Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 18:34
WERSBA, Barbara
Notre petite vie cernée de rêves
 Thierry Magnier, 2008, 175 p. (Roman)
ISBN : 978-2-84420-676-3
Prix :  9,5∈


 maquette Bärbel Müllbacher


Thème : (anti)conformisme - adolescence - littérature
Niveau : 4e - 3e - lycée


    Albert vit dans le New Jersey des années soixante, en pleine guerre du Vietnam. C’est un adolescent solitaire. Un père alcoolique, une mère qui passe ses journées devant des séries et des films à l’eau de rose, personne ne comprend son goût pour le jardinage et la littérature, encore moins les élèves de sa classe. Il rencontre une vieille voisine étrange, une ancienne comédienne qui vit au milieu de piles de livres, dans une maison délabrée… Elle l’écoute comme nul ne l’a jamais fait et partage son goût pour Shakespeare. Auprès d’elle, il apprend à mieux se comprendre et à s’accepter tel qu’il est, différent.
-    « Ce que vous êtes en train de dire, c’est que j’ai le droit d’avoir des rêves ?
-    - Le droit ? C’est obligatoire oui ! Les rêves sont la matière de la vie, mais il faut les surveiller et les protéger, comme on protégerait un magnifique château. »

    Le droit au rêve ? Une idée que j’ai très envie de partager ave mes élèves, en cette période morose…
Partager cet article
Repost0
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 13:12
KUIPERS, Alice
Ne t’inquiète pas pour moi
Albin Michel Jeunesse, 2008, 242 p.
ISBN : 978-2-226-18320-0
Prix :  10 ∈

  Marc Boutavant


Genre : épisolaire… par post-il !
Thème : relation mère-fille – cancer -
Niveau : 4e – 3e – 2de…



    Une mère médecin et sa fille de 16 ans se croisent à peine et communiquent essentiellement en se laissant des messages sur le frigo… Le roman est ainsi composé de cet échange, bref et elliptique. Mais le lecteur cerne facilement la personnalité de chacune et l’intrigue : la mère, une femme très active, est atteinte d’un cancer du sein.

    Une histoire qui devrait plaire aux adolescentes, pour son thème et sa facilité de lecture (les messages sont brefs et la présentation aérée). Le parti-pris de la narration est original et assez bien exploité, même si certains échanges sont un peu monotones. Ce roman peut faire partie d’un réseau sur le genre épistolaire.

Voir la
Bibliographie sur le roman épistolaire

Partager cet article
Repost0
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 10:27
ELLABBAD, Mohieddine
Le carnet du dessinateur
Mango Jeunesse / Institut du monde arabe, 1999, 33 p.
ISBN : 2-7404-0769-6
Prix : 15 euros

  Mohieddine ELLABBAD


Genre : journal de bord
Thème : dessin
Niveau : des collégiens aux adultes !



    Mohieddine ELLABBAD est un dessinateur égyptien, qui a publié des albums illustrés et des chroniques dans des magazines. Dans ce carnet, il raconte avec légèreté et humour son métier, de façon très visuelle et concrète : ce qui retient son attention et l’inspire (les petits souvenirs récoltés, les odeurs…), ses questionnements, ses hésitations, ses choix, ses références culturelles, etc. Les pages reproduisent la version d’origine et les dessins se mêlent à l’écriture arabe.

    Ce carnet fait prendre conscience de l’importance de la culture visuelle, comment elle influence le regard : les occidentaux dessinent et regardent de gauche à droite et les orientaux dans le sens contraire, la couleur « rose chair » des tubes de peinture d’Europe ou d’Amérique ne correspondent pas à la réalité d’un égyptien, etc. Is incite à mieux observer ce qui nous entoure et à relativiser les codes de la représentation. A feuilleter pour le plaisir, ou dans le cadre d’un travail sur le carnet de voyage par exemple.


Partager cet article
Repost0
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 20:14
CASSIDY, Anne
L’affaire Jennifer Jones
Milan, 2004 (Macadam)
ISBN : 978-2-7459-18864-4
9,5 €

 Couverture de Bruno Douin


Thème : meurtre – enfant maltraité
Niveau : 3e – Lycée


    Alice Tully a 17 ans. Elle est serveuse dans un bistrot, en attendant d’entrer à l’université à la rentrée prochaine. Sa vie est apparemment sans histoire. Mais elle semble obsédée par un fait-divers survenu six ans plus tôt, et dont elle collectionne les coupures de presse depuis six mois: Jennifer Jones, une petite fille de dix ans, aurait assassiné son amie du même âge.

    Le récit, plein de suspens et bien écrit, fait de nombreux retours en arrière, qui permettent de comprendre peu à peu le passé et ce qui est arrivé à Jennifer Jones.


Partager cet article
Repost0
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 19:40
POUCHAIN Martine
Les Ostrogoths
Les 400 coups, 2007
ISBN : 978-2-89540-346-3
12 €

 Illustration Célina Crochemore

Thèmes : pauvreté – famille – musique
Niveau : collège


    Clovis est l’aîné d’une famille de six enfants. Ses frères et sœurs s’appellent Théodoric, Clodomir, Clotaire, Clotilde et Nantilde, ce qui explique leur surnom… Leur père, au chômage, passe de plus en plus de temps au bistrot. En volant un walkman, Clovis découvre Mozart. Touché par cette musique, il l’écoute tous les soirs dans son lit avec l’un de ses petits frères. Un jour, l’assistante sociale du collège, inquiète de son comportement et de la cantine impayée depuis des mois, lui dit une phrase qui bouleverse son existence… Il décide de devenir acteur de sa vie, entreprend de prendre des cours de piano avec une vieille voisine, découvre le jazz, l’amitié… et aura un rôle décisif pour l’avenir de sa famille.

    L’histoire est suivie d’un petit journal de bord de l’auteur, qui explique jour après jour comment elle s’y est prise pour écrire : l’idée, la trame, les personnages, la réécriture… jour après jour… Permettant ainsi au lecteur d’entrer dans l’intimité d’un écrivain et de mieux saisir les questions qu’il se pose, ses doutes, ses hésitations et l’influence de sa vie quotidienne…



Bande-son pour découvrir les musiques qu'écoute Clovis...



Partager cet article
Repost0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 13:02
ORSENNA, Erik
La révolte des accents
Librairie Générale française, 2008, 121 p. : ill. (Le Livre de Poche)
ISBN : 978-2-253-12400-9
5 €
  Couverture de Montse Bernal / http://www.zegma.com


Thèmes : grammaire – voyage - aventure
Niveau : enseignant - lycée


Les accents se sentant mal-aimé décident de fuir l’île. Jeanne part à leur recherche, au cours d’un long périple qui la conduit jusqu’en Inde.

En collège, cette histoire peut servir de point de départ pour un travail en cours de français, ou des jeux avec un club, autour des accents.


Ce livre est le troisième de la série, après La grammaire est une chanson douce et Les Chevaliers du Subjonctif. Erik Orsenna présente  son projet sur son site, où l’on peut entendre une version audio du premier chapitre :
http://www.erik-orsenna.com/revolte_oeuvre.php

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 12:41
BOTTERO, Pierre
L’Autre (trilogie)
 Rageot, 2006 – 2007 - 2008 (Hors Collection)
15 € le tome


 
Couvertures de Didier Garguilo


Genre : Fantasy

Niveau : 4e – 3e – 2de et au-delà


    Natan vit au Canada. Il a déménagé de nombreuses fois, ses parents ayant essayé de cacher ses capacités physiques hors du commun. Un jour, sa maison explose et Natan est le seul survivant. Il découvre peu à peu qu’il vient d’une Famille très puissante, dont une partie habite à Marseille. Il y rencontre Shaé, une jeune fille qui possède elle aussi des dons hors du commun. Ils comprennent que l’Autre s’est échappé, et qu’ils sont les seuls à pouvoir lutter contre lui.

    L’intrigue me semble un peu convenue… Mais il faut avouer qu’on s’y laisse prendre néanmoins, car elle est riche en rebondissements. Ce plaît apparemment beaucoup aux lecteurs, adolescents comme adultes.

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 14:15
Clic
 Milan, 2008 (Macadam)
ISBN : 978-2-7459-3266-2
13 €
 Illustration de Bruno Douin


Thèmes : photographie – voyage - secret
Niveaux : 4e à Terminale


Gé vient de mourir. Photographe de presse, il a passé sa vie à voyager. A chaque retour, il proposait à ses petits-enfants un « troc d’histoire », les incitant à « […] regarder, écouter, essayer de nouvelles choses, prêter attention à ce qu’elle lisait…. Tâcher de trouver une bonne histoire à lui raconter à son retour. Qu’elle ait relaté un événement particulier à l’école, un film au cinéma, les résultats de ses matchs de foot, Gé écoutait chaque mot avec attention.
    Maggie terminait son récit et Gé commençait le sien. Ses histoires débutaient presque toutes par une photo, ou par un petit objet qu’il tirait de sa poche.
-    A ton avis qu’est-ce que c’est ? lui demandait-il. »   

Gé laisse un héritage qui va bouleverser le cours de la vie de Jason et Maggie . A lui, il laisse des photos dédicacées et un vieil appareil photo. A elle, une boîte avec à sept compartiments, contenant sept coquillages et le message « Relance-les tous ». Chacun va conduire à une histoire différente…


Chacun des dix chapitres est écrit par un auteur anglo-saxon (Eoin Colfer, Nick Hornby, Deborah Ellis, etc.). Ils peuvent se lire presque de manière autonome, comme dix nouvelles. Mais chacun permet aussi de mieux cerner qui était le mystérieux Gé, ce qui donne très envie aux lecteur de tous les lire !

Cette composition particulière en fait un livre agréable à lire à voix haute, en classe ou avec un club.
Elle est intéressante aussi pour travailler sur le point de vue, puisque chaque chapitre est centré sur un personnage différent.
L’idée du « troc d’histoires » me paraît aussi intéressante à développer avec les élèves.

Une très belle histoire, émouvante et riche d’idées. J’ai juste été un peu déçue par les deux derniers chapitres, qui m’ont paru moins denses et forts que les précédents.
Partager cet article
Repost0
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 14:06
MOSONYI, Aliz
Les contes des magasins
 L’école des loisirs, 2006 (Neuf)
ISBN : 2-211-08286-6
9 €

Illustration de Kitty Crowther


Genre : conte
Niveau : 6e

Un recueil de petits textes sur les magasins les plus invraisemblables et farfelus : le magasin de boutons, le magasin de jets de mots, le magasin Il était une fois, le magasin de livres beaux et tristes, le magasin de petits livres d’images, le magasin de tendres palabres, le magasin de questions drôles, etc.

Ce recueil peut donner des idées pour faire écrire d’autres textes sur le même principe. Ou pour faire lire à voix haute, chaque texte faisant moins d’une page. L’univers absurde sera à mon avis un peu déconcertant pour nos élèves…

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 19:09

SONES, Sonya
Tout ce que je dirai jamais à ma copine
 Hachette, 2007, 445 p. (Planète filles)
ISBN : 978-2-01-201434-3
12 €

 

Illustration de Pierre Bailly



Thèmes : amour - adolescence – dessin – exclusion – Etats-Unis
Niveaux : 4e – 3e – 2de


Le narrateur, Robin, 14 ans, raconte son histoire d’amour avec Sophie, ses tentations et ses difficiles relations avec les autres lycéens. Ces derniers inventent toutes sortes de moqueries, à cause de son nom de famille… Ce qui le dérange le plus, c’est que Sophie en devient victime, depuis qu’elle s’affiche avec lui. Heureusement, le prof d’arts plastiques les entoure d’une discrète connivence. Allant jusqu’à permettre à Robin de suivre les cours de dessin d’un ami à Harvard…. un tout autre univers, dans lequel lequel le garçon se sent bien plus dans son élément.

Ce livre est la suite de Tout ce que je ne dirai jamais à ma mère, dont la narratrice était Sophie, permettant ainsi de comparer la différence de points de vue (voir le réseau de lecture : Points de vue : récits à plusieurs voix). La narration est originale : des chapitres brefs, composés de phrases, à la typographie et à  la disposition évoquant la poésie. Un peu moins enlevé et piquant que le précédent, ce roman me semble destiné à un public plus large que celui auquel risque de le cantonner le titre de la collection et la couverture rose…
Partager cet article
Repost0