Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 13:17

 

Paroles de Poilus

t. 1 : Lettres et carnets du front, 2006

t. 2 : Mon papa en guerre, 2012

Editions Soleil

19, 90 euros le vol.

 

      http://soleilprod.com/images/upload/albums/958_500.jpg      http://soleilprod.com/images/upload/albums/2553_500.jpg

 

Genre : bande dessinée / historique

Thème : Guerre mondiale 1014-1918

Niveau : 4e - 3e - lycée - adultes

 

 

Ces lettres et extraits de journaux intimes, écrits par des soldats pendant la Première Guerre Mondiale, ont été recueillis lors des commémorations du 80e anniversaire de l’armistice de 1918, par Jean-Pierre Guéno (voir aux éditions Librio). Ces textes constituent un témoignage exceptionnel, de la vie dans les tranchées, des souffrances ou des espoirs de ces hommes, venus de toutes les régions de France et de tous les milieux et partis au Front. Leurs mots sont ici mis en images par différents illustrateurs de bande dessinée.

 

Chaque texte est reproduit intégralement, et suivi de pages mettant en scène le texte illustré. Ces bandes dessinées peuvent ainsi être abordées de différentes façons : en sélectionnant certains passages, pour les étudier en classe, ou en les lisant intégralement.

 

Les illustrations facilitent la lecture, par rapport à l’édition ne proposant que les textes et permettent de mettre en valeur certaines lettres. J’ai été particulièrement touchée par « le compteur à gaz ». Avec une grande économie de moyens, les images font écho à ce courrier envoyé à l’administration pour dénoncer l’absurdité de la guerre.


 

Les deux volumes sont très beaux. Avec peut-être une préférence pour le premier, s’il faut n’en choisir qu’un.  Le second montre aussi la vie des civils et la propagande qui essaie d'atténuer la vérité sur l'horreur de cette guerre.

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 09:25

 

HINCKEL, Florence

Hors de moi

Talents hauts, 2014, 217 p. (Ego)

ISBN : 978-2-36266-111-2

9 euros

 

http://www.talentshauts.fr/data/fronts/255-screen.jpg

 

 


Genre : roman miroir

Thème : adolescente enceinte – déni de grossesse – accouchement sous X

Niveau : 4e – 3e – lycée

 


La rentrée est passée, les souvenirs de l’été s’estompent peu à peu, mais Sophie, pour mieux les retenir, s’enferme dans sa bulle et ne parle plus. À la maison, on ne remarque rien. Au lycée, les autres la prennent pour une folle. Est-ce vraiment pour mieux revivre en pensées cette belle soirée avec ce garçon si beau et doux ? Ou pour ne pas faire face à la vérité ? Sa tante Patty, plus attentive que la mère de Sophie, préoccupée par ses propres problèmes, va l’obliger à affronter le présent et réfléchir peu à peu à ce nouvel avenir qui se dessine et n’était pas prévu et aux choix qu’elle ne pourra pas esquiver…


 

« Au fil de mes rencontres avec vous, lecteurs, et lectrices de l’été où je suis né, j’ai pris conscience que la question du choix de la mère de Léo, le personnage principal, était centrale. […] J’ai ressenti le besoin que Sophie, la mère de Léo, soit à son tour, le personnage principal et qu’elle ait son propre roman. » Le récit s’ouvre sur ce préambule. Chère Florence Hinckel, vous avez mis le doigt dans un engrenage infernal, car maintenant, les lecteurs ne vont pas manquer de vous demander ce qu’il advient quand Léo et Sophie se retrouvent, 15 ans plus tard… Vous avez cru pouvoir en rester là ? Que nous allions nous contenter de ces 217 pages pour assouvir notre curiosité ? Parce que maintenant que nous connaissons mieux Sophie, je ne suis pas sûre que nous serons prêts à la laisser partir…

 

Ce n’était pas facile d’écrire, après L’été où je suis né, tellement ce petit roman était juste et touchant. Cela avait été un coup de cœur pour moi, quand je l’avais découvert par hasard, il y a 3 ans, n’ayant encore rien lu de Florence Hinckel. J’ai été émue de la même façon en retrouvant la lettre de Sophie, et en comprenant ce qui avait pu la conduire à l’écrire : ses errements, ses doutes et ses peurs, ainsi que l’émergence d’un sentiment étonné mais tendre pour ce bébé. J’aurais pu craindre un texte trop mièvre ou trop convenu, car il n’est pas évident d’imaginer une suite (ou une anticipation dans le cas présent) à un texte. Mais il n’en est rien. C’est un beau roman, qui non seulement plaira aux lecteurs (bon, probablement plus les lectrices) pour son thème, mais est aussi à la hauteur des attentes des adultes, qui aimeraient bien que les ados aient de beaux textes à lire… L’auteur a trouvé un juste équilibre pour sa narratrice, entre style familier d’une adolescente et images poétiques que l’on a à cet âge, sans toujours savoir les exprimer : « Parfois, je colle ma joue contre l’écorce. J’ai l’impression d’écouter quelque chose qu’on n’entend pas. J’aime bien faire ça, même si après ça peut laisser de la sève dans les cheveux et que c’est super dur à enlever. Le mieux, c’est de couper la mèche. »

 

 

L’auteur en parle sur son blog

http://florencehinckel.com


 

Les éditions Talents Hauts ont été créées en 2005 et ont un clair positionnement en faveur de l’égalité filles-garçons.

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 18:27

 

HAUGHTON, Chris

Oh non, George !

Thierry Magnier, 2014, 32 p. (tout carton)

ISBN : 978-2-36474-476-9

9 euros

 

http://www.editions-thierry-magnier.com/files_etm/couvs/140/9782364744769.jpg

 

 

Genre : album

Thème : chien – bêtises – désobéissance - tentation

Niveau : 3 à 8 ans et bien au-delà

 

Harris laisse son chien George à la maison, en lui faisant promettre de rester bien sage… Mais les tentations sont si nombreuses… et George est tellement enthousiaste et curieux de tout ! Que va faire George ?


 

 Pour tout ceux qui n’auraient pas déjà lu cet ouvrage dans sa version grand format, voici l’occasion de le découvrir ! Cet album est drôle et les mimiques de George totalement irrésistibles. Avec un dessin très simple et coloré, Chris Haughton nous fait percevoir le terrible conflit intérieur de George… Le texte utilise le comique de répétition en scandant : « Que va faire George ??? Oh non, George ! », que les jeunes lecteurs reprennent avec plaisir. Comment choisir entre sa promesse d’être sage et son irrépressible envie de manger un gâteau ou de courir après le chat ?... George ressemble à tout petit enfant entre 3 et 6 ans, à la fois adorable et insupportable… George commence à prendre conscience de ses pulsions, mais ne parvient pas encore totalement à les maîtriser. La fin reste ouverte et l’enfant peut s’amuser à imaginer la suite… J’adore George, sa bouille et sa faiblesse si attachante…

 

Au-delà du côté très humoristique, l’auteur nous amène en douceur à réfléchir à notre comportement, en citant, en exergue, Epictète : "Penser est facile. Agir est difficile. Ce n'est pas par la satisfaction du désir que s'obtient la liberté, mais par la destruction du désir. Nul homme n'est libre s'il ne sait se maîtriser."

 

Le site de l’auteur (avec une petite vidéo de présentation)

http://www.chrishaughton.com/george

 

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 09:52

 

STEWART Elizabeth

Justice pour Louie Sam

Thierry Magnier, 2014, 310 p.

ISBN : 978-2-36474-508-7

18,5 euros

 

http://www.editions-thierry-magnier.com/files_etm/couvs/140/9782364745087.jpg

 

 

 

Genre : historique

Thème : Etats-Unis – racisme – indien - injustice

Niveaux : 4e – 3e - lycée

 

 

A la fin du 19e siècle, au nord des Etats Unis, près de la frontière avec le Canada, les enfants de la famille Gillies découvrent une maison en feu et le cadavre de son propriétaire. En ville, tout le monde pense que le coupable est Louie Sam, un jeune indien de 14 ans que l’on a vu dans les environs. Les relations avec les Indiens sont tendues et le racisme règne dans la petite communauté des colons. Une chasse à l’homme est organisée et Georges Gillie suit en douce les hommes et assiste au lynchage du jeune indien. D’abord persuadé qu’il faut pendre l’indien, le doute s’immisce peu à peu en lui, les indices ne concordent pas… Louie Sam est-il vraiment coupable ? Sinon qui peut l’être ? Georges veut la justice pour Louie Sam.

 

 

L’auteur s’est inspirée d'un fait réel, mais a pris le parti de le raconter du point de vue du jeune Georges Gillies. Ce roman se lit avec la facilité d’un roman policier. Sur les traces de Georges, on veut découvrir qui est le coupable. On perçoit aussi l’évolution de ses opinions : d’abord opposé à l’indien comme tout les autres, il nuance peu à peu ses idées, au fur et à mesure que le doute s’immisce et que les masques tombes. On se retrouve plongé dans l’atmosphère des Etats-Unis à cette époque. Un très beau texte, palpitant et bien écrit.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 22:49

RICE, Hélène / BADEL, Ronan

Le meilleur livre pour apprendre à dessiner une vache

Thierry Magnier, 2014

ISBN 978-2-36474-505-6

10,9 euros

 

 

"Clic" pour lire en grand

 

 

 

 

Le-meilleur-livre-pour-dessiner-une-vache.jpg

 

 

Un de mes coups de coeur de la rentrée !

Ce petit album tout simple et drôle, que l'on referme avec le sourire...

 

 


 

Une erreur s'est glissée dans le résumé, que je ne peux plus modifier sur l'image...

 

Car cette présentation sous forme de carte mentale m'a permis de tester le logiciel I Mind Map qui offre de très  nombreuses possibilités (formes des branches, couleurs, polices, insertion d'images, exportation dans différents formats, création d'un diaporama à partir de sa carte mentale, etc). Avec une version d'essai gratuite et une version éducation à 62 euros (pour Mac et Windows, et des applications pour iOS et Android).

 

J'ai testé d'autres logiciels gratuits, mais aucun aussi complet et esthétique.


Mon favoris, parmi les gratuits, ne fonctionne que sous Mac OS :

http://mindnode.com

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 21:04

 

HOUDART, Emmanuelle

La Boîte à images

Thierry Magnier, 2014, 1 coffret de 4 livres cartonnés

ISBN 978-2-36474-493-6

13,9 euros

 

http://www.editions-thierry-magnier.com/files_etm/couvs/140/9782364744936.jpg

 


Genre : albums

Thème : bébé – nourriture – animaux - peur

Niveau : 0 à 3 ans

 

Le titre de chaque livre est une onomatopée indiquant son thème… « Areuh ! », « Miam », « Grrr ! » et « Argh ! ». Sont ainsi évoqués des objets du quotidien du bébé, ce qu’il mange, les animaux et les peurs réelles (chagrins, blessures) ou fictives (sorcières, monstres…).

 

L’illustratrice propose des imagiers très personnels et originaux, loin des images habituelles et c’est tant mieux. Propices à la rêverie, elles permettent de parler et faire parler sur quatre thématiques qui intéressent les tout petits.

 

J’aime toujours autant les dessins d'Emmanuelle Houdart et chacun de ces livres est comme un petit cabinet de curiosités, où l’on retrouve l’atmosphère de ses merveilleux albums.


 

Voir les avis enthousiastes

de la Soupe de l’espace

ou de Clarabel

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 20:49

VAN ZEVEREN, Michel

Raoul : Attendez ! Je suis pressé !

Ecole des Loisirs, 2014 (Pastel)

ISBN : 978-2-211-21826-9

13,5 euros

 

 

http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/images/couvertures/E143018.gif

 

 

Genre : bande dessinée

Thème : famille – vie quotidienne – nouveau bébé

Niveau : à partir de 4 ans et bien au-delà !

 

Raoul est un petit loup curieux et drôle, agaçant parfois, attachant souvent. Il n’arrête pas de poser des questions à ses parents sur tout et n’importe quoi : le sens des choses, comment naissent les bébés, ce que l’on a le droit de faire en grandissant…

 

Cet ouvrage, à la frontière entre l’album et la bande dessinée, est extrêmement bien vu. Les dialogues sont très drôles et totalement réalistes : Raoul déforme les mots compliqués (comme la cicatriste), réinterprète ce qu’il a mal compris (« c’est l’aventure qui décide » au lieu de « la nature »). En quelques échanges, on perçoit les personnalités des trois membres de la famille et leurs états d’âme, entre agacement quotidien et attendrissement des parents, face à ce petit garçon à la fois insupportable (« - Papa – Oui… - Papa… - Oui… ») et complètement attendrissant (« « Je te voulais comme maman, alors je suis né »).

 

Les situations semblent aussi vécues : Raoul veut absolument se mettre tout nu comme son père pour dormir, oublie de sortir du bain pour observer une goutte d’eau… Le dessin, aux traits simples et couleurs pastel, colle parfaitement aux propos. Ces loups, animaux traditionnellement effrayants des histoires pour enfants, sont ici plein d’humanité et déclancheront sûrement de gros fous rires chez les enfants et un gros coup de cœur chez les parents.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 01:08

GROISON, David /SCHOULER, Pierangélique

L’histoire vraie des grandes photos

Actes Sud, 2014, 88 p.

ISBN 978-2-330-03226-5

15,00 €

 

http://www.actes-sud-junior.fr/files_asj/couvs/225/9782330032265.jpg

 

 

Genre : documentaire

Thème : photographie / presse

Niveau : collège

 

23 photographies célèbres en noir et blanc sont décryptées, pour essayer de comprendre comment elles sont devenues des icônes : analyse d’image, composition, contexte historique, anecdotes… On retrouve le mécanicien de Lewis Hine, la « Migrant Mother » de Dorothea Lange, « Le baiser de l’hôtel de ville » de Doisneau, Che Guevara par Alberto Korda, etc.

 

 

- Une analyse étape par étape, qui part de la description simple de ce que l’on voit sur l’image, pour ensuite apporter les éléments culturels nécessaires à sa compréhension.

- Un ouvrage accessible qui fait découvrir des photographies mythiques aux élèves.

- Le côté « histoire vraie » qui devrait titiller leur curiosité.

 

(A noter toutefois que la plupart de ces photographies sont présentées de façon plus approfondies dans les 100 photos du siècle de Marie-Monique Robin aux éditions du Chêne, ouvrage incontournable quand on veut aborder l’histoire de la photographie de presse et qui doit faire partie d’un fonds de CDI ou bibliothèque.)

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 00:32

 

MERCIER, Bettina

Land Art : Collection Automne Hiver

Actes Sud Junior, 2014, 88 p

ISBN : 978-2-330-03465-8

13,50 €

 

 

http://www.actes-sud-junior.fr/files_asj/couvs/225/9782330034658.jpg

 

 

Genre : documentaire

Thème : land art / nature / saisons

Niveau : primaire - collège

 

Ce livre propose des activités à réaliser en pleine nature, pour s’initier au land art : mandalas de fleurs, animaux de feuilles, étoiles de graines, cercles de fruits, spirales de pommes de pins, traces de pierres, carrés de glace, etc.

 

Les photographies sont belles, les formes proposées et matériaux utilisés très variés et le classement des créations constitue un catalogue d’idées riches à exploiter pour réaliser du land art avec des enfants. Pour les puristes, à noter cependant que certaines activités ne sont pas précisément du land art, qui n’utilise généralement que les matériaux trouvés sur place et repose sur des motifs abstraits. Un ouvrage intéressant en CDI ou bibliothèque, pour compléter un réseau d’ouvrages sur ce thème.

 

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 01:34

 

Bruno GIBERT

Le livre-tapis du corps

Actes Sud, 2014, 1 affiche (100 X 150 cm)

ISBN : 978-2-330-03232-6

10,00 €

 

http://www.actes-sud-junior.fr/files_asj/couvs/225/9782330032326.jpg

 

 

Genre : livre-jeu à déplier en poster

Thème : corps humain

Niveau : à partir de 5 ans…

 

Cette série comporte plusieurs titres sur le même principe : un artiste propose plusieurs activités autour d’un thème et le lecteur peut intervenir par-dessus les illustrations. Pour ce titre, Bruno Gibert joue notamment autour des expressions liées au corps (« avoir un poil dans la main », « des fourmis dans les jambes »…)

 

 

J’ai un faible pour le graphisme et l’humour de l’auteur, que l’on retrouve dans ses autres ouvrages, comme le très riche Manuel de récréation, aux éditions Autrement, où il propose également des activités permettant au lecteur d'imaginer et dessiner sur l’ouvrage. Ses propositions m’inspirent pour le club CDI. L’idée de l’affiche me séduit pour montrer la diversité du support livre (comme dans le réseau des Livres rigolos ), et parce qu’elle pourra être exposée après intervention des élèves. Sa taille une fois dépliée peut permettre d’intervenir à plusieurs dessus en même temps.

 

 

Une vidéo de présentation sur le site d'Actes Sud.

Partager cet article
Repost0