Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • Le Bateau Livre
  • : Bibliographies de littérature jeunesse & activités autour de la lecture, la recherche documentaire et l'éducation à l'image (collège-lycée)...
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Creative Commons License

Le contenu de ce blog
(
textes, images, fiches pédagogiques ou diaporamas)
est mis à disposition selon les termes
de la licence Creative Commons
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-
Partage des Conditions Initiales à l'Identique.

Le travail pédagogique se partage.
Mais si vous pêchez des documents en ligne
pour les utiliser sur le web ou les diffuser,
merci de me contacter au préalable et de
...
- m'indiquer l'adresse de votre blog ou site
  en commentaire de l'article utilisé.
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos / http://lebateaulivre.over-blog.fr

NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.

------------------------
-----------------------------------------------------
Les couvertures de livres sont reproduites
selon les principes du "Mode d'emploi".
 
Je n'ai pas pu joindre tous les éditeurs.
Si une image pose problème, signalez-la,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 20:05

QUIROT, Romain / JAUNIN, Antoine

Gary Cook. 1. Le pont des oubliés

Nathan, 2017. 400 p. ; 2017

ISBN : 978-2-09-257386-0

 

 

 

Genre : SF / dystopie

Thème : fin du monde / amitié / danger

Niveau : 4e – 3e - lycée

 

La brume et les flots recouvrent chaque jour un peu plus la planète. Les privilégiés vivent dans de hautes tours blanches et quittent la Terre pour l’espace, à bord des mystérieux vaisseaux Deucalion. D’autres n’ont pas cette chance, comme Gary Cook, un adolescent de 15 ans, et ses amis, qui vivent sous le Pont des Oubliés, et survivent comme ils le peuvent en revendant les produits de leur pêche. Le bruit court que la toute dernière navette partira bientôt et que la seule chance d’y obtenir une place est de remporter la dangereuse Course Fantôme….

La vraie bravoure, c’est de sortir du chemin que le sort a tracé pour toi.

On n’est jamais content là où l’on est.

On découvre à travers ce récit une ambiance de fin du monde, sobrement esquissée, suite à ce que l’on devine avoir été les conséquences du dérèglement climatique. L’histoire est un peu longue à démarrer et à trouver son rythme. Mais on s’attache peu à peu aux personnages. Notamment à Gary, peu sûr de lui, qui cherche à comprendre les raisons de la disparition de sa mère quand il était plus jeune. Qui découvre aussi le sentiment amoureux et la jalousie, après sa rencontre inattendue avec Lou.

Un premier roman prometteur, malgré des longueurs : l’action tarde à démarrer et certains passages sont un peu confus (notamment la fin).

 

On attend la suite  !

 

Les deux auteurs proposent une belle bande-annonce, tournée avec autant de minutie que la bande annonce d’un film.

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 17:41

EARL, Esther, Lori et Wayne

Cette étoile ne s’éteindra pas

Nathan, 2017, 448 p. (Roman Grand Format)

ISBN : 978-2-09-257251-1

17,95 euros

 

 

Genre : journal intime / épistolaire

Thème : adolescence / cancer

Niveau : 4e / 3e / 2de

 

Esther Earl était une jeune fille plein de vie, blogueuse et activiste de l’Alliance Harry Potter et de la communauté Nerdfighter, créé par l’écrivain John Green et son frère. A 12 ans, on lui diagnostique un cancer de la thyroïde. Cette nouvelle va bouleverser sa vie et celle de sa famille. Obligés de quitter la France où la famille vit depuis quelques temps, ils repartent aux Etats-Unis où Esther doit être soignée…

 

Cette histoire vraie permet de découvrir la jeune fille dont John Green s’est inspiré pour créer le personnage de Hazel Grace dans Nos étoiles contraires. Ce n’est donc pas un roman, mais un rassemblement de textes et documents réels : journal intime, blog de ses parents, courriels, ainsi que nombreuses photos et dessins d’Esther. … Cet ouvrage touchera les fans de John Green et tous ceux qui adorent lire des témoignages réels et touchants. Le récit est aussi plein de moments joyeux, liés à la personnalité enthousiaste de l’adolescente. On perçoit ses doutes, ses questions, ses peurs, sa curiosité et son goût pour la vie.

 

Peut être proposé notamment pour des lectures cursives d’autobiographies en 3e.

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 21:18

LHOMME, Erik / BIHOREL, Lorène

La patience du héron

Gallimard, 2017, 44 p.
ISBN : 978-2-07-507937-2

15,9 €

 

 

Genre : album

Thème : amour / attente / patience / voyage initiatique

Niveau : dès 6 ans …

 

Mizuki, une jeune orpheline se sent très seule depuis le départ de Shinzo, son meilleur ami qui lui a promis de l’épouser. Elle décide de le rejoindre vers le nord. Beaucoup d’épreuves attendent la jeune fille en chemin…

 

J’ai beaucoup aimé cet ouvrage.

L’auteur est connu pour ses romans (Le livre des étoiles, A comme Association…). Ce premier texte d’album, écrit spécialement pour l’illustratrice, est beau, poétique et positif. Les illustrations sont magnifiques. Cette technique de dessins éphémères sur du sable a quelque chose de très émouvant et se marie très bien avec l’atmosphère orientale du récit.

 

Cette histoire aux allures de conte (avec le cheminement de l’héroïne, les rencontres…) peut être lue en primaire, mais pourrait également tout à fait être proposé à des élèves de 6e.

 

Le site de l’illustratrice : http://lorenebihorel.canalblog.com

Ses réalisations sur sable : http://sabledavril.com

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 20:17

HINKEL, Florence

Le grand Saut

(t.1 et 2 et 3 en 2018)

Nathan, 2017

16,95 €

 

 

 

Genre : roman miroir

Niveau : 4e – 3e - Lycée

Thème : amitié / amour / bac / avenir / handicap

 

3 garçons et 3 filles sont inséparables depuis le collège. Mais depuis un grave accident survenu à l’un d’eux (dans le tome 1), le groupe a volé en éclat. Chacun traverse une période difficile : rumeurs, divorce des parents, questionnements… alors que le bac approche. Sera-t-il synonyme de nouvel obstacle… ou de liberté, comme ils l’avaient tous rêvé ensemble ?

 

Les +

- Le lieu : pour une fois, un roman jeunesse qui ne se passe pas à Paris, mais à La Ciotat, que l’on a plaisir à reconnaître, à travers les descriptions qui en sont faites.

- Les changements de point de vue, qui apportent différents éclairages sur l’histoire. On retrouve d’ailleurs une des caractéristiques de l’auteur, qui a déjà écrit sur une bande d’amis dans Ligne 15 (rééditée sous le titre 4 filles et 4 garçons).

- Un texte documenté : l’auteure a bénéficié des conseils du scénariste de la série Vestiaires, concernant le handicap au quotidien. Cela permet aussi de prendre conscience des questionnements et difficultés traversées par le personnage qui doit surmonter cette situation nouvelle pour lui.

- Du suspense : on a bien sûr envie de découvrir la suite des aventures des héros dans le tome 3 !

 

Les –

  • Des passages un peu « clichés » selon moi, dans la façon de faire parler les ados ou d’évoquer leurs sentiments.

 

Cette nouvelle série, n’est pas ma préférée de l’auteure, dont j’ai adoré L’été où je suis né, qui m’avait permis de la découvrir et beaucoup apprécié plusieurs autres titres, Théa pour l’éternité ou #Bleue

Un roman qui plaira aux grands collégiens et lycéens.

 

 

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 17:06

STRAGIER, Nathalie

Ne dites jamais jamais

Syros, 2016, 432 p.

ISBN : 978-2-74-852066-8

16,9 €

 

 

Genre : Science-Fiction

Thème : Futur – Condition féminine – Ecologie - Préjugé

Niveau : 4e – 3e – 2de

 

Pierrick est parti dans le futur… Sa soeur Andréa et leurs amis du futur, Pénélope et Antarès doivent le retrouver : ce monde où seules les femmes ont survécu est dangereux pour lui. C’est cette fois Andréa qui se trouve confrontée à un monde régit par des règles complètement différentes et qui doit apprendre à s’adapter… La question reste entière : sera-t-il possible pour les héros de sauver les hommes ?

 

On découvre enfin l’époque de Pénélope… Si elle est plus respectueuse d’écologie que la nôtre, elle est pour le moins perfectible, puisque la moitié de la population en est absente !

Voilà  une trilogie sympa, dont l’intérêt ne s’essouffle pas, mais monte au contraire d’un tome à l’autre. Elle sait être à la fois légère et ouvrir des pistes de réflexion, sur les relations hommes-femmes et l’avenir de notre planète. Une bonne référence pour un CDI de collège.

La suite de

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous

Ne retournez jamais chez une fille du passé

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 16:58

GREVET, Yves

Grupp

Syros, 2017, 512 p.

ISBN : 978-2-74-852405-5

17,95 €

 

 

 

Genre : SF (dystopie) / espionnage

Thème : totalitarisme / santé / liberté / prison / famille

Niveau : 4e – 3e – lycée

 

 

L’histoire se déroule dans une société ou l’entreprise LongLife contrôle la santé de tous les citoyens grâce à un implant, qui permet de surveiller les constantes vitales et agir si nécessaire… La santé est ainsi préservée et l’espérance de vie prolongée… Dans cette société en apparence utopique, le quotidien de Stan, un adolescent, est bouleversé quand son grand frère Scott est jeté en prison. Il découvre que son frère fait partie d’une organisation secrète qui souhaite s’émanciper du contrôle des implants. Stan essaie de comprendre ce qui a pu motiver son aîné. Les rencontres et les découvertes qu’il va faire vont l’inciter à réfléchir autrement à la société dans laquelle il vit et aux choix que chacun devrait pouvoir faire entre sécurité et liberté…

 

On retrouve l’idée d’entendre plusieurs voix, comme dans d’autres écrits d’Yves Grevet : Nox, qui propose 4 narrations, L’Accident qui s’articule en deux récits successifs et bien sûr U4, dont chaque tome suit un personnage… Ici, l’histoire est successivement racontée du point de vue de Stan, de celui de Scott et enfin des membres du Grupp. « J’essaie à chaque fois de rendre compte de la complexité d’un monde au travers d’interprétations personnelles différentes d’une même réalité », explique l’auteur.

 

La littérature jeunesse propose de plus en plus de dystopies dans lesquelles des adolescents se rebellent dans une société qui les prive de libertés… Les textes d’Yves Grevet sont dans mes « best of » du genre : une belle écriture, un suspense bien mené, des personnages sont attachants… A recommander dans un CDI de collège et en passerelle pour le lycée, où les fans d’U4 se laisseront sûrement tentés. Il sort demain !!!

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 15:09

FILLIOZAT, Isabelle (et divers auteurs)

Collection "Les Cahiers Filliozat"

Nathan, 2017

 

> La confiance en soi

> Mes peurs, amies ou ennemies ?

> Colère et retour au calme

 

Genre : livres d’activités

Thème : émotions

Niveau : maternelle - primaire

 

 

Ces nouveaux titres fonctionnent sur le même principe que celui sur Les émotions, déjà présenté sur ce blog.

 

Ils proposent aux enfants de 5 à 10 ans de dessiner, colorier, découper, coller, imaginer… pour réfléchir et s'exprimer autour de ce qu’ils ressentent, et apprendre ainsi à mieux se reconnaître et nommer les émotions et pensées qui les traversent.

 

La connaissance de soi ne fait pas partie des programmes scolaires, mais les neurosciences soulignent de plus en plus l’impact des émotions sur les capacités d’apprentissage. Le développement de la pédagogie positive, le recours à la relaxation avec les élèves… autant de nouvelles tendances qui vont dans ce sens et qu’il est difficile d’ignorer.

 

Ces cahiers s’adressent directement aux enfants, mais ils peuvent servir également de réservoir d’idées pour les parents, éducateurs ou enseignants, souhaitant les aider à apprivoiser leurs émotions, pour mieux se connaître, comprendre l’autre, vivre et apprendre ensemble…

 

En collège, je pioche dans certaines activités et les adapte au niveau de mes élèves (6e à la 3e), dans le cadre d’un Club Relaxation. Il est très intéressant et enrichissant d’entendre tout ce que les adolescents ont à dire sur leur vie intérieure !

 

Ces cahiers sont néanmoins plus adaptés pour les plus jeunes. Je ne suis pas convaincue par toutes les propositions, mais ces petits ouvrages ont le mérite d’être les premiers sur ces questions, à destination des jeunes, et de permettre de trouver des idées pour les aborder avec les élèves.

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 21:44

NELSON, Jandy

Le soleil est pour toi

Gallimard, 2017, 496 p.

ISBN : 978-2-07-508114-6

8,65 euros

 

Genre : roman miroir

Thèmes : jumeaux / art / rivalité / deuil / amour / homosexualité

Niveau : 4e – 3e – 2de

 

Noah et Jude sont des jumeaux. Très proches quand ils étaient jeunes, ils se sont peu à peu éloignés, surtout depuis la mort de leur mère, femme belle et talentueuse qu’ils adoraient. Aujourd’hui âgés de 16 ans, ils sont encore profondément meurtris par cet événement tragique et se cherchent. Jude, en faisant la connaissance d’un célèbre sculpteur, par le biais de la prestigieuse école d’art dans laquelle elle est inscrite, va comprendre des secrets qui ont entouré les derniers instants de leur mère…

 

 

Le texte est émaillé des superstitions et fausses maximes de Jude.

Si la malchance sait qui tu es, deviens quelqu’un d’autres.

p. 239

Il faudra sans doute au lecteur un peu de temps pour entrer dans le récit, d’autant plus que le point de vue alterne entre Noah et Jude et qu’il faut se familiariser avec leur personnalité et leur histoire pour saisir l’éclairage que ces récits alternés apportent. Le récit comporte aussi de nombreux retours en arrière.

Mais l’histoire est originale et l’amour de l’art, l’impact qu’il peut avoir sur la vie, y tient une grande place, thématique présente mais qui reste originale dans la littérature jeunesse.

A noter que les premiers émois amoureux, notamment l’attirance de Noah pour son voisin, sont justement (et allègrement) décrits. D’une manière générale, ce roman développe les pensées des personnages plus que « l’action » et plaira davantage aux lecteurs sensibles à l’introspection.

Une histoire à proposer en passerelle 3e – 2de.

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 21:25

CHASTAIN, Emma

Confessions d’une catastrophe ambulante : le journal de Chloé Snow

Gallimard, 2017 (Scripto), 336 p.

ISBN : 978-2-07-057878-8

14,5 euros


 

 

Genre : journal intime

Thème : adolescence / amour / amitié / divorce / relation père-fille / Théâtre /

Etats-Unis

Niveau : 4e – 3e – 2de

 

La mère de Chloé est partie au Mexique pour écrire un roman, mais la date de son retour est sans cesse reculée. Avant de partir, elle a offert à sa fille un journal intime, dans lequelle celle-ci s’épanche… Elle entre au lycée et a décidé d’embrasser enfin un garçon, pour la première fois… Chloé raconte ses déboires amoureux, amicaux, familiaux…, en conservant son humour : elle évoque les relations secrètes de son entourage (vécues par ses meilleurs amis, ou même son père…). Elle parle de Mac, le beau Terminale qui semble s’intéresser à elle ou encore de ses premiers pas sur scène...

 

Chloé est un personnage d’adolescente dans laquelle les lectrices pourront se reconnaître. Elle se pose beaucoup de questions. Aborde souvent ses difficultés avec une certaines maladresse et une bonne dose de manque de confiance en elle… Elle sait cependant s’entourer de personnes positives et surmonter au fur et à mesure les catastrophes de sa vie de lycéenne.

 

Un roman pour adolescents qui n’est pas d’une originalité farouche, mais se lit avec plaisir.

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 22:12

Un labo dans ta maison

Gallimard, 2017, 160 p. : ill. (Ne plus jamais s’ennuyer)

ISBN : 978-2-07-507689-0

19,95 €


 

 

Genre : documentaire

Thème : sciences / bricolage / expériences

Niveau : primaire (pour réaliser les expériences avec l’aide d’un adulte) - collège

 

Cet ouvrage propose 28 expériences ludiques, qui permettent de découvrir et comprendre des phénomènes scientifiques. Chaque activité s’accompagne de précisions sur le temps et le niveau de difficulté, d’une liste du matériel, des étapes illustrées et du principe scientifique sur lequel elle repose. Elles sont répertoriées en quatre grandes parties, en fonction de ce qui est nécessaire pour les réaliser (aliments, objets de la vie quotidienne), et de ce qu’elles permettent de comprendre (les propriétés de l’eau et les phénomènes naturels).

 

J’ai aimé, le fait de lier des activités ludiques et manuelles avec des explications scientifiques, ce qui aide à comprendre, mémoriser et peut donner envie d’en savoir plus.

J’ai moins aimé que la plupart des expériences nécessite un matériel précis, dont on ne dispose pas forcément à la maison ! (pour fabriquer la pile au citron, il faut au préalable des leds, des fils avec pinces de crocodiles…). Même les enfants plus grands ne seront donc pas totalement autonomes, mais auront besoin des parents pour avoir le matériel adéquat.

 

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article