Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
8 mars 2018 4 08 /03 /mars /2018 15:01

SERVANT, Stéphane

Sirius

Rouergue, 2017, 473 p.

ISBN : 978-2-8126-1433-0

16,5 euros 

 

 

Genre : science-fiction

Thèmes : survie / post-apocalyptique

Niveau : 4e-3e-lycée

 

 

Le monde est en train de mourir. Les animaux ont disparu. Ainsi que notre civilisation. Avril, une adolescente, essaie d'élever Kid, un petit garçon qui semble être son frère. Ils ont trouvé refuge dans une cabane dans les arbres. La nourriture vient à manquer et ils repartent sur les routes, en quête de vivres. Mais ils ne sont pas seuls à essayer de survivre dans ce monde en ruines très hostile, où le réel danger vient souvent des autres…

 

 

Beaucoup de romans jeunesses post-apocalyptiques sont sortis dernièrement (je pense à U4, Atlantia, Si c’est la fin du monde, Hunger Games…). Celui-ci se distingue par l’atmosphère et la poésie qui s’en dégagent. Il évoque des thèmes d’actualité, comme l’exil, l’extrémisme religieux, l’exploitation des animaux par l’homme, le capitalisme... qui montrent les dérives de notre société : dans 40, 50 ans, qu’est-ce que cela donnerait ? La structure est originale, avec des chapitres numérotés par ordre décroissants… jusqu’au 0, puis 1 de nouveau… Malgré une histoire très noire, l’espoir survit, un renouveau serait possible…

 

J’avais lu un premier roman de Stéphane Servant il y a quelques années :  Souviens-Toi de la lune, dont j’avais gardé un souvenir mitigé, aimant le thème, mais trouvant la structure du roman un peu confuse. J’ai redécouvert l'auteur cette année avec beaucoup de plaisir, en lisant Chat par-ci, Chat par-là, Guadalquivir, La cabane sur le toit, Le cœur des louves… Sirius fait partie de mes lectures préférées en 2017, pour son écriture originale, aussi bien que son intrigue prenante.

 

J’ai eu aussi la chance de rencontrer l’auteur avec mes élèves en novembre 2017, lors de Grains de Sel, le festival du livre et de la parole d’enfant d’Aubagne. Ce fut une rencontre enthousiasmante. Stéphane Servant s’est montré passionné et passionnant ! Les collégiens ont pu lui poser beaucoup de questions, autour du métier d'écrivain et de divers de ses livres, évoquant même certains passages qui les avaient parfois mis mal à l’aise. Stéphane Servant a répondu avec beaucoup de délicatesse et de sincérité. Lors du Salon, il a aussi proposé des lectures en musique de ses albums pour les plus jeunes, alternant les moments hilarants et d'autres touchants.

 

 

Un auteur à vivement recommander

si vous avez l’occasion de l’inviter dans vos bibliothèques, écoles et CDI !!!!

 

(oui, je suis fan...)

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires