Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Bibliographies de littérature jeunesse & activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'éducation à l'image et la pédagogie (collège-lycée)...
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Creative Commons License

Le contenu de ce blog
(
textes, images, fiches pédagogiques ou diaporamas)
est mis à disposition selon les termes
de la licence Creative Commons
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-
Partage des Conditions Initiales à l'Identique.

Le travail pédagogique se partage.
Mais si vous pêchez des documents en ligne
pour les utiliser sur le web ou les diffuser,
merci de me contacter au préalable et de
...
- m'indiquer l'adresse de votre blog ou site
  en commentaire de l'article utilisé.
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos / http://lebateaulivre.over-blog.fr

NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.

------------------------
-----------------------------------------------------
Les couvertures de livres sont reproduites
selon les principes du "Mode d'emploi".
 
Je n'ai pas pu joindre tous les éditeurs.
Si une image pose problème, signalez-la,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
13 août 2018 1 13 /08 /août /2018 20:40

SHUSTERMAN, Neal

Le goût amer de l’abîme

Nathan, 2018, 408 p. (Roman Grand format)

ISBN : 978-2-09-257675-5

16,95 €

 

Genre : inspiré d’une histoire vraie

Thème : schizophrénie

Niveau : 4e – 3e - lycée

 

Caden a quinze ans et aime jouer ou créer des jeux vidéo avec ses copains. Peu à peu, son comportement devient de plus en plus étrange, à leurs yeux, ainsi qu’à ceux de ses parents ou de ses enseignants : il croit que d’autres élèves veulent le tuer et passe de plus en plus de temps à marcher seul et pieds nus dans les rues... Caden s’imagine comme le passager d'un navire voguant sur des mers déchaînées, à la merci d’un redoutable serpent de mer…

 

Un roman déroutant, inspiré de la vie de l’auteur, dont le propre fils a dû se battre également contre cette maladie et dont certaines pensées et les dessins sont repris ici.

 

Avec les chapitres sur l’histoire de Caden et sa longue descente vers l’abîme de ses pensées perturbées, alternent ceux racontant ses délires intérieurs. Ce parti pris ne facilite pas la lecture et ce roman est à réserver plutôt à des bons lecteurs. J’ai mis du temps à entrer dedans et à m’intéresser au cheminement du personnage. Mais on perçoit peu à peu que le sentiment d’étrangeté et le trouble que l’on peu d’abord éprouver à la lecture des délires intérieurs du narrateur permettent peu à peu de saisir la montée progressive de la maladie, la perte de repères, la lente dissolution entre la réalité et l’imaginaire propre à la schizophrénie.

 

A quinze ans, j’avais adoré la lecture du Journal d’une schizophrène de Marguerite Sechehaye et je n’ai nul doute que des adolescents seront intrigués et touchés par ce récit, qui fait comprendre intuitivement ce que ressentent des personnes malheureusement prisonnières d’une maladie mentale. A conseiller donc sur ce thème, pour des lecteurs avertis.

Partager cet article
Repost0
11 août 2018 6 11 /08 /août /2018 23:09

LÖVESTAM, Sara

Le jazz de la vie

Gallimard, 336 p., 2018 (Grand format littérature)

ISBN : 978-2-07-509326-2

17,5 €

 

 

Genre : roman initiatique

Thème : rencontre / mémoire / amitié intergénérationnelle / jazz / différence / harcèlement

Niveau : 4e – 3e – 2de

 

L’histoire se passe dans une petite ville suédoise. Steffi, adolescente originale et d’origine cubaine, est harcelée par les filles de sa classe. Seul son amour pour la musique et la basse l’aide à tenir le coup. Elle croise par hasard Alvar, un vieil homme en maison de retraite, dont elle découvre qu’il fut un célèbre jazzman suédois pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il va l’aider à prendre confiance en elle et en son talent. Elle va lui permettre de revivre les années qui l’ont marqué et de transmettre sa passion… Cette amitié va ainsi changer imperceptiblement le cours de la vie de ces deux passionnés de musique aux chagrins cachés.

 

 

Le récit passe sans cesse en douceur du présent aux souvenirs d’Alvar…

- Je t’ai raconté quand Thore Ehrling était venu écouter l’Erling Jazz Band ?
- Brièvement.
- C’était en 1943, et je répétais depuis vingt-quatre heures sans interruption.


C’était en 1943, et Alvar répétait depuis vingt-quatre heures sans interruption. […]

p. 136

Ce livre évoque un thème original : le jazz, pas si fréquemment abordé en littérature jeunesse, avec de riches références aux artistes et chansons de l’époque.

 

Il met en avant une amitié enrichissante entre une adolescente et un très vieil homme, situation que l’on retrouve plus fréquemment dans les romans destinés aux préadolescents (je pense à plusieurs textes de Yaël Hassan, dont Momo, Petit Prince des Bleuets) qu’aux grands adolescents.

 

Le harcèlement n’est qu’un des divers aspects évoqués, avec finesse. La jeune héroïne comprend peu à peu comment en sortir pour se sentir grandie et suivre sa propre voie.

Il y a les grands et les petits esprits. Les petits veulent diminuer les grands, et les grands espèrent que les petits grandissent.

p. 239

Un roman original, au charme inattendu.

Intéressant à avoir dans un CDI, pour faire découvrir un univers différent aux collégiens…

Partager cet article
Repost0
6 août 2018 1 06 /08 /août /2018 21:51

FILLIOZAT, Isabelle

On se dispute, on se réconcilie !

Nathan, 86 p., 2018 (Les cahiers Filliozat)

ISBN : 978-2-09-278892-9

12,9 €

 

Genre : cahier d’activités

Thème : relation entre enfants / gestion des conflits

Niveau : CP - cours élémentaire

 

Quand on a des envies différentes pour une même chose, cela s’appelle un conflit. Cela ne doit pas nécessairement déboucher sur une guerre ! Cela permet de savoir qui l’on est vraiment. Si l’on accepte de se parler et de s’écouter, cela peut être constructif, permettre d’imaginer ensemble des solutions satisfaisantes pour tous…

 

Les conflits sont inhérents aux relations humaines… Les enfants, les adolescents, en sont à construire leur relation à l’autre et n’ont souvent pas les outils pour échanger de façon constructive. Ce livret se propose de les aider à comprendre la diversité des points de vue et comment trouver des compromis malgré ces différences, notamment à travers la technique « STAR » : Stopper les disputes, Trouver des idées, Agir, Revoir. Il me semble qu’il n’y a pas encore beaucoup d’équivalent sur le sujet et les exercices proposés pourraient servir de support en famille, aussi bien que pour les enseignants de primaire.

J’espérais y glaner des idées pour mes élèves, mais il est vraiment réservé aux plus jeunes et me semble peu transférable pour le collège.

 

Partager cet article
Repost0
3 août 2018 5 03 /08 /août /2018 22:04

CUENCA, Catherine

Piège à la Bastille

Nathan, 400 p. 2018

ISBN : 078-2-09-257577-2

15,95 €

 

Genre : roman historique

Thème : révolution française / prise de la Bastille / enquête / amour

Niveau : 5e / 4e / 3e

 

Gabriel, apprenti imprimeur, est accusé d’être l’auteur d’un pamphlet injurieux contre la reine et se retrouve emprisonné à la Bastille en juin 1789. Tout le désigne comme coupable et il semble n’avoir aucun recours, alors qu'il a écrit sous la contrainte… Pourtant, la fille de l’imprimeur, dont il est amoureux, enquête de son côté… Une jeune femme emprisonnée au-dessus de lui propose de s’évader… Dehors, la Révolution monte…

 

Un roman au scénario efficace, qui mêle enquête, sentiments et suspense et permet de se baigner dans l’atmosphère de la Révolution français en arrière plan… A proposer dans un réseau lecture autour de cette période, au programme d’histoire de 4e.

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2018 4 26 /07 /juillet /2018 22:40

RECK, Jared

La courte histoire de la fille d’à côté

Gallimard, 320 p., 2018

16 €

 

 

Genre : sentimental

Thèmes : émotions fortes / amour / amitié / adolescence / jalousie / accident

Niveau : 4e / 3e / 2de

 

Matt est secrètement amoureux fou de Tabby, sa voisine et meilleure amie depuis l’enfance, que ses parents adorent. Mais elle aime le beau Liam.

Il se repasse le film de sa vie, les moments partagés avec elle depuis l’enfance....

     

     

    Quand on était en CM2, Mr Holowitz avait collé à côté du tableau une affichette plastifiée qu’il avait fabriquée lui-même. On pouvait y lire la formule suivante : JP ≠ JP. Il a attendu que quelqu’un lui pose la question pour nous en expliquer la signification et ce quelqu’un fut Tabby.

    - « Je pense » n’est pas égal à « je parle ».

    p. 18

    Un roman sur les relations adolescentes, entre amour et amitiés, non dits et jalousies…

    et une chute surprenante… qui touchera les lecteurs.

    Pour amateurs d’émotions fortes…

    Partager cet article
    Repost0
    21 juillet 2018 6 21 /07 /juillet /2018 14:22

    HINCKEL, Florence

    Le Grand Saut. 3

    Nathan, 2018, (Roman grand Format)

    ISBN : 978-2-09-258009-7

    16,95 €

     

    Genre : roman d’apprentissage

    Thèmes : Amitié / Amour / Handicap / Sexualité / bizutage / colocation

    Niveau : 3e – Lycée

     

    L'année après le Bac, Iris, Marion, Rébecca et Sam ont réalisé leur rêve : vivre ensemble en colocation à Paris, pour leur première année d’études... Chacun tente de poursuivre ses rêves : Iris souhaite écrire, Rébecca faire du théâtre… Ils surmontent aussi des difficultés : Sam essaie de vivre sa relation à distance avec Charlotte qui étudie à Aix. Marion vit un bizutage éprouvant à Maths Sup… Restés dans le Sud, Alex préfère écrire des chansons à sa fac de math et Paul, qui avait disparu au cours de l’été, s'est lancé dans une aventure très particulière…

     

    On retrouve des thématiques chères à l’auteure, notamment autour de la condition des femmes :

    Elle sentit tout à coup les regards peser sur elle. […] Ici, beaucoup d’hommes lui adressaient des compliments apparemment courtois, du genre « vous êtes charmante », ou encore « vous êtes d’une grande beauté ». Ces remarques lui faisaient plaisir, mais pour elle, c’était comme si on l’empêchait de penser, tout en la ramenant en permanence à son image. […] Ressentir le besoin de le lui dire, n’était-ce pas une façon de lui voler de l’attention, du temps, de l’émotion ?

    p. 40

    Cet ouvrage est l’un des rares pour la jeunesse à montrer la vie des ados après le bac… avec les doutes qui apparaissent à l’aube de l’âge adulte, sur l’avenir, l’amour, les choix qui marqueront une existence… Et le fait que parfois, rien ne dispense de faire ses propres expériences.

    - Merde, pourquoi vous ne m’avez pas raconté ça il y a trois mois ? ça m’aurait aidé à avoir plus d’espoir pour ma vie affective !

    - Tu aurais développé cet espoir autrement, et par toi-même. Tôt ou tard.

    - Mieux vaut tôt que tard, non ?

    - Mieux vaut le bon moment.

    p. 108

    Ce dernier tome est celui où le titre bascule du sens propre au sens figuré...

     

    Présentation du tome 1 :

     

    Partager cet article
    Repost0
    21 juillet 2018 6 21 /07 /juillet /2018 14:01

    OBERTO, Valerinia / SOTTO, Alaib

    J’apprends à être attentif : des exercices pour développer concentration et attention, en classe et à la maison

    Nathan, 2018, 41 p. (Le bien-être des petits)

    ISBN : 978-2-09-258104-9

    11,9 €

     

    Genre : album

    Thèmes : relaxation / bien-être / concentration / attention / connaissance de soi

    Niveau : GS / primaire

     

    Le lecteur est invité à une promenade en forêt, qu’il va traverser, en apprenant à mobiliser son attention et sa concentration, à travers différents jeux d’observation, d’imagination ou de détente, au fur et à mesure des rencontres...

    Il peut suivre l’histoire dans l’ordre, ou grappiller en fonction de ses besoins et envies du moment, car chaque double page propose de développer une habileté particulière : décrire pour mémoriser, se concentrer pour imaginer, identifier ses émotions, imaginer pour mieux anticiper, etc.

    L’idée est ainsi, tout en s’amusant, d’apprendre à faire le calme en soi, travailler sa mémoire ou son attention… qualités nécessaires aussi bien dans la vie quotidienne qu’à l’école, mais qui ne vont pas de soi. Cet ouvrage fournit des outils concrets aux enfants, ainsi qu’aux parents ou aux enseignants et éducateurs qui les accompagnent dans cet apprentissage.

    L’éditeur l’annonce dès 3 ans. Si certains exercices sont un peu difficiles pour des enfants aussi jeunes, ou nécessiteront d’être très guidés. Des passages s’adressent aux adultes, afin de les aider à accompagner leurs enfants dans les différentes étapes. Le livre est utilisable au-delà, en école primaire. Je pense me servir de certaines pages (en les adaptant), avec des collégiens, pour lesquels bien peu d’ouvrages similaires sont pour le moment disponibles.

    Des enregistrements sont proposés pour certaines doubles pages. C’est une bonne idée pour permettre aux enfants d’utiliser l’ouvrage de façon autonome. Malheureusement, il faut passer par une application, ce qui oblige à utiliser un Smartphone ou une tablette… et rend la manipulation autonome impossible pour les plus jeunes, ce qui est à l’encontre de l’intérêt de l’enregistrement ! Il aurait été préférable que les enfants puissent disposer d’un CD comme dans les autres titres de la collection ou au moins que les parents puissent télécharger les titres sans avoir besoin de passer par l’appli… Les parents ne disposent pas tous d’un Smartphone ou d’une tablette ou ne les laissent pas forcément à disposition des enfants… Cela ne facilite pas une utilisation en classe non plus.

     

    J’aime  les petits exercices adaptés à différentes intentions, qui fournit plein d'idées à adapter avec ses élèves, en club ou au quotidien.

    J’ai été déçue par le fait que l’enfant ne puisse pas utiliser les enregistrements de façon autonome sur son propre poste.

    Partager cet article
    Repost0
    5 juillet 2018 4 05 /07 /juillet /2018 14:56

    RICHTER, Benoît

    Judith et Bizarre

    Nathan, 2018, 112 p.

    ISBN : 978-2-09-258003-5

    5,95 euros

     

     

    Genre : Science-fiction

    Thèmes : génétique / amitié / différence / monstre

    Niveaux : CM2 – 6e – 5e

     

    Judith, 10 ans, vit avec ses parents dans une ferme qui produit des minotaures… Des créatures, à corps d’homme et tête de veau, exploités par les humains pour les travaux fastidieux et fatigants qu’ils ne veulent plus faire.

    Un jour, Judith découvre un bébé minotaure inversé, avec une tête humaine et un corps de veau. Emue, elle va le recueillir et l’élever en cachette, pour lui apprendre à réfléchir et à parler…

     

    Un petit roman original et bien écrit, qui incite à réfléchir à l’éthique, à la valeur de la vie, à l’acceptation des différences.

     

    A lire aussi, dans le prolongement d’un travail autour des monstres, au programme de 6e, en établissant un parallèle avec le fameux Minotaure de la mythologie grecque.

    Bien sûr, le temps se moque bien des attentes des uns et des autres et continue à s’écouler comme bon lui semble.

    Partager cet article
    Repost0
    15 juin 2018 5 15 /06 /juin /2018 22:39

    Série publiée chez Hatier

    dans la collection "Les albums du bien-être"

     

    Genre : album

    Thème : yoga – méditation – initiation…

    Niveau : 5 – 10 ans

     

    QUI

    * 1 illustrateur différent par album.

    2 conteuses : Marie Tanneux (réécritures de contes classiques)

    ou Thérèse Dufour (adaptations de contes traditionnels du monde).

    * 2 enseignantes de yoga : Marie Tanneux (diplômée de l’Ecole Française de Yoga de l’Ouest et membre de la Recherche sur le Yoga dans l’Education)

    ou Marie-Claire Hamon (formée à l’Ecole Française de Yoga)

     

    QUOI

    * Des conseils pour l’adulte

    * Un conte

    * 8 à 10  postures

    * Une relaxation

     

    POURQUOI

    * 1 titre par valeur à renforcer :

    • Cendrillon : être optimiste
    • La princesse au petit pois : être patient
    • Les trois petits cochons : bien se construire
    • L’ogresse et l’oiseau arc-en-ciel : être plus forts ensemble
    • Qui a volé le soleil : vaincre ses peurs
    • Malin comme un singe : être joyeux

     

    Chaque volume, réécriture d’un conte traditionnel, propose une expérience originale : vivre l’histoire avec son corps et sa respiration, pour apprendre à apprivoiser ses émotions… En effet, la conteuse ménage plusieurs pauses au cours du récit, pour prendre le temps de respirer, de pratiquer des postures, en lien avec des moments forts de l’histoire. Ces postures sont illustrées d’une façon simple à reproduire et récapitulées en fin d’album pour permettre aussi de les enchaîner indépendamment de l’histoire si on le souhaite. L’album se termine par un temps de relaxation, pour poursuivre ce moment de partage par un petit voyage intérieur.

     

    Très faciles à mettre en place, même par un adulte novice en yoga, ces séances contées permettent aux parents, éducateurs ou enseignants, de proposer à des enfants de 5 à 10 ans, une initiation ludique au yoga. Il faut prévoir une vingtaine de minutes par album.

    J’ai testé plusieurs histoires avec un enfant en CP qui a beaucoup aimé partager ces moments avant de s’endormir… J’ai du coup utilisé le temps de relaxation sans aller jusqu’à la partie « le réveil » proposée pour ceux qui doivent poursuivre la journée.

    On peut adapter la façon d’utiliser ces ouvrages, selon le moment de la journée, le contexte (en famille / à l’école), le nombre d’enfants et l’âge, dès la grande section de maternelle et à mon avis jusqu’en 6e, selon comment l’on présente l’activité.

    Une belle idée, dans la continuité de ce qui peut être proposé aux enseignants qui suivent les premières initiations aux techniques du yoga dans l’éducation du RYE. Un outil très pratique, pour avoir une séance « clé en main », quand on souhaite faire découvrir à ses enfants ou ses élèves les bienfaits des pratiques corporelles de bien-être.

    J’aimerais beaucoup une suite pour les ados !

     

    Partager cet article
    Repost0
    28 avril 2018 6 28 /04 /avril /2018 15:57

    McCLOUD, Scott

    Le sculpteur

    Rue de Sèvres, 2018, 485 p.

    ISBN : 978-2-36981-989-9

    25 €

     

    ROMAN GRAPHIQUE

    Genre : fantastique

    Thème : sculpture / art / sens de la vie / amour

    Niveau : lycée / adulte

     

    David Smith, un jeune sculpteur méconnu et désargenté, après un succès fulgurant mais éphémère, passe un pacte avec la Mort : pouvoir sculpter tout ce qu'il souhaite, en manipulant la matière directement avec ses mains, en échange de sa vie. Il ne lui reste que 200 jours à vivre. Alors qu'il cherche en vain ce qu'il pourra sculpter d'inoubliable, il rencontre l'amour de sa vie...

     

    Cette nouvelle version est enrichie d'un cahier graphique et d'un entretien avec l’auteur, qui permet de découvrir la Genèse de cette œuvre et la façon de travailler de l’auteur, en s’appuyant sur une documentation photographique.

    Le scénario est bien ficelé, les dessins en noir, blanc et gris détaillés et attrayants. On s’attache à ce personnage torturé, dont le destin rappelle d’autres personnages célèbres, ayant vendu leur âme au diable comme Faust, Raphaël (de la Peau de chagrin) ou Dorian Gray… même si l’auteur confie ne pas avoir cherché à faire une référence explicite à la légende de Faust, mais davantage aux films et à la pop culture.

    Cette histoire surprenante évoque différents thèmes : l’amour, le désespoir, la quête artistique, la mémoire… Un très beau roman graphique à proposer dans les CDI de lycée.

    Partager cet article
    Repost0