Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
19 avril 2021 1 19 /04 /avril /2021 22:13

PARME, Fabrice

Astrid Bromure. 06. Comment fricasser le lapin charmeur

Rue de Sèvres, 2021

ISBN : 978-2-36981232-6

10,50 euros

 

 

Genre : BD – humour - policier

Thème : enquête - magie – vol - animal

Niveau : à partir du CE2 – 6e – 5e

 

Astrid, est une petite fille de bonne famille du début du siècle, aux parents charmants mais obnubilés par leurs passions respectives : les chapeaux pour sa mère et les œufs de collection pour son père…

 

La fillette tombe en pamoison devant un lapin blanc, dans la devanture d’une animalerie, alors qu’elle accompagne sa mère à une vente aux enchères. Ayant prêté son unique dollar à celle-ci pour lui permettre de remporter un luxueux œuf pour son père, elle ne dispose plus de la pièce qui lui permettrait de libérer le petit animal de sa cage… Alors qu’elle cherche une solution, les si précieux œufs de son père ne cessent de disparaître et réapparaître de leur vitrine… Astrid va mener l’enquête, avec l’aide de sa gouvernante…

Je ne renchérirai pas au-delà d’un million :
il faut savoir rester raisonnable.

p. 3

Une histoire échevelée de chapeaux, de lapin et de tours de passe-passe, avec une héroïne pétillante. Chaque tome de la série peut se découvrir de façon indépendante. Une aventure facile à lire et amusante, accessible dès 7-8 ans et bien au-delà !

 

N’ayant de cesse d’enrichir le rayon "bandes dessinées" du CDI, je me suis rendue compte que j’avais tendance à acquérir des histoires assez sérieuses, intéressant davantage les plus grands, tant pour leur niveau de lecture que pour leurs thèmes (2de guerre mondiale, biographies…)... Je cherchais des idées de nouvelles séries plus légères, pour les plus jeunes et pour le plaisir et j’ai découvert cette petite héroïne attachante, qui va sûrement devenir un classique pour les préados !

 

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2021 2 06 /04 /avril /2021 21:52

ESCAFFRE, Marie

Mémo Français

Génération 5, 72 p., 2020. 6,90 €

 

Genre : guide pratique

Thème : grammaire / conjugaison / orthographe / rédaction / analyse de texte

Niveau : collège / lycée

 

La collection Mémo Français est destinée aux professeurs et aux élèves, pour réviser des notions, préparer ou prolonger le travail fait en cours. Chaque livret est élaboré à partir des copies d’élèves et des erreurs les plus fréquentes, pour présenter des règles et des exemples. Le professeur peut l’utiliser, entre autres, pour corriger ses copies, en indiquant uniquement le code de l’erreur et l’élève se reporte alors à son mémo pour la corriger !

 

 

Voilà deux petits outils très synthétiques et en même temps d’une grande richesse ! Il a fallu un travail de fourmi pour condenser ainsi toutes les notions essentielles transmises en cours de français.

 

A conseiller dans tous les CDI
et les bibliothèques personnelles des profs de français
et des élèves de collège et lycée !!!


 

-----

Mémo français : rédiger / analyser

ISBN : 978-2-36246-345-7

 

 

Ce livret présente 56 règles et notions essentielles pour accompagner les élèves lors des exercices d'écriture.

 

Quelques usages possibles : améliorer sa syntaxe, enrichir son vocabulaire, travailler les techniques d’écriture, analyser un extrait littéraire...

-----

Mémo français : orthographe, conjugaison, grammaire

ISBN : 978-2-36246-344-0

 

 

Ce livret présente 77 règles et notions essentielles pour maitriser les difficultés les plus courantes en orthographe, conjugaison, grammaire. Des QR codes permettent d’accéder à de nombreux exercices en ligne pour mettre en application les règles présentées.

 

Quelques usages possibles : retrouver et corriger ses erreurs, préparer ses dictées, réviser une règle particulière…

Partager cet article
Repost0
22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 16:12

BERNOS, Mathilde / TOP-LABONNE, Emilie

Respir'Ado : Ton livre zen pour être bien dans ton corps, ta tête et ton cœur

ESF Sciences Humaines, 2021, 168 p.

ISBN : 978-2-7101-4310-9

14,5 euros

Respir'Ado : Ton livre zen pour être bien dans ton corps, ta tête et ton coeur

Genre : guide à lire, pratiquer et compléter !

Thèmes : bien-être / respiration / relaxation / yoga / activités créatives / émotions

Niveaux : CM2 / collège / lycée

 

De quoi ça parle ?

 

Chacun des douze chapitres s'ouvre sur une « inspiration », une invitation à réfléchir à partir d'une valeur inspirante : confiance, sagesse, sérénité, douceur, force intérieure, paix, concentration, humour, persévérance, joie, énergie, harmonie.

 

Puis, ils proposent cinq types d'activités, inspirées de diverses pratiques corporelles de bien-être (yoga, qi gong, méditation de pleine conscience, sophrologie) et créatives : ressentir (observer ses sensations, émotions, pensées, reconnaître ses besoins et ses valeurs), respirer, remuer (postures de yoga), relaxer, réaliser (propositions d'activités d'écriture, bricolage, créations artistiques...).

Respir'Ado : Ton livre zen pour être bien dans ton corps, ta tête et ton coeur

C’est aussi un livre à compléter, annoter, colorier… Chacun peut se l'approprier et le rendre unique !

 

Des compléments en ligne permettent de mieux comprendre comment s'en servir, d'imprimer des fiches d'activités supplémentaires et d'écouter et télécharger les relaxations.

La petite histoire de ce projet...

 

Je ne vais pas pouvoir commenter cet ouvrage de façon objective !

Mais je vous propose de découvrir sa petite histoire...

 

Mon amie Émilie Top-Labonne, avec laquelle j'ai écrit Respir'Ado, est professeure des écoles et de yoga dans un petit village à côté de mon collège. Sa fille a été mon élève, l'année où j'ai commencé à introduire des temps de relaxations en classe... Nous nous sommes rencontrées et avons vite partagé une préoccupation commune : aider nos élèves à se sentir plus calmes, attentifs et concentrés en classe et tout simplement bien dans leur vie quotidienne. Nous avions envie de leur proposer des outils pour les y aider.

 

Cette approche s'est enrichie de diverses découvertes au fil du temps qui ont nourri notre réflexion :  ateliers de Philosophie AGSAS®, pédagogie positive, ateliers Faber et Mazlish, sophrologie, yoga, Qi Gong, cycle MBSR... Un champ de possibles enthousiasmants pour d'autres façons d'apprendre ! Nous avons donc puisé dans différentes techniques que nous pratiquons et apprécions pour nous-mêmes.

 

En cherchant des livres et outils de yoga et relaxation pour nos élèves, nous nous sommes rendues compte que, s’il en existe de plus en plus pour les écoliers, c’est loin d’être le cas pour les collégiens. Nous avons peu à peu adapté et surtout créé pour eux des fiches de postures, relaxations, et diverses activités pour mieux se connaître et s'exprimer. Ils les collent dans un cahier et nous disent aimer les relire, s’en servir en famille ou avec leurs amis…

 

C’est ainsi qu’a germé l’envie d’élaborer ensemble la « méthode » Respir'Ado, qui regroupe plusieurs années de réflexion ! Les adolescents peuvent s'en servir seuls, entre amis, en famille... Et les parents ou professionnels (enseignants, CPE, infirmiers, psychologues, éducateurs...) peuvent s'en inspirer pour partager avec eux des moments différents.


Cet ouvrage propose des pistes pour mettre en place des activités « zen » avec les adolescents, dans le cadre scolaire, ou dans d’autres contextes éducatifs ainsi qu'en famille.  Pratiquées régulièrement, elles favorisent :
- l’attention, la concentration et la mémoire ;
- la connaissance de soi et de l’autre, la confiance en soi, l’empathie ;
- la créativité, la curiosité et le plaisir d’apprendre…


Avant de se lancer dans cette aventure, il toutefois est primordial de se questionner et se renseigner sur plusieurs points : les intentions qui nous animent, les précautions à prendre, la mise en place matérielle, la façon de construire une séance ou une séquence, une réserve d’exercices, des ressources à explorer… Ces outils peuvent se proposer, pas s'imposer. Et il n'y a pas de formule magique... Ils peuvent conduire à plus de calme, de sérénité... ou pas ! Les graines semées mettront peut-être des années à germer... Mais elles permettront sûrement des moments d'échanges et de bien-être partagés !

 

Bon cheminement à tous !

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2021 4 07 /01 /janvier /2021 16:05

HUGHES, Kiku

Les indésirables

Rue de Sèvres, 2021

ISBN : 978-2-81021-809-7

18 €

 

 

Nature : Bande dessinée

Genre : Autobiographie / Historique / Fantastique

Thèmes : Guerre Mondiale : 1939-1945 / Camp de détention / japonais / secret de famille

Niveaux : Collège – Lycée

 

Kiku, 16 ans est Américano-japonaise. Elle se sent déconnectée de son héritage familial, dont elle sait peu de choses, sa famille cultivant le secret. Alors qu’elle est en vacances avec sa mère à San Francisco, d’où était originaire sa grand-mère qu’elle n’a pas connue, une brume mystérieuse apparaît… Elle se retrouve soudainement dans les années 1940, dans un des camps où tous les japonais vivant sur le territoire américain ont été enfermés au lendemain de Pearl Harbor. Elle y partage le quotidien de sa grand-mère adolescente et de 120 000 citoyens nippo-américains déchus de leurs droits civiques par le gouvernement américain, qui les soupçonne d’être de potentiels ennemis de la nation, en ces temps de guerre…

 

Dans ce récit autobiographique, réalité et fiction, histoire et mémoire se mélangent : pour palier les manques de l’histoire familiale, qu’elle ne connaît que partiellement, l’auteure a trouvé ce moyen narratif original, pour raconter à sa façon ce tragique épisode bien méconnu de l’histoire américaine.

 

Nulle mention du sort des nippo-américains dans le programme scolaire. Je n’ai découvert ce pan de l’histoire que très récemment, grâce à une magnifique exposition de photographies de Dorothea Lange, « Politiques du visible » qui s’est déroulée du 16 octobre 2018 au 27 janvier 2019 au Jeu de Paume à Paris.
 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la photographe avait documenté les problèmes majeurs de l’époque, notamment l’internement des familles nippo-américaines, dont les clichés, qui lui ont valu pas mal de déboires à l’époque, n’ont pas été publiés avant… 2006 !

 

Cet ouvrage est très accessible, même pour les plus jeunes, grâce à son graphisme simple et délicat et l’identification à une jeune fille d’aujourd’hui, à travers laquelle on découvre l’histoire. Elle permet de faire enfin connaître le sort des immigrés japonais dans un passé pas si lointain, que l’auteure met habilement en parallèle avec la situation actuelle et la politique menée par Trump par rapport aux immigrés musulmans ou mexicains. Elle transmet un message essentiel, rappelant que « la mémoire est une force » et invitant à la solidarité envers toutes les communautés victimes de persécutions.

 

Cette bande dessinée m’apparaît donc bien nécessaire dans un CDI de collège et de lycée, pour une lecture loisir, ou pour aborder le genre autobiographique, la période de 2de guerre mondiale ou encore proposer un autre regard sur le sort des immigrés dans le monde.

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 15:29

MILLER, Saerra

Mason Mooney : enquêteur paranormal certifié

Rue de Sèvres, 2020, 74 p.

ISBN : 978-2-81021-334-4
12,5 euros

 

 

Genre : bande dessinée – fantastique

Thème : paranormal – fantômes – enquête 

Niveau : cycle 3 – cycle 4

 

Mason Mooney, génial enquêteur paranormal autoproclamé, est invité par la jeune Iris à venir élucider un mystère : elle a été témoin de phénomènes étranges et sa sœur a reçu des messages menaçants. Il faut dire qu'elles habitent un manoir réputé hanté. Il n’en faut pas plus au jeune Mason pour se lancer dans l’aventure…

 

Des personnages originaux, notamment le héros qui ne se déplace pas sans un cœur battant dans un bocal, un narrateur qui n’a pas la langue dans sa poche, de l’humour, un rythme soutenu, des dessins aux couleurs psychédéliques qui confèrent une ambiance étrange, pop et pleine de peps ! Voilà une histoire de fantômes qui renouvèle le genre et agrémentera les rayons des CDI et bibliothèques jeunesse en cette période d’Halloween…

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 15:08

Nathan a sorti une nouvelle collection de romans courts pour les adolescents.
Chacun est proposé en trois versions : papier, numérique et audio.

 

 

Thèmes : adolescence - récit initiatique

Niveaux : 4e - 3e - lycée professionnel - lycée général

Prix : 8 euros

 

Une très bonne initiative, car il est parfois difficile de trouver des idées de livres adaptés à la fois aux lecteurs rebutés par un trop grand nombre de page et aux préoccupations des adolescents… Les histoires courtes sont souvent destinées à un public plus jeune et n’intéressent pas cette tranche d'âge… La version audio sera très utile pour les élèves dys, pour lesquels l’offre reste limitée. Cela peut aussi fournir des textes agréables à lire et faire lire à voix haute, comme la collection « D’une seule voix » chez Actes Sud.

 

On trouve là une collection de qualité, avec de grands noms de la littérature jeunesse actuelle : Florence Hinckel, Vincent Cuvellier, Séverine Vidal, Gaël Aymon, Fabrice Colin… Les titres déjà parus racontent des moments-clés de la vie d’adolescents, mais sont de styles et tonalités très variés.

A recommander dans un CDI de collège et même lycée !!!

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2020 3 07 /10 /octobre /2020 20:10

ANDERSON, M.T. / RIOUX, Jo

Sœurs d’Ys : la malédiction du royaume englouti

Rue de Sèvres, 2020

ISBN : 978-2-81021-740-3

Prix : 20$

 

 

Genre : bande dessinée / légende

Thème : relation entre soeurs / monstre / magie / nature / deuil / Bretagne

Niveau : Collège / lycée

 

Malgven, « Reine du Nord » a utilisé la magie pour maîtriser les monstres marins et dresser les hauts murs qui protègent la cité d’Ys. Après sa mort, son époux semble se consoler bien vite, entre les bras d'autres femmes, et sa plus jeune fille en conçoit une immense haine. Elle et sa soeur grandissent, de plus en plus différentes : Rozenn, l’aînée et héritière du trône, passe son temps avec les animaux sauvages, tandis que Dahut, profite du faste de la vie royale et attire les amants pour les tuer au petit matin... Ys se fragilise… Sera-t-elle condamnée à sombrer dans les abysses ?

 

La magnifique couverture aux écritures dorées donne envie de se plonger entre les pages de ce beau récit, inspiré d’une ancienne légende bretonne… Celle-ci est connue notamment à travers la peinture d’Evariste-Vital Luminais, La Fuite du roi Gradlon, montré à la fin de l’histoire. La bande dessinée reprend les couleurs du tableau, avec des dominantes vertes et brunes, qui évoquent l’océan et confèrent à l’histoire une atmosphère d’inquiétante étrangeté…

 

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2020 7 04 /10 /octobre /2020 11:32

CHARTRES, Marie

L’âge des possibles

L’école des Loisirs, 2020

ISBN : 978-2-211-30971-4

15€

 

 

Genre : roman initiatique

Thème : Amish – Chicago : Etats-Unis -

Niveau : 4e – 3e – lycée

 

 

Saul et Rachel ont 17 ans, « l’âge des possibles » pour les amish, qui ont le droit de vivre leur « rumspringa », une parenthèse hors de la communauté et de ses règles, pour découvrir le monde moderne et faire un choix… Amoureux, ils partent ensemble découvrir la grande ville, son métro et ses ascenseurs ! Ils vont croiser la route de Temple, 15 ans, maladivement timide et débarquée de sa petite ville, perdue alors qu’elle essaie de se rendre chez sa grande sœur qui n’a pas pu l’attendre à l’arrêt de bus comme prévu... Puis apparaît Frederik, un skateur de 12 ans, au verbe haut et à l’attitude rebelle, qui semble cacher bien des blessures. De découvertes savoureuses en rencontres loufoques, tout ce petit monde se surprend à explorer la ville en même temps que des cheminements intérieurs inattendus…

 

« - ça fait quoi de marcher sur des escarpins comme ceux que vous avez ?

Margaret est partie dans un grand rire, elle a dévoilé des dents tellement blanches qu’elles semblaient irréelles.

- Ce n’est pas naturel, ça, je peux te le dire, mais, à force de labeur, on y arrive. Pour m’amuser, je dis que je suis chercheuse en gravité. Porter des talons aussi vertigineux donne l’impression de conquérir le monde de façon presque guerrière. Et moi, j’adore. Je suis moi et un personnage en même temps, deux identités en une seule. Ici, à Chicago, je pourrais même en avoir cinq ou six supplémentaires, sans aucun problème.

J’ai vu Rachel hocher la tête comme si elle pesait chaque mot pour vérifier s’ils étaient bons ou valables. Puis je l’ai vue sourire, alors j’ai imaginé que la réponse lui convenait.

- Alors c’est comme un masque ? l’a interrogée Saul ?

Subitement, j’ai eu l’impression qu’on ne parlait plus seulement de talons aiguilles.

- Oh non, un masque induit un mensonge, moi, je ne mens pas, je suis juste multiple. »

p. 175

Ayant lu ce livre peu de temps après la tirade controversée de notre président sur la 5G et les écologistes qu’il compare à des amish… l’histoire résonne particulièrement, comme une invitation à prendre le temps, à faire des choix en adéquation avec nos valeurs, à prendre conscience des tiraillements possibles entre nos origines, nos éducations et nos aspirations, notre curiosité…

 

Un roman à classer dans les ouvrages « feel-good ». Comme une bulle de liberté et de douceur. J’ai sans doute un faible pour les rencontres improbables qui nous amènent les personnages à se questionner sur eux et leur rapport au monde... (comme dans Quelqu’un qu’on aime de Séverine Vidal)…

 

Cet ouvrage me donne envie de découvrir d’autres écrits de Marie Chartres.

Sur son blog et son Instagram, on découvre notamment comment elle s’inspire souvent d’une photographie comme déclencheur de l’écriture. Vous y découvrirez celle de « l’Âge des possibles ».

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 11:02

BRAVI, Soledad / EPARVIER, Hervé

C’était mieux avant

Rue de Sèvres, 2020

ISBN : 978-2-81021-768-7

10,5 €

 

 

 

Genre : bande dessinée

Thème : années 1970

Niveau : collège (ou même avant…) / lycée / adultes

 

Les auteurs, nés dans les années 1960, se rappellent avec un brin de nostalgie et beaucoup d’humour, l’époque de leur enfance et adolescence, dans les années 1970 et tout ce qui faisait leur vie quotidienne : les vacances, les vieux, les vêtements, les voitures, le téléphone, la télévision, etc.

 

Le titre reprend une phrase très clichée maintes fois entendue dans la bouche de nos propres parents et grands-parents… Quel regard portent les parents actuels sur l’époque de leur enfance ou adolescence ? Était-ce mieux avant ? Ou garde-t-on simplement toujours une certaine nostalgie de ce qui a bercé notre jeunesse ?

 

Les auteurs arrivent à jouer avec les clichés sans s’y laisser piéger. Ils nous offrent une façon amusante de faire découvrir aux enfants et ados d’aujourd’hui la façon dont vivaient ceux d'hier…

 

Comment résister au plaisir de retrouver les expressions ou les slogans publicitaires de cette époque ?...

 

Dans le même format, le très bon
Pourquoi y a-t-il des inégalités entre les hommes et les femmes de  Soledad Bravi.

 

 

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 10:45

MERTENS, Joris

Béatrice

Rue de Sèvres, 2020

ISBN : 978-2-81021-625-3

19 €

 

Genre : bande dessinée / fantastique

Thème : années 70 / années 20 / solitude

Niveau : collège – lycée - adulte

 

Béatrice, une jeune femme solitaire, est vendeuse au rayon gants d’un grand magasin qui pourrait être Paris ou une autre grande ville. Chaque jour elle prend le train pour pour aller travailler. Chaque jour, elle voit un sac à main rouge, qui semble oublié. Elle finit par l’emporter chez elle. Elle y découvre un vieil album photos, qui lui dévoile la vie d’une jeune femme des années 1920, qui lui ressemble… La voilà transportée dans cette autre époque, loin de sa routine quotidienne. Combien de temps pourra-t-elle y vivre ? Une allusion au mythe de Faust, évoqué par le nom d’un café…

 

Cette histoire a été imaginée à partir d’un vieil album photos que l’auteur, dont c’est la première bande dessinée, a trouvé il y a quelques années. C’est une histoire sans paroles, à l’exception des titres des cinq chapitres qui la ponctuent. Le choix des couleurs ou du noir et blanc permet de se repérer dans les deux époques. Une histoire lente, nostalgique, avec des illustrations pleine de charme.

Un bel ouvrage, à intégrer dans un réseau « sans paroles » au CDI. Elle offre une autre façon d’entrer dans une histoire et peut inspirer diverses activités pédagogiques en collège, autour du genre fantastique par exemple, ou par la rédaction de dialogues et légendes…

Partager cet article
Repost0