Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Bibliographies de littérature jeunesse & activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'éducation à l'image et la pédagogie (collège-lycée)...
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Creative Commons License

Le contenu de ce blog
(
textes, images, fiches pédagogiques ou diaporamas)
est mis à disposition selon les termes
de la licence Creative Commons
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-
Partage des Conditions Initiales à l'Identique.

Le travail pédagogique se partage.
Mais si vous pêchez des documents en ligne
pour les utiliser sur le web ou les diffuser,
merci de me contacter au préalable et de
...
- m'indiquer l'adresse de votre blog ou site
  en commentaire de l'article utilisé.
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos / http://lebateaulivre.over-blog.fr

NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.

------------------------
-----------------------------------------------------
Les couvertures de livres sont reproduites
selon les principes du "Mode d'emploi".
 
Je n'ai pas pu joindre tous les éditeurs.
Si une image pose problème, signalez-la,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
2 avril 2019 2 02 /04 /avril /2019 18:28

BROGSOL, Vera

Un été d’enfer !

Rue de Sèvres, 2019, 245 p.

ISBN : 978-2-369-81206-7

12,5 euros

 

 

Genre : bande dessinée / autobiographie transformée

Thème : enfance / souvenirs / colonie de vacances / solitude / déracinement / Russie

Niveau : CM1 / CM2 / Collège

Vera, originaire de Russie, se sent bien décalée par rapport à ses copines américaines, malgré ses tentatives pour s’intégrer. Elle rêve que sa maman, qui l’élève seule avec son frère et sa sœur, tout en ayant repris des études, puisse l’envoyer en colonies de vacances, dont ses copines semblent rapporter tellement de souvenirs mémorables… Mais les choses ne vont pas se passer exactement comme elle l’espère…

 

Le dessin rond et léger colle bien au monde de l’enfance. Je suis un peu moins convaincue par le choix de la mise en couleur en noir, vert et blanc… Cela n’enlève rien aux qualités de cette bande dessinée, pour laquelle l’auteur s’est inspirée de ses souvenirs d’enfance… qu’elle a aussi en partie réinventés : « Même si on pouvait se rappeler tout ce qui s’est produit durant un mois de vacances il y a plus de vingt ans, cela ne ferait sans doute pas la meilleure des intrigues […] J’ai articulé mes souvenirs pour créer ce qui m’a semblé une bonne histoire », explique-t-elle à la fin de l’ouvrage. Et c’est effectivement un scénario à la fois sensible et plein d’humour, dans lequel les enfants délaissés pourront s’identifier et les autres peut-être développer une certaine empathie pour la touchante Vera.

Pour un CDI de collège, voilà une bande dessinée originale (et en un seul volume !) à proposer aux élèves en lecture autonome ou dans le cadre d’un travail autour de l’autobiographie en 3e.

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2019 2 29 /01 /janvier /2019 22:39

PINAUD, Florence

#Ma Vie sous algorithmes

Nathan, 2018 (Débats et portraits)

978-2-09-257725-7

16,9 euros

 

 

Genre : documentaire

Thème : algorithmes – mathématiques – numérique – intelligence artificielle - informaticiens

Niveau : 4e – 3e – lycée

 

Les algorithmes sont devenus incontournables dans nos vies modernes et numériques : ils permettent de nous assister pour de nombreuses tâches, voire nous manipuler… Cet ouvrage essaie de nous faire comprendre ce qui est en jeu et comment leur usage risque de formater notre société. Des pages débats permettent de se questionner sur ce thème et des portraits de découvrir des mathématiciens et informaticiens célèbres (Al Khwârizmi, Ada Lovelace, Alan Turing, Bill Gates, Steve Jobs, Mark Zuckerberg…)…

 

Un des rares ouvrages adressé à la jeunesse sur le sujet qui me semble donc incontournable pour un CDI de collège (ou lycée), dans le cadre de l’EMI (éducation aux médias d’information). Il permet de faire prendre conscience de la place que prennent les algorithmes dans nos vie, en parlant de notions importantes : infobésité, collecte de données, fake news, Google…

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2019 2 29 /01 /janvier /2019 22:27

HINCKEL Florence

 Nos éclats de miroir

Nathan, 2018, 171 p.

ISBN : 978-2-09-258804-8

14,95 euros

 

 

Genre : journal intime

Thème : adolescence – amitié – deuil - amour

Niveau : 4e – 3e

 

Cléo, bientôt 15 ans, rédige son journal intime en s’adressant à Anne Franck, comme cette dernière s’adressait à Kitty… tel un hommage, pour lui répondre, à elle qui n’a jamais reçu de réponses alors que des millions de lecteurs l’ont lue. Elle lui confie ses questions et ses chagrins : la mort de son père, son amitié compliquée avec Bénédicte, sa solitude, ses sentiments pour Dimitri… Quelques phrases poétiques ou calligrammes agrémentent parfois ses écrits…

 

C’est une histoire simple d’adolescente, courte et facile à lire, qui touchera sans doute aisément les lecteurs/trices.

Florence Hinckel a un rapport particulier au journal intime que l’on retrouve dans plusieurs de ses romans. L’idée de s’adresser à Anne Franck n’est pas nouvelle (j’ai des titres sur le bout du clavier, mais je ne les retrouve pas pour le moment…), mais on la sent ici sincère et non dans un effet de style : elle explique qu’elle s’est inspirée de sa propre expérience d’écriture quand elle était adolescente. Elle tenait en effet  un journal adressé à Anne Franck quand elle avait l’âge de son personnage. Elle en montre des photos à la fin de l’ouvrage.

L’auteure, amoureuse des mots depuis l’adolescence, me semble vouloir donner, aux adolescents d’aujourd’hui, l’envie de s’adonner à leur tour à l’écriture…

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2019 2 29 /01 /janvier /2019 21:50

 

Genre : documentaire

Thème : sciences – expériences

Niveau : CM1 – CM2 – 6e – 5e

 

Collectif d'auteurs du Science Museum de Londres

Comment devenir un génie ! : 50 expériences scientifiques amusantes

Nathan, 2018, 96 p.

ISBN : 978-2-09-256671-8

13,9 euros

 

Un carnet d'activités et expériences scientifiques à réaliser pour comprendre différents domaines : lumière, électricité et magnétisme, son, forces et mouvement, maths, matière, Terre et espace…

 

G. Amson-Bradshaw

Comment devenir un génie des maths ! : 50 expériences scientifiques amusantes

Nathan, 2018, 96 p.

ISBN : 978-2-09-258026-4
13,9 euros

50 expériences amusantes à réaliser pour jouer avec les maths : géométrie, mesures, logique, calcul, probabilités… Avec énigmes, pavages d'animaux, messages secrets, labyrinthes…

 

Deux ouvrages qui permettent de réfléchir et expérimenter en s’amusant. Pas besoin de matériel spécifique. Les lecteurs suivent les consignes et notent ou dessinent directement sur le livre. Pour un usage en CDI ou bibliothèque, il ne sera pas possible d’écrire dessus, mais on peut imaginer de monter une petite bibliothèque de livres-jeux et mettre à disposition des feuilles pour noter les réponses… ou s'inspirer des activités en cours ou dans le cadre d'un club.

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2019 2 29 /01 /janvier /2019 21:33

TAMMES, Barbara

La vie selon Pippa

Syros, 2018, 157 p. : ill.

ISBN : 978-2-74-852496-3

17,95 euros

 

 

Genre : journal intime

Thème : divorce – garde alternée - amour - amitié

Niveau : 5e – 4e

Toutes les bonnes choses commencent par un P ! Papier, pinceau, poney, pop-corn. Et je vous le donne en mille, mon prénom : Pippa.

C’est par ces mots dévoilant ses goûts et sa personnalité que Pippa, une adolescente de 14 ans, commence son journal intime et nous plonge ainsi dans son univers fantasque. Elle vit tiraillée entre l’appartement de son père, dans la capitale et la ferme de sa mère, perdue en pleine campagne. Elle écrit et dessine sa vie quotidienne et ses réflexions sur les adultes, l’amitié ou l’amour… avec humour…

 

Un roman au ton léger et drôle, qui aborde des questions pouvant préoccuper les adolescents : la vie en garde alternée, les choix que les poussent à faire les adultes, les relations avec les autres… Il trouvera aisément sa place dans un réseau de journaux intimes d’un CDI ou d’une bibliothèque et pourrait  même déclencher des envies d’écriture parmi les lecteurs (ou plus précisément les lectrices…).

 

D'ailleurs, l'éditeur propose aussi Mon journal à la manière de Pippa... un cahier pour noter pendant une semaine tout ce que l'on a fait, pensé ou ressenti : le moment le plus sympa ou le plus énervant de la journée, le temps passé en ligne ou en vrai avec ses amis, ses rêves... Et aussi des espaces pour dessiner les personnes que l'on aime, faire la carte mentale de ce qui nous rend heureux...

 

 

Un coup de cœur pour les illustrations très fraiches, qui évoquent le croquinote (sketchnoting).

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2018 7 23 /09 /septembre /2018 20:38

DESPLECHIN, Marie / PONTI, Claude

Enfances

L’école des Loisirs, 128 p. 

978-2-211-20685-3

16,8 €

 

Genre : biographies

Thème : enfance / histoires vraies / personnes célèbres

Niveau : annoncé par l’éditeur pour les 11-13 ans… mais il a très bien fonctionné avec un enfant de 7 ans et des adultes de bien plus…

 

Soixante deux histoires d’enfants, réels ou imaginaires, écrivains, savants, musiciens ou esclaves… qui ont marqué leur époque et l'humanité… Avec un juste équilibre entre hommes et femmes et une belle réflexion autour du tout premier enfant du monde…

 

Les auteurs expliquent qu’ils ont eu envie de raconter un moment de l’enfance particulier, l’événement essentiel ou infime, qui a définitivement marqué et fait basculer la vie de différents individus et grâce auquel...

[... T]ous, à leur façon, petite ou grande, réelle ou légendaire, ont changé la vie des gens, comme vous le faites et comme vous le ferez, à votre façon petite ou grande, toujours unique.

 

Marie Desplechin et Claude Ponti ont pour cela dû faire un choix difficile, en retenant des noms parmi les personnalités qui les ont touchés.

Les illustrations sont étonnantes. Si la couverture rappelle bien le style connu de Claude Ponti dans ses albums, chaque page est une surprise : dessins, collages, photos retravaillées… L’illustrateur évoque chaque personnage d’une façon subjective et sensible.

Les textes sont aussi très personnels, bien loin des froides biographies d'un dictionnaire...

Une très belle entrée en matière, qui permet de (re)découvrir des personnages fictifs ou historiques connus ou non, et donne envie d’en savoir plus sur eux. C’est fascinant de découvrir comment dès l’enfance, on porte en soi la graine qui nous fait devenir quelqu’un de capable d’agir sur le monde. Ce livre donne des racines et des ailes… à l’image du chemin de la couverture, avec cette croisée de chemins qui s’étirent vers le ciel comme un arbre… Cela résume pour moi ce que je crois qu'ils ont voulu transmettre : une histoire dans laquelle s'ancrer, pour prendre conscience des choix à faire, qui permettent de grandir... Ou comment se découvrir soi, en connaissant mieux les autres …

Cet ouvrage trouvera sa place dans les rayons des bibliothèques jeunesse et CDI...

ou comme cadeau… A la manière des « Histoires du soir pour filles rebelles » (éditions les Arènes), chaque petite biographie peut se lire à voix haute pour des moments d’échanges privilégiés avec ses enfants et ados…

Partager cet article

Repost0
13 août 2018 1 13 /08 /août /2018 21:31

CHOI, Mary

Connexion immédiate

Gallimard, 2018, 464 p.

ISBN : 978-2-07-509341-5

19 €

 

 

Genre : initiatique / sentimental

Thème : amour / amitié / relation parent-enfant / écriture / téléphone portable / avenir / angoisse

Niveau : 4e – 3e – lycée

 

Penny, jeune fille réservée, est contente de rentrer à l’université dans une autre ville, loin de sa mère qui se comporte comme une ado et de son petit ami qu’elle n’aime pas vraiment… Elle se passionne pour son cours d’écriture. Sam, lui, rêve de devenir réalisateur, mais travaille pour le moment dans un café au-dessus duquel il vit dans une petite chambre. Après leur rencontre, par le biais de la colocataire de Penny, ils ne communiquent longtemps que par SMS… Mais peu à peu ces échanges leur deviennent indispensables...

Écrire, relire, réécrire

Enlever, ajouter

C’est comme ça qu’on crée une mélodie

C’est pareil pour tout le monde

Ce n’est pas une question de talent naturel

Ce n’est pas une question d’égo

[…]

qui comptent

C’est le travail quotidien

Jusqu’à devenir bon

p. 189

Ce très long roman aborde la période entre adolescence et âge adulte, les questions face à l’avenir et les relations avec les autres… Les lecteurs les plus voraces le liront d’une traite…

 

 

Partager cet article

Repost0
13 août 2018 1 13 /08 /août /2018 20:40

SHUSTERMAN, Neal

Le goût amer de l’abîme

Nathan, 2018, 408 p. (Roman Grand format)

ISBN : 978-2-09-257675-5

16,95 €

 

Genre : inspiré d’une histoire vraie

Thème : schizophrénie

Niveau : 4e – 3e - lycée

 

Caden a quinze ans et aime jouer ou créer des jeux vidéo avec ses copains. Peu à peu, son comportement devient de plus en plus étrange, à leurs yeux, ainsi qu’à ceux de ses parents ou de ses enseignants : il croit que d’autres élèves veulent le tuer et passe de plus en plus de temps à marcher seul et pieds nus dans les rues... Caden s’imagine comme le passager d'un navire voguant sur des mers déchaînées, à la merci d’un redoutable serpent de mer…

 

Un roman déroutant, inspiré de la vie de l’auteur, dont le propre fils a dû se battre également contre cette maladie et dont certaines pensées et les dessins sont repris ici.

 

Avec les chapitres sur l’histoire de Caden et sa longue descente vers l’abîme de ses pensées perturbées, alternent ceux racontant ses délires intérieurs. Ce parti pris ne facilite pas la lecture et ce roman est à réserver plutôt à des bons lecteurs. J’ai mis du temps à entrer dedans et à m’intéresser au cheminement du personnage. Mais on perçoit peu à peu que le sentiment d’étrangeté et le trouble que l’on peu d’abord éprouver à la lecture des délires intérieurs du narrateur permettent peu à peu de saisir la montée progressive de la maladie, la perte de repères, la lente dissolution entre la réalité et l’imaginaire propre à la schizophrénie.

 

A quinze ans, j’avais adoré la lecture du Journal d’une schizophrène de Marguerite Sechehaye et je n’ai nul doute que des adolescents seront intrigués et touchés par ce récit, qui fait comprendre intuitivement ce que ressentent des personnes malheureusement prisonnières d’une maladie mentale. A conseiller donc sur ce thème, pour des lecteurs avertis.

Partager cet article

Repost0
11 août 2018 6 11 /08 /août /2018 23:09

LÖVESTAM, Sara

Le jazz de la vie

Gallimard, 336 p., 2018 (Grand format littérature)

ISBN : 978-2-07-509326-2

17,5 €

 

 

Genre : roman initiatique

Thème : rencontre / mémoire / amitié intergénérationnelle / jazz / différence / harcèlement

Niveau : 4e – 3e – 2de

 

L’histoire se passe dans une petite ville suédoise. Steffi, adolescente originale et d’origine cubaine, est harcelée par les filles de sa classe. Seul son amour pour la musique et la basse l’aide à tenir le coup. Elle croise par hasard Alvar, un vieil homme en maison de retraite, dont elle découvre qu’il fut un célèbre jazzman suédois pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il va l’aider à prendre confiance en elle et en son talent. Elle va lui permettre de revivre les années qui l’ont marqué et de transmettre sa passion… Cette amitié va ainsi changer imperceptiblement le cours de la vie de ces deux passionnés de musique aux chagrins cachés.

 

 

Le récit passe sans cesse en douceur du présent aux souvenirs d’Alvar…

- Je t’ai raconté quand Thore Ehrling était venu écouter l’Erling Jazz Band ?
- Brièvement.
- C’était en 1943, et je répétais depuis vingt-quatre heures sans interruption.


C’était en 1943, et Alvar répétait depuis vingt-quatre heures sans interruption. […]

p. 136

Ce livre évoque un thème original : le jazz, pas si fréquemment abordé en littérature jeunesse, avec de riches références aux artistes et chansons de l’époque.

 

Il met en avant une amitié enrichissante entre une adolescente et un très vieil homme, situation que l’on retrouve plus fréquemment dans les romans destinés aux préadolescents (je pense à plusieurs textes de Yaël Hassan, dont Momo, Petit Prince des Bleuets) qu’aux grands adolescents.

 

Le harcèlement n’est qu’un des divers aspects évoqués, avec finesse. La jeune héroïne comprend peu à peu comment en sortir pour se sentir grandie et suivre sa propre voie.

Il y a les grands et les petits esprits. Les petits veulent diminuer les grands, et les grands espèrent que les petits grandissent.

p. 239

Un roman original, au charme inattendu.

Intéressant à avoir dans un CDI, pour faire découvrir un univers différent aux collégiens…

Partager cet article

Repost0
6 août 2018 1 06 /08 /août /2018 21:51

FILLIOZAT, Isabelle

On se dispute, on se réconcilie !

Nathan, 86 p., 2018 (Les cahiers Filliozat)

ISBN : 978-2-09-278892-9

12,9 €

 

Genre : cahier d’activités

Thème : relation entre enfants / gestion des conflits

Niveau : CP - cours élémentaire

 

Quand on a des envies différentes pour une même chose, cela s’appelle un conflit. Cela ne doit pas nécessairement déboucher sur une guerre ! Cela permet de savoir qui l’on est vraiment. Si l’on accepte de se parler et de s’écouter, cela peut être constructif, permettre d’imaginer ensemble des solutions satisfaisantes pour tous…

 

Les conflits sont inhérents aux relations humaines… Les enfants, les adolescents, en sont à construire leur relation à l’autre et n’ont souvent pas les outils pour échanger de façon constructive. Ce livret se propose de les aider à comprendre la diversité des points de vue et comment trouver des compromis malgré ces différences, notamment à travers la technique « STAR » : Stopper les disputes, Trouver des idées, Agir, Revoir. Il me semble qu’il n’y a pas encore beaucoup d’équivalent sur le sujet et les exercices proposés pourraient servir de support en famille, aussi bien que pour les enseignants de primaire.

J’espérais y glaner des idées pour mes élèves, mais il est vraiment réservé aux plus jeunes et me semble peu transférable pour le collège.

 

Partager cet article

Repost0