Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • Le Bateau Livre
  • : Bibliographies de littérature jeunesse & activités autour de la lecture, la recherche documentaire et l'éducation à l'image (collège-lycée)...
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Creative Commons License

Le contenu de ce blog
(
textes, images, fiches pédagogiques ou diaporamas)
est mis à disposition selon les termes
de la licence Creative Commons
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-
Partage des Conditions Initiales à l'Identique.

Le travail pédagogique se partage.
Mais si vous pêchez des documents en ligne
pour les utiliser sur le web ou les diffuser,
merci de me contacter au préalable et de
...
- m'indiquer l'adresse de votre blog ou site
  en commentaire de l'article utilisé.
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos / http://lebateaulivre.over-blog.fr

NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.

------------------------
-----------------------------------------------------
Les couvertures de livres sont reproduites
selon les principes du "Mode d'emploi".
 
Je n'ai pas pu joindre tous les éditeurs.
Si une image pose problème, signalez-la,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 15:41

 

VATINEL, Pascal

La dernière course

Actes Sud, 2014, 409 p. (Aventure Ado)

ISBN 978-2-330-02719-3

14,8 euros


 

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782330027193.jpg

© Illustration de Jeanne Detallante

 

 

Genre : historique - aventure

Thèmes : guerre mondiale : 1914-1918 – condition féminine – chien

Niveau : 5e  - 4e – 3e – lycée ("bons" lecteurs)

 

Elisabeth, 17 ans, a grandit en Alaska, dans un chalet isolé, au milieu des chiens de traîneau. Ses parents sont morts successivement alors qu’elle était encore très jeune. Elle est devenue la fille adoptive de son beau-père Jacques Larivière, un trappeur canadien, puis du meilleur ami de ce dernier, l’indien naskapi Uasheshkun. Elle va vivre une aventure totalement incroyable, aux côtés l’éleveur de chiens Lindsay Darren, sollicité pour réunir les meilleurs bêtes d’Alaska et former des soldats français à conduire les attelages destinés à ravitailler les troupes isolées sur le Front des Vosges. Elisabeth va réussir à suivre ses chiens, déguisée en homme…

 

Voilà un récit d’aventure incroyable, inspiré d’une histoire vraie. On découvre l’univers des mushers (conducteur d’attelage) et un aspect méconnu de la Première Guerre Mondiale. L’auteur explique qu’il s’est inspiré d’un documentaire diffusé en 2012 sur Arte : Nom de code : Poilus d’Alaska, de Michael Pitiot, Daniel Duhand et Marc Jampolsky.   Le film peut être loué en VOD en ligne.

 

Pascal Vatinel s’est à la fois penché sur les archives militaires, des sites spécialisés, des livres sur les chiens de traîneau… Il s’est également inspiré de l’univers des romans d’aventure de Jack London. Il nous livre ainsi un roman à la fois bien documenté et palpitant. Peu attirée à priori par les romans d’aventure ou historiques, je l’ai trouvé passionnant  ! J’ai apprécié aussi le choix d’une héroïne émancipée. Voilà un roman qui enrichira à la fois un réseau « Première guerre mondiale »  ainsi que celui sur la condition féminine

 

 

Le site de l’auteur

http://www.pascalvatinel.fr

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 18:16

 

SCOTTO, Thomas

Ma tempête de neige

Actes Sud Junior, 2014, 57 p. (D’une seule voix)

ISBN : 978-2-330-02761-2

9 €

 

http://www.actes-sud-junior.fr/files_asj/couvs/225/9782330027612.jpg

 

 

Genre : monologue

Thèmes : paternité

Niveau : 4e – 5e - lycée

 

 

Zacharie, 19 ans, parle à son enfant à naître. Il lui raconte sa rencontre avec sa mère, Katell, ses espoirs et sa fierté à l’idée de devenir père.

 

 

J’apprécie en général cette collection de textes courts, initiée par Jeanne Bénameur avec Le ramadan de la Parole et caractérisée par des monologues intérieurs. Celui-ci fait partie des titres intéressants de la collection. Il se lit d’une traite. Il m’intéressait surtout pour la thématique de l’adolescent qui devient père, autour de laquelle on peut lire aussi :

 

Accroche-toi Sam de Margaret Bechard

Boys don’t cry de Malorie Blackman

Le garçon qui aimait les bébés de Rachel Hausfater

Slam de Nick Horny

 

Le parti pris d'un narrateur s'adressant au futur enfant rappelle Cher Inconnu de Berlie Doherty. 

 

 

Site de l’auteur :

http://www.thomas-scotto.fr

 

Du même auteur, j’avais beaucoup aimé l’album « Rendez-vous n’importe où »

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/5227-rendez-vous-n-importe-ou

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 21:53

 

SEVERAC, Benoît

L’homme qui dessine

Syros, 2014, 216 p.

ISBN : 978-2-74-851444-5

14,5 euros

 http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/SYR/P3/9782748514445.JPG

 

 

Genre : policier néanderthalien

Thème : préhistoire – enquête - tolérance

Niveau : de 12 à 112 ans d’après l’éditeur…

 

En 30 000 avant JC, Mounj, l’Homme-qui-dessine a quitté les siens depuis trois hivers. Comme son père avant lui, il est chargé de dessiner pour partager ses découvertes : les paysages, les peuples… Il est aussi parti à la recherche d’une compagne, mais partout, ceux de sa race, les Hommes-droits, se font de plus en plus rares, remplacés par les Hommes-qui-savent. Alors qu’il s’est aventuré sur un territoire inconnu, ces derniers le capturent et l’accusent de meurtres qu’il n’a pas commis. Il a sept jours pour prouver son innocence, avant d’être sacrifié.

 

Voilà une histoire originale et captivante ! On se laisse happer par le suspens, dans l’attente de savoir comment Mounj va pouvoir résoudre le mystère de ces meurtres. On se projette aussi dans cette époque si lointaine et mystérieuse. L’auteur nous permet d’imaginer ce que pouvaient vivre et ressentir ces premiers hommes. Francis Duranthon, paléonthologue et directeur du Museum d’histoire de Toulouse, précise que l’ouvrage est bien documenté. Enfin, ce texte parle de tolérance, envers toutes les différences : d’origine, de genre, d’orientation sexuelle… L’auteur explique que pour lui, le passé « éclaire davantage ce que nous sommes aujourd’hui. »

 

 

Présentation sur le blog de l’auteur

http://benoit.severac.over-blog.com/article-nouveau-roman-l-homme-qui-dessine-121697680.html

 

Du même auteur

Le garçon de l’intérieur

 

Un autre sympathique roman préhistorique :

Pourquoi j’ai mangé mon père de Roy Lewis

 

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 17:18

 

GUETTIER, Bénédicte

L’âne Trotro se déguise

Gallimard jeunesse / Giboulée, 2014

ISBN : 978-2-07-065802-2

5,60 euros

 

http://www.gallimard-jeunesse.fr/var/storage/images/product/873/product_9782070547654_244x0.jpg

© Bénédicte Guettier

 

 

Genre : album

Thème : déguisement

Niveau : 1 – 3 ans

 

Trotro a décidé de se déguiser en tigre. Il se fond si bien dans la peau de son personnage, qu’il effraye son entourage…

 

Que faire quand on a un enfant de moins de 4 ans complètement obnubilé par Trotro… et que l’on découvre à ses dépens qu’il n’est pas si aisé de respecter les conseils de Serge Tisseron préconisant « pas d’écran avant trois ans » ? On peut toujours se rabattre sur les bouquins correspondants ! Voilà un petit personnage sympathique, auquel s’identifier : Trotro fait plein de bêtises, râle parfois quand il a mal dormi ou refuse de prêter ses jouets, mais est curieux de tout et capable de faire attention aux autres. De quoi donner à réfléchir et grandir. Si les livres reprennent les histoires des dessins animés, ils en donnent une version abrégée et légèrement modifiée et du coup un peu plus simpliste. Dommage.

 

L’épisode correspondant

https://www.youtube.com/watch?v=WIbuWfcOPSE

 

La rubrique « Trotro décrypté »

sur le blog Big Papa, propose des analyses très drôles du dessin animé : « Avant je regardais Dexter, The Shield, 24... Maintenant, je regarde Trotro. En boucle. Tous les jours. Je fredonne même le générique en partant au boulot... Bon après tout, il n'y a pas de raison de ne pas regarder ça d'un oeil critique. C'est peut-être plus subtil qu'il n'y paraît. Alors, qu'est-ce qu'on a aujourd'hui ? »

http://bigpapa.overblog.com/tag/on%20parle%20de%20Trotro

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 17:53

 

DOLE, Antoine

Ce qui ne nous tue pas

Actes Sud, 2014, 113 p. (Romans Ado)

ISBN : 978-2-330-02717-9

11 euros


 

http://www.actes-sud-junior.fr/files_asj/couvs/225/9782330027179.jpg


 

Genre : roman miroir

Thèmes : Fugue / Relation enfant/personne âgée / Révolte

Niveau : 4e – 3e – lycée

 

Lola ne supporte plus l’ambiance à la maison : les disputes de ses parents, le silence lourd qui les suit. Au collège, elle évite les autres, se montre si désagréable qu’elle fait le vide autour d’elle. Quand son père annonce son départ pour réfléchir, elle décide de partir également. Dans sa fuite, elle rencontre par hasard une vieille dame, Simone, qui semble ne plus avoir toute sa tête. Celle-ci la confond avec une certaine Anna. Simone a l’air si fragile, si perdue, que pour une fois, Lola va s’intéresser à quelqu’un d’autre qu’elle-même, faire preuve d’empathie…

 

Voilà un sujet qui touche beaucoup d’adolescents : la révolte contre les parents et le système scolaire, l’isolement dans lequel on peut s’enfermer alors, l’envie de fuir, avec ici le passage à l’acte. À la lecture de ce texte, on ressent le mal-être de l’héroïne, sa solitude, sa lassitude. La manière dont les sentiments de l’adolescente sont rendus me semble très réaliste. À titre personnel, je n’ai pas été emballée par cette histoire, sans doute trop éloignée de moi ! Le texte est court et d’un accès facile, mais peut rebuter certains adolescents pour sa lenteur et le peu d’action, puisqu’il s’agit essentiellement d’une introspection. Mais je suis sûre qu’il trouvera ses lecteurs (ou probablement plutôt ses lectrices) dans les CDI de collège et de lycée.

 

Le site de l’auteur : http://www.antoinedole.com

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 21:35

 

LAMOUREUX, Sophie

Sur la piste du soldat inconnu

Actes Sud, 2014, 128 p.

978-2-330-02724-7

14,9 euros

 

 

http://www.actes-sud-junior.fr/files_asj/couvs/225/9782330027247.jpg


 

 

Genre : documentaire

Thème : 1ère guerre mondiale – soldat – vie quotidienne

Niveau : 4e – 3e – lycée et au-delà

 

Un documentaire sur la Première Guerre Mondiale, conçu comme une enquête autour du soldat inconnu : qui était-il ? Comment s’appelait-il ? Quel âge avait-il ? Etait-il amoureux ? A-t-il combattu à Verdun ? etc. En racontant le contexte historique, en se basant sur des documents de l’époque et des statistiques, l’auteur nous permet de mieux comprendre cette guerre et ceux qui l’ont vécue.

 

Voilà un parti pris original et intéressant. Non seulement il capte l’attention du lecteur, qui se prend au jeu de l’enquête, mais il s’approche aussi de la méthode propre à l’historien, qui avance par tâtonnements, déductions, en recoupant des documents historiques.

 

La mise en page facilite la lecture : une illustration à gauche et un texte à droite, avec des textes brefs et des sous-titres en couleur, permettant d’aller rapidement à l’essentiel. Les illustrations sont belles et bien choisies, exclusivement composées de documents de l’époque, ce qui me semble toujours préférable pour un documentaire d’histoire : cartes postales, publicités de propagande, photographies, coupures de presse, fac-similés de documents divers, etc.

 

Probablement le documentaire jeunesse que j’ai préféré, parmi ceux que j’ai pu voir  sur ce thème, passionnant et facile à lire, puisque l’on peut ne grappiller que certains passages, sans forcément suivre l’ordre des pages.. Le centenaire de l’Armistice est l’occasion d’enrichir les rayons du CDI sur cette période de l’histoire et ce documentaire fera partie de ma prochaine commande, avec le roman Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 22:36

 

KRENSKY, Stephen / GILLINGHAM, Sara

Maintenant je suis grand

Nathan, 2014, 14 p.

ISBN : 978-2-09-255030-4

7,90 euros

 


http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/340/P2/9782092550304.GIF

© Illustration de Sara GILLINGHAM

 

 

Genre : album cartonné

Thème : apprentissage - autonomie

Niveau : à partir de 2 ans (pour la compréhension du texte, mais le format cartonné rend le livre accessible également aux plus petits)

 

Un petit garçon prend conscience de tout ce qu'il arrive à faire maintenant qu'il n'est plus un bébé : courir, jouer avec ses copains, être actif…

 

Un très bel album cartonné, aux illustrations qui évoquent les livres pour enfants des années 40. La thématique est intéressante, à un âge où les enfants commencent à s’autonomiser et vouloir faire par eux-mêmes de plus en plus de choses. Cela permet aux parents de mettre des mots sur les progrès réalisés et faire prendre conscience à l’enfant qu’il a été petit et qu’il va continuer à grandir et apprendre… Le point de vue du critique de deux ans et demi : « Encore ! » 

 

Dans la même collection, « Je sais faire toute seule » montre une petite fille, fière de constater tout ce qu’elle arrive maintenant à faire.

 

Site de l’illustratrice : http://saragillingham.com

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 22:04

 

FRIOT, Bernard

Le livre de mes records nuls

Flammarion, 2014, 137 p.

ISBN : 978-2-9169-0002-5

10 euros

http://editions.flammarion.com/docs/Albums/45377/9782916900025.jpg

 

 

Genre : journal intime

Thème : adolescence – clown – record – confiance en soi

Niveau : CM2 - 6e – 5e


 

Ben en a un peu assez d’entendre tout le monde lui dire à longueur de journée à quel point il est nul : ses parents, sa sœur, ses profs… Il décide de commencer son journal d’un genre particulier : celui de ses records nuls (record du mensonge le plus idiot, de la fiche de lecture la plus débile et la mieux notée, de sourires ou de trucs bizarres…) Son humour et la rencontre avec un clown muet et un vieux musicien vont l’aider à retrouver confiance en lui…

 

Dans le même esprit qu’un Journal d’un dégonflé de Jeff Kinney, Bernard Friot se glisse dans la peau d’un ado maladroit et attachant. Pas de dessins comme dans Le journal d’un dégonflé, ni de photos comme pour Léo Sacrin, mais une typographie imitant le cahier d’un collégien, avec ses ratures et ses annotations ajoutées à la main, des fac-similés de pages de carnet… Le style est différent de ce que j’ai pu lire de Bernard Friot, mais que je l’ai trouvé bien sympathique et il plaira très certainement aux jeunes lecteurs de fin de primaire et collège.

 

Un deuxième tome, Le Cahier de mes vacances nulles, est prévu...

 

Les lecteurs aimeront aussi…

 

Journal d'un dégonflé 

Léo sacrin : mémoires catastrophiques pour collégiens du futur

Pensées de manon d. Sur moi-même

Ellie gribouille : vive le camping !

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 21:32

 

FINE, Anne

Le passage du diable

L’école des Loisirs, 2014. 306 p. (Médium)

ISBN : 978-2-211-20983-0

17,5 euros

 

http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/images/couvertures/E136759.gif

© Photographie de Pgiam / Getty Images

 


Genre : fantastique

Thème : folie – secret de famille – magie noire

Niveau : 4e – 3e – 2de

 

Daniel a toujours vécu enfermé chez lui, confiné au lit la plupart du temps. Il ne connaît rien du monde extérieur. Sa mère lui a expliqué qu’il était gravement malade et le veille tout en crochetant les ouvrages de dentelle qu’elle vend pour gagner sa vie. Un beau jour, des inconnus arrivent à attirer la mère à l’extérieur de la maison et un médecin vient ausculter le garçon, bien décidé à le libérer de l’emprise de cette mère visiblement dérangée. De sa vie d’avant, le garçon n’emporte qu’une étrange et fascinante maison de poupées, exacte copie de la maison d’enfance de sa mère. Avec Sophie, la plus jeune fille du médecin, il y découvre une poupée cachée, à l’apparence double, qui influe leurs jeux de façon maléfique… Quel secret cache-t-elle ?

 

 

Le fantastique s’insinue peu à peu dans cette histoire angoissante et prenante, qu’il est difficile de lâcher, dès les premières pages  ! Voilà un roman intéressant pour des élèves qui découvriraient ce genre littéraire, pour une lecture cursive en français, aussi bien que pour une lecture « libre »... Il m’a procuré la même impression de malaise (mêlée de plaisir de lecture) qu’un roman comme Coraline de Neil Gaiman. D’une manière générale, j’aime beaucoup Anne Fine, qui sait se renouveler à chaque roman, en créant des personnages attachants et des scénarios étonnants.

 

 

Le site officiel de l’auteur (en anglais)

http://www.annefine.co.uk

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 23:20

 

Collection « Les concentrés »

Nathan, 2013…

7,5 euros

 

 

Capture-d-ecran-2014-01-07-a-23.23.15.png

 

Genre : documentaire

Niveau : CM1 – CM2 - 6e – 5e

 

 

Nathan propose une nouvelle collection très généraliste, sur différents sujets :

 

- histoire-géo (grandes dates de l’histoire, Egypte antique, mythologie grecque, Moyen Age, grandes capitales…),

- personnages (rois et reines de France, grands artistes…),

- techniques (inventions et inventeurs…)…

 

 

Les Plus :


-      Une mise en page très claire et des textes accessibles pour les plus jeunes ou des élèves en difficulté de lecture, SEGPA, ULIS...


-      Le texte principal est enrichi de notes brèves autour du thème : anecdotes drôles ou surprenantes que les élèves auront plaisir à lire.


-      Les chronologies "express" en bas de page, pour aider à situer dans le temps.


-          Le prix ! pour des documentaires…

 

 

-      Mon titre préféré pour le moment serait « Inventions et inventeurs », qui propose plusieurs thèmes de recherche donnés par ma collègue de techno : le GPS, le jeu vidéo, le web, le téléphone, l’ordinateur… Intéressant pour aiguiller un début de recherche et à compléter avec d’autres lectures.


-      J’ai laissé les livres sur une table et retrouvé des adultes plongés dedans (notamment celui sur les « grands artistes ») et prenant visiblement plaisir à butiner des infos !

 

 

Les moins :


-      Les illustrations ne sont que des dessins. Un peu dommage dans le cadre de la recherche documentaire de ne pas avoir des reproductions de documents d’origine.


-      Il est moins évident de retrouver des ouvrages aussi généralistes avec le logiciel documentaire lors d’une recherche précise (sur les thèmes de technologie cités ci-dessus par exemple). À moins de vraiment mener une réflexion sur les mots-clés (génériques / spécifiques) en amont.   


-      Textes insuffisants en collège pour une recherche documentaire. On aurait pu imaginer des propositions de pistes, sur Internet par exemple.


-      L’application« gratuite » proposée en complément aurait pu être une bonne idée. Mais passé un premier quiz très généraliste (et difficile à lire car écrit en très petit sur un smartphone), les autres sont payants.

 

 

 

-> Collection à découvrir sur http://www.lesconcentres.fr

 


Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article