Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • Le Bateau Livre
  • : Bibliographies de littérature jeunesse & activités autour de la lecture, la recherche documentaire et l'éducation à l'image (collège-lycée)...
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Creative Commons License

Le contenu de ce blog
(
textes, images, fiches pédagogiques ou diaporamas)
est mis à disposition selon les termes
de la licence Creative Commons
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-
Partage des Conditions Initiales à l'Identique.

Le travail pédagogique se partage.
Mais si vous pêchez des documents en ligne
pour les utiliser sur le web ou les diffuser,
merci de me contacter au préalable et de
...
- m'indiquer l'adresse de votre blog ou site
  en commentaire de l'article utilisé.
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos / http://lebateaulivre.over-blog.fr

NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.

------------------------
-----------------------------------------------------
Les couvertures de livres sont reproduites
selon les principes du "Mode d'emploi".
 
Je n'ai pas pu joindre tous les éditeurs.
Si une image pose problème, signalez-la,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 15:55

 

GERVAIS, Bernadette

AlphaBête

Gallimard, 2015, 56 p. (Giboulées)

ISBN : 978-2-07-066955-4

15 €

 

 

 

Genre : album

Thème : alphabet / animal

Niveau : maternelle

 

Dans cet abécédaire, chaque animal prête une partie de son anatomie à la création d'une lettre :

• V comme la gueule du crocodile,

• G comme la trompe de l'éléphant,

• O comme la coquille de l'escargot,

• M comme les bosses du chameau,

• C comme la patte du scarabée…

 

Contrairement aux abécédaires habituels, chaque lettre n’est pas illustrée par un mot commençant par cette lettre. Avant de feuilleter cet album, ma première réaction était plutôt négative : je craignais que cela n’embrouille les jeunes lecteurs. Mais eux n’ont pas la même réaction qu’un adulte ! C’est en fait une façon différente de voir l'alphabet qui est ici proposée, incitant à jouer avec les images et permettant aussi de mémoriser autrement les formes des lettres. Cela peut s’accompagner de jeux variés : fabriquer des lettres en pâte à modeler, imiter la forme des lettres avec son corps, etc. Les illustrations sont très belles et cet imagier pourra tout à fait enrichir la collection d’abécédaires d’une BCD ou d’une bibliothèque.

 

 

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 16:26

 

MULLER-COLARD, Marion

Bouche cousue

Gallimard Jeunesse, 2016, (Scripto)

ISBN : 978-2-07-057329-5

7 €

 

 

 

Genre : roman

Thème : homosexualité / secret / adolescence

Niveau : 4e – 3e – 2de

 

 

Dans la famille d'Amandana, la propreté n'est pas qu'un métier (ses parents tiennent un lavomatique), c'est aussi un mode de vie. Rien ne doit transparaître des émotions ou des sentiments. Quand l’homosexualité de Tom, le neveu préféré d’Amandana, est dévoilée lors d’un repas de famille, l’équilibre vacille. La jeune femme décide alors d’écrire à son neveu, pour lui raconter sa propre adolescence et le secret qu’elle porte depuis…

 

Ce roman est comme un long monologue intérieur. La narratrice se replonge dans ses souvenirs, pour les confier à son neveu. La brièveté du récit dessert le propos et leur sincérité. Un beau texte pour aborder ce thème sensible et réfléchir aux lourdes conséquences du silence. Car si reconnaître et dévoiler son homosexualité n’est toujours pas simple aujourd’hui encore, la taire n’est pas plus facile et empêche de vivre vraiment…

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 15:57

 

DEDOLA, Rossana

Le conte de ma vie : Entretiens avec Roberto Innocenti

Gallimard, 2015, 128 p.

 

Genre : interview / biographie

Thème : illustrateur / Italie / 1930-

Niveau : adultes

 

 

 

Roberto Innocenti est un illustrateur italien, marqué dès son enfance par la Seconde Guerre Mondiale. Ce livre retrace sa carrière, de graphiste sans le sou à la reconnaissance internationale de son œuvre.

 

Je connaissais et appréciais les albums de cet illustrateur, mais j’ignorais totalement les aléas de sa carrière. Ce récit chronologique permet d’entrer dans les coulisses de la création, l’influence du contexte, historique et personnel, sur les thématiques et le style d’un dessinateur. On découvre également le monde de l’édition dans les années d’après-guerre en Italie et en Europe. Un très bel ouvrage, richement illustré (malheureusement en petit, mais cela donne envie de voir ou revoir les albums !) et qui se lit comme un roman. Je recommande pour les passionnés d’illustrations et d’albums !

 

 

Quelques albums de Roberto Innocenti

 

La petite fille en rouge 

L’Auberge de Nulle Part

L’étoile d’Erika

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 15:32

 

CUVELLIER, Vincent / BADEL, Ronan (illustrateur)

Musique de Marc-Olivier Dupin, interprétée par l’Orchestre National de Paris

Emile en musique

Gallimard / Giboulées, 2015, 256 p. + CD (50 min)

ISBN : 978-2-07-066933-2

25 euros

 

Genre : album / disque

Thème : enfance / bêtises /  amitié : famille

Niveau : maternelle

 

Emile est un petit garçon, têtu, râleur, avec des idées toutes plus loufoques les unes que les autres (adopter une chauve-souris, devenir invisible pour échapper aux endives de sa mère, se déguiser comme son vieux voisin ou devenir copain avec une vieille dame fan de tricot…). Sa réplique préférée ? « c'est comme ça et pas autrement ! »… Sa maman, souvent excédée, essaie de déployer des trésors de patience pour lui répondre (en voix « off »)...  )... Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé…

 

 

Je raffole totalement des histoires d’Emile, extrêmement drôles et bien vues, pour quiconque a fréquenté des petits entre 3 et 6 ans. Le ton est toujours juste et les situations ancrées dans le réel, avec une chute surprenante et cocasse. Les illustrations accompagnent parfaitement le texte, le complètent parfois. J’ai testé l’ouvrage auprès d’un lecteur chevronné de 4 ans, qui rit franchement à chaque aventure. Le fait d’avoir la possibilité d’écouter seul les histoires est un plus. Et cette édition intéressante pour les fans d’Emile, puis qu’elle regroupe 10 histoires(à 6 euros le titre, dans l’édition classique) :

 

• Émile est invisible

• Émile veut un plâtre

• Émile se déguise

• Émile veut une chauve-souris

• Émile a froid

• Émile et les autres

• Émile fait un cauchemar

• Émile. Il est 7 heures

• Émile invite une copine

• Émile fait la fête

 

Les seuls défauts (s’il faut en trouver…) : un livre un peu compact et lourd, pas évident à manipuler pour des petites mains et la musique un peu forte par rapport à la voix du narrateur.

 

Du même auteur

Emile, il est 7 heures

La fois où je suis devenu écrivain (autobiographie) 

L’été pop 

 

Le blog de l’auteur

http://vincentcuvellier.canalblog.com

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 15:31

 

MORGENSTERN, Susie / GRAUX, Amélie

Oscar et le secret des lettres

Nathan, 2015, [s.p.] (Album Nathan)

ISBN : 978-2-09-255793-8

10 €

 

 

Genre : album

Thème : lecture / école / rentrée

Niveau : maternelle

 

Oscar reçoit pour son anniversaire des lettres aimantées. Ce qu’il voudrait, lui, c’est arriver à écrire des mots. Ou même faire des mots-croisés comme le vieux monsieur assis sur le banc du parc. Mais pour cela, il doit découvrir le secret des lettres… Peut-être apprendra-t-il enfin une fois à l’école ?

 

Une histoire toute douce, pour éveiller l’envie de savoir déchiffrer tout seul les mots. Susie Morgenstern essaie d’imaginer ce qui peut se passe dans la tête d’un enfant, curieux et fasciné par les lettres.

 

 

 

GOUREL, Sylvie / ST GES, Lucie

C’est parti !

Nathan, 2015 [s.p.], (Nathan comme un grand)

ISBN : 978-2-09-255749-5

14,9 euros

 

 

Genre : livre jeu

Thème : circuit / course

Niveau : maternelle

 

L’enfant suit du doigt le parcours de chaque personnage : Rosa la chenille, Caramel l’escargot et la grenouille Sophie. Où vont-ils ? Que vont-ils rencontrer en cours de route ? Chaque parcours révèle des surprises…

 

Conçu en collaboration avec des psychomotriciennes spécialisées dans le développement des jeunes enfants, cet ouvrage ludique est conçu pour expérimenter l’acte d’écrire. L’enfant peut suivre et explorer différentes formes de tracés : lignes droites, courbes, brisées… Cette première expérimentation tactile (les lignes ont des textures en relief différentes),  a pour objectif de favoriser l’accès à l’écriture. Elle est ludique et plaît aux plus petits.

 

 

 

HERRMANN, Eve

Mon alphabet mobile Montessori

Nathan, 2015 (Montessori, Coffrets)

ISBN : 978-2-09-278714-4

39,9 €

 

Genre : coffret

Thème : alphabet / écriture / Montessori

Niveau : GS maternelle / CP / CE1

 

 

Ce coffret contient 160 lettres cursives en carton (avec les consonnes rouges et voyelles bleues, respectant le code Montessori) et un livret pour les utiliser selon la pédagogie Montessori.

 

L’auteur est présidente de l'association EMA (Enseignement Montessori Aujourd’hui) qui a pour but de promouvoir et mettre en pratique la pédagogie Montessori. Cet outil permet vraiment d’imaginer des activités autour de l’écriture avec des enfants qui entrent dans la lecture / écriture. Les couleurs aident à visualiser la distinction consonne / voyelle. Les casiers sont pratiques pour les ranger et les retrouver facilement. Je n’ai pas trouvé d’équivalent dans le commerce, où il faut en général acheter plusieurs lots afin d’avoir suffisamment de lettres pour écrire plusieurs mots. J’ai tout de même ajouté les lettres sur chaque casier pour faciliter le rangement. Des lettres aimantées auraient été un plus pour faciliter leur positionnement.

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 13:28

 

BOUCHER Françoize

La Vie Magique

Nathan, 2015, 64 p. (Grands albums)

ISBN : 978-2-09-255835-5

15,9 euros

 

 

Genre : humour

Thème : pouvoirs magiques / optimisme

Niveau : maternelle, école, collège… et au-delà

 

 

Un catalogue de pouvoirs magiques, pour rêver sa vie au quotidien !

Rendre qui on veut amoureux, choisir la météo, voyager dans le temps, se téléporter, vivre en paix, communiquer avec les animaux… Et si le fait de simplement savoir voir la vie autrement n’était pas le plus étonnant des pouvoirs magiques ?

 

L’auteur poursuit sa série d’albums farfelus avec les mêmes recettes : dessins très simples et couleurs fluo, optimisme forcené, langage « djeun’s »… Les adultes peuvent finir pas se lasser (ou pas !) du procédé. Les collégiens se jettent dessus… J’ai même testé avec un lecteur de 4 ans, qui a adoré tout particulièrement ce titre et l’idée de pouvoir s’inventer des super-pouvoirs. Une bonne acquisition donc pour une BCD ou un CDI...

 

De la même auteure

Le livre qui te rend super méga heureux

Le livre qui t’explique enfin tout sur les copains

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 12:05

SOLOMONS, David

Mon frère est un super-héros

Gallimard, 2015, 345 p.

ISBN : 978-2-07-066751-2

15,9 euros

 

 

 

 

Genre : SF / aventure

Thème : super-héros / fin du monde / fratrie

Niveau : Collège

 

Luke, 11 ans est fan des super-héros des comics. Son grand-frère, Zach, ne partage pas cette passion. Il est plutôt du genre premier-de-la-classe et ne connaît rien au monde des super-héros.  Alors qu’ils sont tous deux perchés dans leur cabane dans les arbres, Luke est pris d’une soudaine envie d'aller faire pipi. À son retour, son frère n’est plus le même : Zorbon le Décideur, un extra-terrestre, a profité de cette brève absence pour doter le grand frère de super-pouvoirs, destinés à sauver deux univers contre Némésis… Luke est monstrueusement contrarié, mais il va bien devoir aider ce grand-frère à sauver le monde en cinq jours...

 

Un roman au rythme enlevé (récit dynamique et dialogues qui fusent) et à la verve sympathique, qui va vite devenir un classique du genre. Le narrateur, qui n’est autre que Luke, est très attachant avec son côté anti-héros maladroit. Il est le véritable héros de cette parodie du genre. Les fans de Comics Marvel adoreront. Les autres y trouveront aussi leur compte, car il n’est nullement besoin d’avoir des références pour apprécier l’humour qui fuse à chaque page de ce premier roman.

 

Le petit plus : un flip-book que l’on ne remarque pas tout de suite, dans le coin inférieur droit des pages…

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 11:38

ALMOND, David

Le garçon qui nageait avec les piranhas

Gallimard, 2015, 256 p. (Grand format littérature)

ISBN : 978-2-07-066785-7

13,9 euros

 

 

 

Genre : roman initiatique et farfelu

Thème : orphelin / fête foraine

Niveau : 5e – 4e

 

Stanley Potts vit tranquillement avec sa tante Annie et son oncle Ernie jusqu’à ce que ce dernier, suite à la fermeture de son usine, décide de se lancer dans la mise en boîte de poissons. Dans l’espoir de faire fortune, il n’hésite pas à transformer sa maison en conserverie et à faire travailler sans relâche sa femme et son neveu… Il a droit à une journée de liberté pour son anniversaire et en profite pour faire un tour à la fête foraine qui s’est installée en ville. La rencontre avec l’étonnant Dostoïevski, qui tient le stand de pêche aux canards, va être décisive.

 

Ce roman est étonnant, avec sa galerie de personnages rocambolesques de la fête foraine et le destin de ce jeune héros partant seul. Il rappelle l’atmosphère d’étrangeté, entre inquiétude et plaisir d’émancipation, d’autres romans de littérature jeunesse, comme Noé Nectar et son voyage étrange.

 

 

On retrouve aussi l’accumulation de malheurs et le ton d’humour noir des Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, notamment quand le narrateur s’adresse directement au lecteur :

 

Oh, lecteur innocent, fais ton travail, et lis.

Ecoute simplement ! Supporte ! Ou bien ferme ce livre, et pars ! Tourne-toi vers des histoires plus heureuses. Laisse derrière-toi ces pages bientôt désespérées-désolées-désenchantées. Pars vite !

Sinon, continuons à lire.

p. 59

Ce roman peut ainsi permettre une réflexion sur le travail de l’auteur et le rôle du lecteur dans la lecture, l’importance de l’imagination :

Nous pourrions aller n’importe où avec des mots et notre imagination. Nous pourrions abandonner complètement cette histoire, en trouver une autre, quelque part dans le monde, et nous mettre à la raconter.

p. 165

Il y a aussi des passages plus oniriques :

La lune contient toutes les aspirations du cœur des hommes, Stan. As-tu remarqué comme elle brille quand nous brûlons de désir ou de nostalgie ?

p. 95

La lumière de la lune est une bonne chose. Il y en a qui prétendent qu’on a tous besoin d’un grain de folie. Tu y crois, Stan ?

p. 136

 

 

Du même auteur, j’avais beaucoup aimé Je m’appelle Mina

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 11:27

 

LE GAC, Gwen

Je suis une couleur

Actes, Sud, 2015, 48 p.

ISBN 978-2-330-05600-1

21,9 euros

 

 

 

Genre : album

Thème : couleurs – expressions – émotions

Niveau : dès la maternelle et bien au-delà

 

 

L’auteur nous propose une rêverie esthétique autour des expressions liées aux couleurs et aux émotions : « rouge de colère », « vert de peur », « rire jaune », « fleur bleue »… Grâce à des portraits très schématisés (les yeux / le nez / la bouche), coupés en deux et que l’on peut donc combiner à l’infini, le lecteur s'amuse à recréer toutes les nuances d’une riche palette d’émotions.

 

Cet album fait partie d’une nouvelle génération de livres. On peut s’en servir pour aborder les couleurs et les émotions avec les plus jeunes.  Mais il n’y a pas de limite d’âge pour l’apprécier. Un adolescent, un adulte peuvent également le feuilleter avec plaisir, comme un livre d’artiste. Il est relié avec une spirale et imprimé sur un beau papier.

 

Il me semble être riche d’inspirations, pour proposer des activités aux élèves :  travail sur les expressions (en français ou dans une langue vivante…), inventions d’expressions nouvelles rassemblées dans un cahier découpé, sur le même principe que « Ma Petite fabrique à histoires », pour un club au CDI…, réalisation de séries de portraits ou travail sur la couleur en arts plastiques, etc.

 

Voir les idées d’activités :

 http://lebateaulivre.over-blog.fr/article-cadavres-exquis-111435485.html

 

Le site de l’auteur : http://www.gwenlegac.fr

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 21:58

 

GENIN, Cendrine / RASCAL

Combien de questions

Ecole des loisirs, 2015 (Pastel)

ISBN : 978-2-211-22205-1

13,5 euros

 

 

Genre : album

Thème : question / langage / image

Niveau : maternelle

 

 

Est-ce le début d’une histoire ?... Que feras-tu quand tu seras grand ?

 

De la première à la dernière question, les auteurs font cheminer leurs lecteurs, s’interroger autour de questions scientifiques (d’où vient la neige ?), poétiques et littéraires (est-ce la maman de Boucle D’or ?), philosophiques (crois-tu que les montagnes ont une âme ?), ludiques (As-tu un cœur d’artichaud ?)…

 

Dès que les enfants parlent, les questions fusent, toute la journée, autour des sujets les plus variés, parfois terre-à-terre, mais aussi très profonds, nous sollicitant, nous adultes, pour fournir des réponses satisfaisantes, qui étanchent leur soif de découvrir et comprendre le monde qui les entoure aussi bien que les émotions qui les assaillent.

 

L’auteure semble s’être inspirée de ce questionnement enfantin, pour soulever des interrogations sur des sujets variés, s’enchaînant sans autre logique apparente que celle de la curiosité. Chaque page peut entraîner une discussion avec le jeune lecteur, pour chercher une réponse, humoristique ou sérieuse, aller plus loin…

 

Les illustrations de Rascal sont magnifiques et cet ouvrage au format carré et petit marque page rouge, un bien bel objet à mettre entre les mains d’enfants.

 

 

Le duo d’auteurs avait déjà publié le très poétique « J’ai vu ».

 

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article