sambar », Os novos bahianos « Brasil Pandeiro »…

 

Debout, pliez vers le haut et le bas, puis tournez 5 fois dans un sens, 5 fois dans l’autre : orteils, chevilles, genoux, hanches, doigts (déplier en éventail), poignets, mains, coudes, les épaules, cou.

---------------------------------------------

2- RÉALISER : le tratak – 10 min

On va focaliser l’attention sur un point, pour exercer la concentration.

Ce point peut être écrit au milieu d’un mot, dont on souhaite s’imprégner.

On peut guider l’écriture du tratak par une petite relaxation, afin de laisser émerger le mot correspondant au besoin du moment, ou suggérer un mot :

PAIX, CALME, CONCENTRATION, RÉUSSITE…

 

Le RYE propose plusieurs variantes de cet exercice

 

Retrouvez une assise confortable sur votre chaise : redressez le dos et détendez les traits de votre visage, vos mâchoires…

Concentrez-vous sur votre but : quel est-il ?

Sur quoi souhaitez-vous concentrer tous vos efforts et toute votre énergie ?

Dans la partie supérieure d’une feuille A4, écrivez votre mot avec un point noir au milieu. Il doit être tracé au marqueur, assez épais.

Dans la partie inférieure, dessiner un point de la même taille.
Placez la feuille devant vous sur la table.

Vos coudes posés sur la table, vos épaules détendues.

Prendre 3 profondes inspirations / expirations, puis respirer calmement et regarder attentivement, le point noir du haut, au milieu du mot, pendant 30 secondes.

Vous pouvez vous dire mentalement : « Mes yeux restent fixés, sans bouger ».

Au signal, vous déplacerez votre regard vers le point noir du bas.

En attendant, restez vigilant, le regard fixé sur le point du haut et respirer naturellement.

Maintenant, fixez le point du bas.

Que constatez-vous ?

Grâce à la persistance rétinienne, le mot apparaît autour du point, comme s’il était fait d’un trait lumineux.

Le voyez-vous ? Sinon, fixez à nouveau le point du haut pendant au moins 40 secondes. Puis du bas.

Quand l’image apparaît, fermez les yeux : l’image du mot persiste.
Essayez de la faire durer le plus longtemps possible dans sa tête.

Lorsque le mot s’efface, observez comment vous vous sentez.

 

Revenez progressivement vers l’extérieur, en prenant conscience de votre souffle, de la position de votre corps, avant de rouvrir vos yeux.

Observez la qualité de votre attention pendant l’exercice et maintenant :

·  Avez-vous vu quelque chose ?

·  Qu’avez-vous remarqué ?

·  Quels effets cela provoque en vous ?

 

Vous pouvez conserver cette feuille avec vous, pour vous en resservir chaque fois que vous en avez besoin.

---------------------------------------------

3 – REMUER (ASANAS) - 10 min

Voici deux postures pour aider à rester centré et concentré.

 

Posture du héros ou du guerrier

 

Posture de l’archer
On peut réutiliser le mot écrit pour le tratak.

---------------------------------------------

4- RESPIRATION – 10 min

On peut avoir recours à différentes techniques, comme :

 

la cohérence cardiaque.

Exercice sur des sonorités méditatives
RespiRelax
Respirothèque n°1

 

la méthode Vittoz

Le Dr Roger Vittoz (1863-1925) propose une méthode dans le cadre d’une thérapie psycho-sensorielle, dans laquelle il s’agit de développer la conscience des sensations et du corps en « apprivoisant » le mental, pour favoriser le calme et la mémorisation.

 

Distribuer un papier de couleur et un feutre de couleur.

Au tableau, tracer 7 formes géométriques spécifiques et leur effet symbolique.

Séance pour se préparer aux examens en douceur

Je vous invite tout d’abord à choisir la forme géométrique qui vous parle le plus. Vous allez la tracer sur le papier en prenant soin d’inspirer sur un pan de la figure et d’expirer sur l’autre pan (voir tableau). 3 fois.
Puis, avec votre index, tracez dans l’espace votre figure géométrique en partant du centre.

Faites la même chose avec l’index de l’autre main. 3 fois pour chaque doigt.

Vous allez refaire exactement la même chose, mais cette fois-ci, en fermant les yeux. 3 fois.

Enfin, en gardant les yeux fermés, vous allez tracer mentalement ce signe, sans vous servir de vos mains : vous pouvez tracer cette forme avec vos yeux, en imaginant votre doigt la tracer, ou en projetant un faisceau de lumière ou un trait de couleur. 3 fois.

A chaque étape, vous portez toute votre attention à votre respiration et accompagnez le tracé avec l’inspire et l’expire.

Une fois tracée, vous pouvez attribuer à la figure une lumière ou une couleur apaisante, calmante ou éclatante et vive, selon votre besoin du moment.

---------------------------------------------

5 – La détente par la RELAXATION (PRATYAHARA) - 15 min

« J’atteins le but que je me suis fixé » par Virginie Ruiz

Les étudiants assis sur une chaise s’inclinent sur leur table, après avoir dégagé leur plan de travail. Ils déposent leur tête sur les bras croisés.

 

Installez-vous en position confortable. Séparez un peu les jambes l’une de l’autre. Réajuster votre posture si vous en ressentez le besoin jusqu’à ce que vous vous sentiez dans une posture confortable.

Vous pouvez fermer les yeux.

 

Sentez le contact des parties du corps avec la table (les bras, les mains), la tête qui repose sur vos mains, les fessiers en contact avec la chaise. Sentez l’air sur les parties découvertes de votre corps, main, visage… et à l’entrée des narines… Prenez conscience de la salle dans laquelle vous vous trouvez et des sons qui vous entourent, des plus lointains aux plus proches. Vous décidez de rester immobiles et éveillés même si vous éprouvez la sensation de sommeil dans le corps.

 

Vous allez maintenant prononcer en silence votre sankalpa, votre résolution positive ou une phrase courte comme « je suis sur la voie de la réussite, j’atteins mon but », vous la répéterez trois fois en goûtant chaque mot pour en ressentir pleinement la saveur. Allez-y, prononcez-la mentalement trois fois.

 

Portez maintenant toute votre attention sur chaque partie du corps que je nommerai. Fermez les yeux.

Vous pouvez également répéter mentalement après moi chaque partie.

Main droite, bras droit, flanc à droite, hanche, cuisse, tibia, pied droit.

Main gauche, bras gauche, flanc à gauche, hanche, cuisse, tibia, pied gauche.

Dessous des pieds, talons, arrière des jambes, tout le dos, arrière de la tête. Sommet de la tête, front, yeux, oreilles, bout du nez, bouche, cou, poitrine, nombril. Les 2 jambes, les 2 bras, le buste et la tête. Tout le corps, tout le corps, tout le corps…

 

Observez votre respiration naturelle :

- Au niveau du ventre… le ventre gonfle, le ventre se dégonfle comme un ballon

- Au niveau de la poitrine, observez, sentez les côtes qui s’écartent légèrement et qui se rapprochent légèrement comme un parapluie

- Au niveau de la gorge, observez, sentez l’air qui passe et repasse

- Au niveau du nez, observez et sentez l’air froid qui entre, puis l’air chaud qui ressort des narines.

 

Visualisez les images rapides suivantes : Une piste enneigée, le sommet d’une montagne, le bruit d’un ruisseau, le chant d’un oiseau, l’odeur du sous-bois, un oiseau dans le ciel, le goût du chocolat qui fond dans la bouche, le crépitement d’un feu de cheminée, un bord de mer en ce début d’année.

 

Portez votre attention sur votre espace intérieur, derrière la paroi du front.

Cet espace est imprégné d’une légère luminosité qui filtre à travers vos paupières fermées. Dans cet espace, représentez-vous mentalement la situation suivante : vous travaillez une matière de vos cours (une matière qui vous demande des efforts particuliers) avec un ami qui vous explique les points difficiles. Excellente occasion pour lui aussi de réviser ! Visualisez bien la scène, à votre bureau, dans la salle de travail, ou ailleurs. Vous posez des questions et votre ami y répond. Vous êtes à l’aise et tout devient clair.

 

Vous voici à présent au moment du concours. Vous vous sentez détendu et confiant en entrant dans la salle. Vous avez fait tout votre possible pour bien vous préparer. L’examinateur vous distribue un sujet que vous développez facilement, en toute décontraction. Vous tombez sur des questions qui vous conviennent et que vous résolvez facilement. Le résultat est bon. Représentez-vous maintenant le moment des résultats. Vous voyez votre nom dans la liste des admis. Vous entendez les félicitations des gens qui vous sont proches. Vous vous sentez fier.e d’avoir atteint votre but. Vous vous sentez heureux.se d’avoir réussi.

 

Vous allez maintenant évoquer votre sankalpa, votre résolution positive, sentez-le qui résonne dans tout votre corps, répétez-le 3 fois avec force et conviction : « je suis sur la voie de la réussite, j’atteins mon but ».

 

Yoga nidra se termine

Reprenez conscience de votre souffle. Sentez tout votre corps, tous les points de contact de votre corps avec le sol, avec la chaise. Reprenez conscience de la pièce dans laquelle vous vous trouvez : visualisez les murs, visualisez le plafond, le sol… et votre place dans la pièce. Reprenez conscience des bruits à l’intérieur de la pièce, des bruits à l’extérieur. Commencez à bouger doucement les doigts… les pieds… la tête… Gardez les yeux fermés et quand le moment sera bon pour vous, vous pourrez retrouver une position assise. Frottez les mains l’une contre l’autre et posez-les en coque sur les yeux. Ouvrez les yeux à l’abri des mains, puis écartez les mains. Montez les bras au-dessus de votre tête et vous pouvez vous étirer. La relaxation est terminée.

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2023 3 03 /05 /mai /2023 11:04

D’après une séance proposée par Virginie Ruiz et Emilie Top Labonne.

Si vous vous inspirez de cette proposition de séance, n'hésitez pas à laisser des commentaires pour nous raconter comment vous l'avez adaptée, comment vos élèves l'ont accueillie...

 

- DESCRIPTION ET MATERIEL

- PRESENTATION

1- RESSENTIR

2- RESPIRER

3- REALISER

4- REMUER

4- RELAXER

 

---------------------------------

DESCRIPTION ET MATERIEL

 

NIVEAU : école primaire (peut s’adapter pour plus jeunes ou plus âgés)

THEMES : Joie, Harmonie

 

MATERIEL

Papiers :          Feuille A4 blanche ou bleue pour la respiration

                  Feuille carrée pour l’origami

Feutres et crayons

 

Si possible :

Coquillage et autres cadeaux de la mer

Sons : bâton de pluie, enregistrement de vagues…

Livres : voici une petite bibliographie succincte autour de la mer, des cétacées et des poissons.

 

 

Fictions

Poésie

Marchand, Pierre / Besnier, Vincent. La mer en poésie. Gallimard

Millet, Séverin. L'eau : florilège. Gallimard-Jeunesse

 

Albums

Albertine / Zullo, Germano. La rumeur de Venise. Joie de lire : rumeur

Leray, Marjolaine. Avril, le poisson rouge. Actes Sud : liberté

Pfister, Marcus. Arc-en-ciel, le plus beau poisson des océans. Nord-Sud : égoïsme, partage, amitié

Raud, Piret. Emily et tout un tas de choses. Rouergue : pollution, recyclage

Van Hout Mies. Aujourd’hui, je suis… Minedition : émotions

Cf présentation :
https://maternelle-bambou.fr/aujourd-hui-je-suis-emotions

 

Contes, Légendes

Mille ans de Contes : Nature. Milan

Montardre, Hélène. Apollon, le dieu dauphin. Nathan Jeunesse

 

Documentaires

Lebloas-Julienne, Renée. Baleines et dauphins du monde. Milan

Lebloas, Renée / Robin, Pascal. Le monde des océans. Milan

Redoulès, Stéphanie. Les dauphins. Fleurus

 

---------------------------------

PRESENTATION de l’ANIMAL

Selon les Grecs de l’Antiquité, il pouvait guider les bateaux égarés dans la tempête ou sauver les naufragés. C’était l’animal favori du Dieu de la mer, Poséidon.

Le dauphin vit en groupe, il aime se laisser approcher par les hommes et jouer avec eux. Pour s’amuser, il est capable de sauter jusqu’à 6 mètres de hauteur au-dessus des vagues !

 

Il est possible de proposer des ressources autour du thème :

- En début de séance : pour faire un temps de lecture ou une sieste contée…

- En fin de séance ou en prolongement : à feuilleter

 

---------------------------------

1- RESSENTIR (5 SENS)

Nous allons partir à la rencontre des dauphins. Nous arrivons sur le rivage. Nous entendons le bruit des vagues.
Que peut-on trouver sur le sable ? (faire lister tout ce que l’on peut trouver, notamment les coquillages).

Tout le monde va maintenant prendre un coquillage dans sa main.

On peut faire tester les différents sens (toucher, sentir, regarder…)

et travailler le vocabulaire : textures, odeurs, couleurs…

 

A la fin.

Lire le poème de Claude Roy. « Bestiaire du coquillage ». Enfantasques :

« Si tu trouves sur la plage

un très joli coquillage

compose le numéro

OCEAN O.O.

 

Et l’oreille à l’appareil

la mer te racontera

dans sa langue des merveilles

que papa te traduira. »

 

Comme dans le poème, portez le coquillage à l’oreille (ou la main en coquille).

Qu’entendez-vous ? Comment vous sentez-vous ?
Laisser les enfants répondre et en fonction de ce qu’ils disent, conclure :

Chaque fois que vous avez besoin de vous sentir apaisés, vous pouvez prendre le temps d’écouter le bruit des vagues.

 

---------------------------------

2- RESPIRER (la VAGUE)

Après avoir écouté le bruit des vagues, on va respirer avec elles.

Mettre à disposition des papiers bleus ou des feutres.

 

 

Dessiner une vague au rythme de sa respiration : inspirer lorsque monte la vague, expirer lorsqu’elle descend.

Recommencer en suivant le dessin de la vague avec le doigt.

Fermer les yeux et dessiner la vague dans les airs en étant attentif au rythme de sa respiration.

Puis imaginer que l’on dessine la vague et coordonner sa respiration.

 

---------------------------------

3- REALISER (ORIGAMI ou dessin)

Avant d’entrer dans les vagues, nous allons choisir un petit compagnon qui nous accompagnera.

 

On peut choisir de faire réaliser en origami (ou dessin) un dauphin, un poisson, un bateau… (on trouve plein de tutos en ligne).

Pour les plus jeunes, si c’est trop difficile, que l’on manque de temps, on peut le faire et leur distribuer.

Ou le remplacer par des peluches...

 

Quelle que soit l’option, on prend un temps pour donner un nom à son animal ou son bateau, en lien avec une valeur que l’on souhaite faire travailler, par exemple La Joie.

Si possible le décorer, colorier en choisissant des couleurs qui évoquent le nom choisi. Pourquoi pas en s'inspirant de Mies Van Hout Mies dans Aujourd’hui, je suis… 

 

---------------------------------

 

4- REMUER (postures assises / allongées)

Notre petit compagnon est posé à côté de nous et nous regarde pendant que nous entrons dans l’eau…

On peut continuer le fil conducteur pour raconter une histoire qui permette de lier les différents exercices, jusqu’à la relaxation final.

 

On va mettre notre bateau à la mer…

Déverrouillage articulaire : ramer en bateau (nauka sanchalanasana)

On se tient assis, les jambes serrées ou écartées si c’est plus confortable, le dos droit. Les mains sont serrées, comme si elles tenaient des rames.

En expirant, le haut du corps se replie vers l'avant et les bras s'étendent.

En inspirant, le haut du corps se soulève et les bras se rétractent vers les épaules, comme s'ils tiraient des rames. On recommence 5 à 10 fois.

 

On croise un dauphin ! On peut l'imiter…

Posture du dauphin

A genoux, placer les avant-bras sur le sol. Les coudes sont écartés de la largeur d'épaules et les doigts croisés.

Appuyer les avant-bras sur le sol et soulever les épaules, le plus haut possible.

Soulever les genoux. Tout en les gardant pliés, lever le bassin.

 

On continue notre aventure sur l’eau…

Posture de la barque

Assis les jambes tendues devant soi, prendre appui au sol, grâce aux mains au niveau du bassin.

Sur une expiration lever les jambes le plus haut possible devant soi,

tout en basculant le bassin un peu en arrière.

Comme on l’a fait avec les jambes, les bras sont alors tendus devant soi au niveau des genoux.

Le corps forme un "V", évoquant la forme de la barque.

 

L’eau est si tranquille, que l’on va pouvoir plonger dedans, comme un poisson…

Posture du poisson (Voir Respir’Ado p 106)

 

Allongé sur le dos, jambes pliées, plante des pieds l’une contre l’autre,

On place tes mains entrecroisées derrière la tête.

On observe la détente que procure la posture.

© BERNOS, Mathilde / TOP-LABONNE, Emilie. Respir'Ado : ton livre zen pour être bien dans ton corps, ta tête et ton coeur. ESF Sciences-Humaines, 2021

© BERNOS, Mathilde / TOP-LABONNE, Emilie. Respir'Ado : ton livre zen pour être bien dans ton corps, ta tête et ton coeur. ESF Sciences-Humaines, 2021

---------------------------------

5- RELAXER

Texte de yoga nidra inspiré de V. Mainguy / L. Mucha. Mon yoga quotidien. Editions Esprit Yoga

Tu es allongé sur le dos, les bras le long du corps.

Tes jambes sont allongées ou repliées si c’est plus confortable.

Tu poses ton petit compagnon de papier (ou ta peluche) sur ton ventre.

Tu peux garder les yeux ouverts ou fermés, comme tu préfères.

 

Imagine que tu es comme un poisson qui flotte sur la mer.

Sous toi, l’eau est calme, chaude. Au-dessus de toi, l’air est doux, ensoleillé.

Observe ton compagnon sur ton ventre, qui monte et descend, au rythme de ta respiration. Tu peux même poser tes mains de part et d’autre. Sens sous tes doigts : ta respiration fait comme une vague, qui va et vient, qui monte et descend. Compte les vagues à ton rythme, de 5 à 1.

 

Tout ton corps flotte tranquillement à la surface de l’eau.

Soudain, un dauphin s’approche de toi avec curiosité.

Il te touche tout doucement, du bout du museau. Sa peau est tout douce.

Il commence par le côté droit de ton corps :

les doigts de ta main droite, ton poignet, ton coude, ton épaule…

ton buste à droite, ta taille, ta hanche, ta cuisse, ton genou, ton mollet, ta cheville, le dessus du pied, le dessous du pied jusqu’aux orteils…

Puis il recommence à gauche…

Enfin, il s’approche de ton visage, pour caresser le front, le nez, le menton, le milieu de la poitrine, le ventre.

Avant de partir, il s’approche tout doucement de ton oreille et prononce ton prénom et celui que tu as choisi pour ton compagnon : la Joie…

Tu lui réponds par un sourire. Tout ton visage se détend.

Puis le dauphin s’éloigne doucement avec ses amis.

Tu le vois sauter au-dessus des vagues.

Tu es toujours là, tranquille, flottant au milieu des flots.

Tu profites encore quelques instants d’être ainsi bercé par les vagues de ta respiration.

Puis tu vas sentir que tu flottes vers le rivage. La mer te pousse jusqu’au sable. Tu sens à nouveau le sol ferme sous ton dos.

Tu secoues légèrement les orteils et les doigts pour laisser les gouttes d’eau s’écouler. Avec tes mains, tu te sèches doucement : tu te frottes les mains, tu te frottes les bras, le buste, le ventre, les jambes jusqu’aux pieds…

Te voilà revenu de ce voyage, prêt à poursuivre ta journée.

 

Comment te sens-tu ? On peut finir la séance sur un temps d’échanges.

 

---------------------------------

Les origamis peuvent être accrochés aux dessins des vagues et affichés dans la classe, puis conserver dans son petit journal du bien-être, pour les enfants qui souhaitent refaire les activités à leur rythme.

Partager cet article
Repost0
21 février 2023 2 21 /02 /février /2023 11:11
Le "mode avion"

Tout le monde est agité, énervé, fatigué ?...
Passez la classe en "Mode Avion" !

On inspire.
On s'enroule, coudes sur les cuisse, tête et épaules relâchées, en expirant.
On ne réagit plus aux sollicitations extérieures,
On focalise son attention sur sa posture, les points de contact, la respiration.
On reste ainsi quelques instants.

La posture peut être accompagnée d'un son qui servira aussi de support à l'attention (bol chantant, carillon koshi...)

 

A pratiquer lors d'une séance de Yoga sur Chaise ou en solo.

Une petite proposition de Virginie Ruiz, enseignante d'espagnol en CPGE / CPES / BTS.

 

Le "mode avion"
Le "mode avion"
Partager cet article
Repost0
21 février 2023 2 21 /02 /février /2023 10:50

Une activité méditative,
pour se débarrasser de tout ce qui nous encombre, nous chiffonne...
en trouvant des solutions créatives.

ça m'chiffonne

S'installer au calme, dans une posture consciente.
Sentir les points de contact sur le sol, sa chaise.
Prendre le temps de quelques respirations conscientes avant de commencer.


Il s'agit de lâcher-prise...
Laisser faire son intuition plutôt que la raison...

 

1- FROISSER UNE FEUILLE DE PAPIER

On peut utiliser un format A5, plus facile et rapide pour cette activité.

En froissant la feuille, penser à ce qui nous chiffonne le plus en ce moment.

Éviter de nommer des personnes : si l'on a des difficultés avec quelqu'un en particulier, ce qui nous dérange est probablement dans la relation et les conséquences pour nous : le chagrin, la colère, l'incompréhension...

 

2- OBSERVER LA FEUILLE FROISSÉE

Que découvre-t-on dans la feuille ?

Quel paysage, quels objets ou visages ?...

 

3- DESSINER LES CONTOURS

Tracer sur les plis ce que l'on a vu.

Se laisser surprendre par le résultat.

Quelle solution cachée à ce qui nous chiffonne dévoile notre dessin ?

 

4- MÉDITER SUR LA SOLUTION CACHÉE

Prendre le temps de laisser émerger naturellement des mots, des phrases.

Les ajouter à son dessin.

ça m'chiffonne

Activité inspirée de

FILLIETTE, Cécile. Dessine ta vie : 100 petits exercices d'art-thérapie.
Dessain et Tolra, 2017

 

#artthérapie #bienetre #zen #connaissancedesoi #confianceensoi #relaxation 

Partager cet article
Repost0
21 février 2023 2 21 /02 /février /2023 10:23

Cette petite idée m'a été inspirée par une feuille
qui m'avait servie à nettoyer mon pinceau d'aquarelle
et dans laquelle j'ai vu une falaise au bord de la mer...

Se détacher des tâches

Une activité à pratiquer en conscience :


dans une posture consciente (penser à la petite posture pour pause pépère)

--> Plante des pieds sur le sol
--> Postérieur sur la chaise
--> Paume des mains sur les cuisses
--> Pointe de la langue sur le palais
--> Paupières devant soit

en prenant conscience de son souffle :
--> au niveau des narines
--> du ventre


1- Faire des tâches sur une feuille de papier.

Toutes les techniques sont possibles :
- laisser couler de la peinture,
- débarrasser son pinceau d'aquarelle,
- souffler de l'encre,
- faire des tâches au hasard avec du feutre ou du crayon....
(on peut même s'inventer un code avec un dé pour déterminer le nombre de tâches, les couleurs...)

 

2- Dévoiler son paysage intérieur

A partir de tâches produites au hasard sur une page, quel paysage se dévoile ?

En retracer les contours.

 

3- Méditation (en solo ou guidée)

Observer ce paysage en restant conscient de ses points de contact (sol, chaise...) et de sa respiration.

Quels que soient les imprévus et obstacles qui se dressent parfois devant nous,
comme ces tâches sur le papier,

nous avons la capacité à les dépasser ou les contourner,
grâce à notre créativité...

 


#artthérapie #bienetre #zen #connaissancedesoi #confianceensoi #relaxation 

Partager cet article
Repost0