Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • Le Bateau Livre
  • : Bibliographies de littérature jeunesse & activités autour de la lecture, la recherche documentaire et l'éducation à l'image (collège-lycée)...
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Creative Commons License

Le contenu de ce blog
(
textes, images, fiches pédagogiques ou diaporamas)
est mis à disposition selon les termes
de la licence Creative Commons
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-
Partage des Conditions Initiales à l'Identique.

Le travail pédagogique se partage.
Mais si vous pêchez des documents en ligne
pour les utiliser sur le web ou les diffuser,
merci de me contacter au préalable et de
...
- m'indiquer l'adresse de votre blog ou site
  en commentaire de l'article utilisé.
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos / http://lebateaulivre.over-blog.fr

NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.

------------------------
-----------------------------------------------------
Les couvertures de livres sont reproduites
selon les principes du "Mode d'emploi".
 
Je n'ai pas pu joindre tous les éditeurs.
Si une image pose problème, signalez-la,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 15:21

 

 

- SEANCE 1 - (1h)

 

 

1 - Que fais-tu quand tu utilises Internet ?

 

 

Qui utilise Internet dans la classe ?

Combien de temps par jour ?

Sur quel appareil ?

 

Pour quels usages ?

Quels sites consultes-tu ?

Laisses-tu des commenaires ? des publications ?...
 

 

 

 

Après un temps d'échange oral, pendant lequel les réponses sont classées au tableau,

chacun complète son passeport.

 

Cliquer sur les images pour les voir en grand.

Passeport pour Internet (2)

 


Internet prend de plus en plus de place dans nos vies.
Nous l'utilisons pour différents usages, au travail ou dans nos loisirs :

 

  •  pour chercher des informations
  • pour échanger, communiquer (par mail, chat, forum, réseaux sociaux…)
  • pour publier textes, photos ou vidéos (sur les blogs, réseaux sociaux...)

 

On se construit une vie parallèle, virtuelle,

dans laquelle on a une identité numérique.

On dévoile parfois des informations privées,

dans un espace public (Internet).

 

 

 

 

 

Quelles informations privées

sont partagé publiquement sur Internet ?

Qu'apprend-on sur l'identité des personnes filmées ?

Sur Marc L ?

 

 

 

Cela soulève plusieurs questions :

Quelles informations doivent rester privées / peuvent être publiques ?

De quelles informations est constituée mon identité ?
Que risque-t-on en exposant son identité sur Internet ?
Comment protéger son identité numérique ?

Passeport pour Internet (2)

 

C’est à ça que je vous invite à réfléchir aujourd’hui.

Il ne s’agit pas de dire qu’Internet est dangereux,

mais de

prendre conscience des traces que l’on laisse sur Internet,

qui constituent notre identité numérique

et d’apprendre à protéger notre identité numérique,

comme on protège notre identité réelle.

 

 

 

 

2- Dans la vie réelle…

 

Qu’est-ce que l’identité ? Qu’est-ce qui la définit ?

Dévoiles-tu tout… à tout le monde ?

Es-tu le même en public / en privé ?

 

 

 

Après un temps d'échange oral, pendant lequel les réponses sont classées au tableau,

chacun complète son passeport..

 

Passeport pour Internet (2)

 

               La prochaine fois, nous aborderons la question de l’identité numérique,

ce que nous partageons publiquement, avec qui…

    et les précautions à prendre pour contrôler ses traces sur Internet.

 

 

 

 

- SEANCE 2 - (1h)

 

3 - Dans la vie numérique…

 

Ton identité est constituée des mêmes informations que dans la vie réelle,

que tu dévoiles parfois consciemment… parfois non…

 

Or, Internet est un espace PUBLIC !

 

 

Aimerais-tu que tout le monde ait accès à certaines de tes informations ?...
Maintenant... et dans 10 ans ?

Quelles conséquences cela pourrait avoir sur ta vie privée ?

amicale ? professionnelle ?

 

Quelles traces laisses-tu sur Internet ?
 

 

 

Passeport pour Internet (2)

 

 

 

Tu peux utiliser des outils

 

pour vérifier les informations que l’on trouve sur toi,

notamment :

 

http://www.tahitidocs.com/outils/traces/signature.html 

http://cvgadget.com

 

http://presence.youseemii.fr

Ce site permet de faire le point sur ses amis et ses publications

sur différents réseaux sociaux (twitter, facebook...) :

"Tweeter est un acte aussi public que celui de s'exprimer dans la rue avec un haut-parleur.

La seule différence est que les tweets restent disponibles sur internet. 

Seriez-vous prêt à afficher ces messages publiquement ?"

Passeport pour Internet (2)

 

Dans ta vie numérique comme dans ta vie réelle, tu as une identité,

avec des droits et des devoirs.


Tu n'aimerais pas que tout le monde publie

des informations ou images sur toi...
et de la même façon, tu dois respecter la vie privée des autres.

 

 

 

 

Il existe des lois aussi sur Internet et la CNIL veille à leur respect,

pour toi et pour les autres.

Passeport pour Internet (2)

Si tu te poses des questions...

 

  

 

Est-ce que je dois donner mon vrai nom et mes coordonnées quand je crée un profil ?

 

PAS TOUJOURS 

Cela dépend du site : il est important de connaître ses conditions d’utilisation.

 

voir : http://www.internetsanscrainte.fr/le-coin-des-juniors/remplir-ou-ne-pas-remplir-un-formulaire

 

 

Est-ce que je peux effacer ce que j’ai publié ?

 

PAS TOUJOURS 

Mais tes publications ont pu être archivées par le site, publiées ou partagées par d’autres. Tout ce que tu publies laisse des traces sur Internet, qui a une mémoire très longue ! C’est pour cela qu’il faut réfléchir à ce que tu veux dire / montrer de toi ou non.

 

 

Est-ce que les informations que je communique peuvent être utilisées malgré moi ?

 

OUI

Quand tu communiques tes goûts, cela permet à certains sites de mieux cibler les publicités qui apparaissent sur ton écran !

Ton futur employeur, un camarade bien ou mal intentionné aura peut-être envie de te « googler », pour en savoir plus sur toi. As-tu vraiment envie de tout partager avec tout le monde ?

 

 

Est-ce que l’on peut tout savoir de moi sur le web ?

 

NON

Cela dépend de ce que tu décides de partager et avec qui.

Mais il y a aussi tout ce que tu dévoiles malgré toi :

- Par le biais des cookies : des petits fichiers textes stockés sur ton ordinateurs chaque fois que tu consultes un site.

- Avec la géolocalisation : système qui permet de te repérer dans l’espace grâce à ton adresse IP (Internet Protocol est un numéro qui identifie chaque ordinateur connecté à Internet)

- Tes messages supprimés restent archivés par certains sites comme Facebook.

- Ce que disent, montrent les autres de toi.

 

C’est pour cela qu’il faut être conscient de l’image que tu veux donner !

Et savoir comment prendre quelques précautions.

 

 

 

Ressources :

 

Je me suis servie de différentes ressources répertoriées dans mon Pinterest.

Notamment des graphiques de Fred Cavazza.

 

Tu trouveras notamment de nombreuses informations intéressantes sur :

- Internet sans crainte

- Le site de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés )

-----------------------------------------------

Note

 

Une première version du "passeport pour Internet",

point de départ pour faire réfléchir les élèves

aux usages des médias sociaux et  l'identité numérique,

a été remaniée après l'avoir testée avec des classes de 6ème.

 

-----------------------------------------------

 

Légende

 

 

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Internet
commenter cet article
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 14:26

 

 

 

QUOI


Le Flashcode ou QR Code est un code barre à 2 dimensions, qui contient des informations numériques (adresses de site web...).

 

Il permet de…

* donner un accès immédiat à des contenus de l'Internet mobile.

* relier l'espace physique et l'espace numérique.

 

Pour le déchiffrer, il suffit d’avoir d'un téléphone mobile équipé d'un appareil photo et d’une application appropriée.

 

 


On les retrouve un peu partout dans notre environnement urbain : magazines, arrêts de bus, monuments historiques, emballages de produits alimentaires, boutiques de vêtements...

 

 

COMMENT


Des générateurs permettent de créer son code personnalisé.

Imprimé sur un document pédagogique, il peut permettre de donner un accès rapide et ludique à un site Internet (de l’établissement, E-Sidoc, etc).

 

 

Voici deux exemples de codes créés pour Le Bateau Livre

Bateau-LivreUnitag_QRCode.png

Réalisé avec Unitag

--> design personnalisable

mais taille du flashcode limitée en version gratuite

Le_Bateau_Livre_125267.pngRéalisé avec Mobiletag

--> appli pour smarphone et générateur gratuit

 

On trouve facilement d’autres sites proposant ce service gratuitement…

 

 

POURQUOI


Créer un flashcode peut permettre d’insérer des liens faciles d’accès, sur une fiche pédagogique ou une affiche…

 

Ces liens peuvent pointer vers le site de l’établissement, E-Sidoc, un document à disposition sur Moodle, un questionnaire en ligne, etc… …

 

Les élèves pourront ainsi facilement les consulter avec leur smartphone, qui constitue pour certains un de leurs principaux accès à Internet, ou une tablette, surtout si l’on a la chance d’en avoir à disposition dans l’établissement.

 

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Internet
commenter cet article
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 15:24

Dans le cadre d'un travail sur l'identité numérique et les réseaux sociaux, il est fréquent de faire intervenir un partenaire extérieur ou l'équipe académique de sécurité.

 

Selon les cas, les élèves n'ont pas toujours le temps de s'exprimer autant qu'ils l'auraient souhaité et on peut leur proposer un temps de paroles sur ces questions.


 

http://farm4.staticflickr.com/3497/3315538783_c18950989d_m.jpg

 

Voici un atelier philo de type AGSAS-Lévine sur le mot "Internet",

après avoir posé le cadre :


1- On va faire de la philosophie. Elle concerne la façon dont les hommes vivent sur Terre et les questions qu'ils se posent. Il n'y a pas une, deux, trois... mais des milliers de réponses. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, mais la réponse de chacun. Chacun pense à sa façon. 

2 – On va réfléchir à un mot et non une question ou une phrase.

3 – Cela va durer 10 minutes.

4 – On va se placer de la place d’un "habitant du monde" : on ne parle pas de soi, de sa vie, mais en essayant de me mettre à la place de n'importe qui dans le monde. 

5 – Je ne vais pas vous interrompre, ni intervenir, mais noter ce que vous dites.

6 – Vous ne pourrez parler qu’avec le bâton de paroles. Personne n'est obligé de parler.

 

 

Les paroles d'élèves :

  1. Je pense qu’Internet, c’est quelque chose de relativement important. Beaucoup de gens travaillent sur Internet. Cela représente beaucoup d’emplois. Par exemple, il y a des sites qui créent des cartes de visite. Personnellement, je m’en sers pour beaucoup de choses. Quand on a un exposé… Il y a beaucoup de jeux vidéos sur Internet. C’est quelque chose de très vaste. On peut faire beaucoup de choses. Mais c’est aussi dangereux.
  2. De nos jours, sans Internet, on n’est plus grand chose A l’époque, pour faire des recherches tu passais trois heures pour trouver trois phrases ridicules ! Maintenant, c’est fait en deux minutes !
  3. C’est bien parce que sans Internet, jamais les profs nous auraient demandé de faire des exposés. Ce qui est embêtant avec Internet, c’est que dès qu’on a écrit une bêtise, on ne peut plus l’enlever.
  4. Ça correspond bien à notre génération. Mon père, il m’a raconté que les profs demandaient quand même des exposés à sont époque. Sans Internet, ce serait difficile. Ça fait partie de notre vie !
  5. Les réseaux sociaux, ça permet de discuter avec des personnes, Mais montrer des photos persos, c’est du narcissisme. Le vrai danger, ce sont les sites en ligne de poker, de jeux d’argent. Il y a des gens endettés. Internet, ça peut nous détruire. Mais c’est bien car on trouve des infos sur tout et rien.
  6. Internet, il faut s’en méfier : Wikipédia, c’est un site où tout le monde peut faire sa page avec la définition d’un mot. Une fois, j’y suis allé, c’était sur une femme politique. Mais c’était bizarre. Dans le cadre de la recherche, il faut croiser ses infos.
  7. Dans le cadre d’Internet, on ne vit plus. Quand on rentre de l’école, le week-end, on est sur Internet. On ne s’en lasse pas. Nos parents, ils profitaient de la vie, ils s’amusaient. Nous, on est des gros flémards !
  8. Quand je pense à Internet, je pense tout de suite à la page d’accueil de Google. En approfondissant, je pense aux dangers. On peut aussi faire plein de trucs : retrouver des amis… mais aussi se faire arnaquer.
  9. Je pense que je ne passe pas ma vie dessus. Je sors quand même souvent, quand je peux. Même si je suis souvent sur Internet, j’ai gardé quand même une vie.
  10. Un avantage des jeux vidéos en ligne, c’est qu’on ne connaît pas les personnes, donc on ne peut pas avoir de préjugés. Je pense à la séance qu’on a eu sur le racisme. Là, on ne peut pas savoir l’origine, la couleur de peau des personnes. C’est bien, ce genre d’anonymat.
  11. Les réseaux sociaux, ça ne sert pas à grand chose. Les amis, tu les vois toute la journée. Et pour le principe de rencontrer des gens nouveaux, on n’est pas sur un site de rencontre ! Je trouve ça un peu nul.
  12. Même ma grand-mère, elle a trouvé un jeu sur Facebook et quand elle ne peut pas y accéder, c’est la fin du monde !
  13. Et il y a des trucs qui ne servent à rien. Sur les sites de rencontre, les gens mettent n’importe quoi. Il y a des arnaques sur Le Bon Coin. Il y a des gens qui savent bien se servir d’Internet et en profitent.
  14. Les réseaux sociaux, c’est pratique pour la famille qui habite loin. Mais raconter sa vie parfois, c’est un peu ridicule. Ma sœur, elle met tout le temps des photos d’elle.
  15. Je voulais dire que ça offre des emplois, mais ça va aussi les réduire. D’ici quelques années, beaucoup de monde n’ira plus acheter sa nourriture en magasin. Ma mère, elle fait tout par Internet pour acheter. C’est très pratique.
  16. Les réseaux sociaux, c’est du n’importe quoi : Facebook, Meetic, Adopteunmec.com… MSN, c’est pratique. J’ai contact avec ma famille en Espagne et dans le nord de la France.
  17. Les sites où l’on peut parler, c’est bien, mais il faut faire attention à ce qu’on met.

 

Comment s’est passée la séance ?

 

  1. La séance était bien. Au début, le thème ne pas forcément plu. J’ai pas pensé grand chose, Puis, les idées sont venues. J’ai beaucoup aimé.
  2. C’est ma préférée parce que je trouvais ça intéressant de connaître l’avis de tout le monde, surtout après l’intervention de lundi. Et Internet, c’est important pour moi.
  3. Au départ, je n’ai pas accroché, parce qu’on en avait déjà parlé lundi. Mais comme on n’avait pas beaucoup pu s’exprimer, finalement, c’était bien.
  4. C’était bien !
  5. Au début, le thème ne m’a pas inspirée. J’avais peur qu’on récapitule ce que le monsieur avait dit. Mais finalement, c’est important d’en parler, parce que c’est notre quotidien
  6. C’était bien, mais j’ai préféré parler du racisme. Mais c’est bien que l’on n’ait pas redit ce que l’on avait déjà dit lundi. On n’a pas parlé que des dangers.
Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Internet
commenter cet article
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 15:16

Dans le cadre d'une réflexion sur l'identité numérique et les réseaux sociaux, dans un établissement, un petit sondage peut être proposé à l'ensemble des élèves.


Le questionnaire est rédigé, diffusé et dépouillé par les élèves en classe, ou dans le cadre d'un club (Paroles, journal...). Quelques exemplaires sont à disposition au CDI, pour toucher davantage de personnes.


 

"Clic" pour agrandir

sondage-reseaux-sociaux.png

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Internet
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 21:52

Au hasard de mes pérégrinations sur la toile, je suis tombée sur une petite présentation réalisée avec le site "Prezi" : prezi.com/-cmyl2kfxmi3/identite-numerique (lors de mes recherches pour une séance sur l'identité numérique).

 

http://prezi.com

http://www.global-et-local.eu/IMG/arton29269.png

 

Intriguée, je me suis inscrite sur le site pour essayer de manipuler ce petit logiciel de présentation en ligne. Il permet de mettre en page différentes diapositives, elles-mêmes reliées entre elles à la façon d'une carte heuristique. On passe de l'une à l'autre par translation,  rotation et zoom. On peut facilement insérer des textes, images ou vidéos n'importe où sur la surface de présentation.

Il existe une version gratuite pour élèves et enseignants, proposant davantage d'options que la version gratuite basique. Les versions payantes proposent d'autres avantages et même une version téléchargeable du logiciel.


N'ayant pas encore beaucoup l'occasion de manipuler Prezi,

voici quelques avis d'autres Internautes sur Prezi :


http://www.gradhacker.org/2012/08/29/prezi-a-dynamic-presentation-or-nauseating-experience (en anglais)

http://www.global-et-local.eu/?Prezi-tutoriel-et-guide-d (+ tutoriel)

http://www.marketingeek.fr/les-decouvertes-du-web-prezi-loutil-de-presentation-dynamique/

http://prezi.softonic.fr/applications-web

 

 

Modèles et tutoriels :


http://annuaire-prezi.blogspot.fr/p/guides-prezi.html


 

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Internet
commenter cet article
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 00:05

Une première approche de l'identité numérique au collège...


NB : Une 2e version de cette séance a été élaborée,

après l'avoir testée avec des élèves.


On peut commencer par réfléchir à partir des définitions de chacun…

 

Qu’est-ce qui définit notre identité ?
Qu'est-ce que l’espace public et l'espace privé ?

 

Qu’est-ce que je veux montrer de moi sur Internet ?

Comment ? Où ? Et à qui ?

 

 

IDN-1

Passeport (document élève) n°1

 

 

            Actuellement, de plus en plus de gens ont accès à Internet, sur leur ordinateur ou leur smartphone. Internet est très utile pour de nombreux aspects de la vie quotidienne et professionnelle : chercher des renseignements, publier des informations sur un site ou un blog, communiquer par le biais des mails ou des réseaux sociaux (facebook, twitter…). Cette vie numérique prend du temps et on se construit sur Internet une « identité numérique » : c’est l’image que l’on donne de soi, à travers ce que l’on publie (qu’il s’agisse de photos, de commentaires…) ou ce que d’autres publient sur nous.

 


 

1 - QU’EST-CE QUE L’IDENTITE ?

 

IDN 2


Passeport (document élève) n°2

"Clic" pour agrandir

 


Elle se définit par ton état civil, les informations inscrites sur ta carte d’identité, ton passeport ou autres documents officiels…

 

 

Mais elle se construit surtout peu à peu, grâce à ce que tu apprends, ce que tu fais, ce que tu dis, montres, échanges…

 

Identit-numrique_kk91h2n.jpg

 

"Clic" pour agrandir

 

Dans la vie réelle, il n’est pas toujours facile de se définir, de construire son identité, d’établir sa réputation… Dans la vie numérique, c’est encore plus complexe...


 


2 – QU’EST-CE QUE L’IDENTITE NUMERIQUE ?


C’est l’ensemble des traces qu’on laisse sur Internet… volontairement ou non.


IDN-3


Passeport (document élève) n°3

"Clic" pour agrandir

 


Dans la vie quotidienne, tu as l’habitude de ne pas dévoiler tout ni à tout le monde :


-       tu sais qu’il ne faut pas donner ton adresse à un inconnu.


-     tu ne vas pas confier les mêmes choses à tes parents, à un prof, à ton meilleur ami ou ton journal intime…

 

Voir

http://www.internetsanscrainte.fr/le-coin-des-juniors/un-blog-pour-tout-dire

 

Internet est un monde « virtuel ». Tu ne peux ni voir ni toucher ceux auxquels tu t’adresses. Il peut être tentant de se confier davantage et plus difficile de se rendre compte des conséquences.

 

Internet est aussi un espace public : les informations que tu laisses peuvent être lues par d’autres : des camarades, des inconnus bien ou mal intentionnés… un patron, le jour où tu postuleras pour un poste…

 

 

QUELQUES QUESTIONS A SE POSER

 

Est-ce que je dois donner mon vrai nom et mes coordonnées quand je crée un profil ?


PAS TOUJOURS 

Cela dépend du site : il est important de connaître ses conditions d’utilisation.

 

voir : http://www.internetsanscrainte.fr/le-coin-des-juniors/remplir-ou-ne-pas-remplir-un-formulaire

 


Est-ce que je peux effacer ce que j’ai publié ?


PAS TOUJOURS 

Mais tes publications ont pu être archivées par le site, publiées ou partagées par d’autres. Tout ce que tu publies laisse des traces sur Internet, qui a une mémoire très longue ! C’est pour cela qu’il faut réfléchir à ce que tu veux dire / montrer de toi ou non.

 


Est-ce que les informations que je communique peuvent être utilisées malgré moi ?

 

OUI

Quand tu communiques tes goûts, cela permet à certains sites de mieux cibler les publicités qui apparaissent sur ton écran !

Ton futur employeur, un camarade bien ou mal intentionné aura peut-être envie de te « googler », pour en savoir plus sur toi. As-tu vraiment envie de tout partager avec tout le monde ?

 


Est-ce que l’on peut tout savoir de moi sur le web ?

 

NON

Cela dépend de ce que tu décides de partager et avec qui.

Mais il y a aussi tout ce que tu dévoiles malgré toi :

-       Par le biais des cookies : des petits fichiers textes stockés sur ton ordinateurs chaque fois que tu consultes un site.

-       Avec la géolocalisation : système qui permet de te repérer dans l’espace grâce à ton adresse IP (Internet Protocol est un numéro qui identifie chaque ordinateur connecté à Internet)

-       Tes messages supprimés restent archivés par certains sites comme Facebook.

-       Ce que disent, montrent les autres de toi.

 

C’est pour cela qu’il faut être conscient de l’image que tu veux donner !

Et savoir comment prendre quelques précautions.

 

Voir :

http://www.danasoft.com

http://www.tahitidocs.com/outils/traces/signature.html

 


Alors, quelles traces ai-je laissées sur Internet ?


Utilisons quelques outils pour vérifier !

http://www.cvgadget.com

http://www.123people.fr

 

 

UNE IDENTITE PUBLIQUE

 

Voici trois exemples des traces qu’on laisse sur Internet…

 

Novembre-Décembre 2008

Le magazine « Le tigre » n°28 dresse le portrait de Marc L., uniquement à partir des informations retrouvées sur Internet !

« Bon annniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans. Tu permets qu’on se tutoie, Marc ? Tu ne me connais pas, c’est vrai. Mais moi, je te connais très bien. C’est sur toi qu’est tombée la (mal)chance d’être le premier portrait Google du Tigre. »


http://www.le-tigre.net/Marc-L.html

 

Juillet 2011

Max Schrems, étudiant autrichien en droit, a réussi à se procurer l’ensemble des données dont Facebook dispose sur lui : 1222 pages. Le réseau social a archivé toutes les informations qu’il croyait avoir supprimées.


De nombreux articles lui sont consacrés, sur

Le Monde 

Challenges

Courrier International

  …

 

29 novembre 2012

Nicolas Combalbert propose un reportage intitulé «Toute ma vie sur Internet », lors de l’émission « Envoyé Spécial » sur France 2. « Chaque jour, des millions de Français se connectent sur Facebook, Twitter, font leurs achats sur internet, commentent des articles sur des sites d’information. Ces activités devenues banales laissent des traces dont l’internaute ne mesure pas toujours les conséquences. Des informations personnelles, âge, adresse, habitudes de consommation qui sont récupérées et utilisées par des sites marchands à des fins commerciales. »


https://www.youtube.com/watch?v=vJGHr81GkF4

 

 

 

Février  2013

Federico Zannier, un étudiant new-yorkais, a décidé de mettre en vente sa vie privée ! Il part de l'idée que des compagnies comme Facebook et Google s’enrichissent sur les données personnelles que nous laissons derrière nous, sans que rapporte à l’internaute. Alors pourquoi ne pas vendre soi-même sa vie privée directement aux entreprises ? Une démarche pour provoquer et faire réfléchir !

 

Voir l'article sur Rue89 : http://www.rue89.com/2013/05/23/jai-viole-propre-vie-privee-maintenant-vends-tout-242587

"A bit of me" : http://www.kickstarter.com/projects/1461902402/a-bit-e-of-me

L'impressionnant site de Federico Zannier  : http://www.myprivacy.info/



CE QU’IL FAUT RETENIR

 

IDN-4

Passeport (document élève) n°4

"Clic" pour agrandir



Nul n’est censé ignorer la loi 

Il existe une loi « informatique et liberté » qui me protège, définit mes droits et devoirs sur Internet : La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) veille à ce que l’informatique soit au service du citoyen et qu’elle ne porte atteinte ni à l’identité humaine, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques.

http://www.cnil.fr

 


MES DROITS

 

Je peux me construire une identité numérique positive :


-       Je réfléchis à l’image que je veux donner de moi : qu’est-ce que je dis, montre ou non ?


-       Je surveille mes traces : ce que les autres disent de moi.


-       Je développe mes compétences informatiques pour paramétrer mes comptes afin de limiter l’accès à mes informations (paramètres de confidentialité sur Facebook ou autre) ; créer une adresse mail qui ne serve qu’aux usages commerciaux...

 

 


 

VOIR LA VERSION MODIFIEE DE LA SEANCE


 


MES DEVOIRS

 

Je ne peux pas tout dire :


-       Je fais attention à la diffamation (quand on porte atteinte à la réputation de quelqu’un) et aux injures.


-       J’évite d’exposer ma vie privée ou celle des autres.

 


Je ne peux pas tout montrer :


-       Je respecte les droits d’auteur (je ne peux pas montrer l’image, la vidéo faite par quelqu’un d’autre sans son autorisation).


-       Je respecte le droit à l’image (je ne peux pas publier une image montrant quelqu’un sans son autorisation.

 

 

 



 

Voir aussi :

 

Une présentation claire et amusante par K. Derraze, professeure-documentaliste de l'académie de Dijon

http://prezi.com/fnkptmfc6qpq/identite-numerique/?kw=view-fnkptmfc6qpq&rc=ref-34837629

 

Le forum des droits sur Internet

http://www.foruminternet.org/particuliers/fiches-pratiques/juniors

 

Réflexion sur l'identité numérique

http://lebateaulivre.over-blog.fr/article-32332173.html

 

 et d'autres liens sur

http://pinterest.com/bateaulivre/identite-numerique

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Internet
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 22:19

Capture-d-ecran-2012-10-05-a-23.21.03.png

 

Depuis le temps que l'on me disait de m'intéresser à Pinterest... (oui, bon, pas plus de deux ans, puisqu'il a été créé en 2010)... et que je ne prenais pas la peine de le faire, pensant qu'il s'agissait d'un énième portail de ressources - site de partage de photos -  réseau social de plus... Ce soir, au cours d'une recherche d'images pour un projet, alors que je venais de perdre un temps fou à récupérer sur Internet des images et leurs références (liens, légendes...), je me suis enfin rappelé d'aller voir de plus près le fameux Pinterest.

 

" Il permet à ses utilisateurs de partager leurs centres d'intérêt, passions, hobbies, à travers des albums de photographies glanées sur l'Internet. Le nom du site est un mot-valise des mots anglais pin et interest signifiant respectivement « épingler » et « intérêt » " qu'ils disent sur Wikipédia...

 

Et effectivement, grâce à ce site, on peut se créer un compte en deux clics et rassembler des images dans des dossiers, les légender et retrouver automatiquement le lien vers le site ou blog d'origine ! Très pratique pour préparer un projet ou un cours...

 

Adopté !

 

 

https://pinterest.com

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Internet
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 10:21

Pour faire une bibliographie précise,

partager ses ressources et documents,

en les classant, les annotant, les indexant...

et donc constituer un dossier documentaire accessible en ligne,

il existe un petit outil pratique : ZOTERO.

 

zotero.png


Il s'agit d'un plug in (un petit programme additionnel)

du logiciel de navigation sur Internet Mozilla.

 

 

Un petit traducteur intégré permet d'avoir la page en français :

en cliquant sur "Translations of this page" en haut à droite, et sur "fr".

Voici par exemple la page de mode d'emploi en français :

http://www.zotero.org/support/fr/start

 

On peut télécharger le plug in depuis la page d'accueil du site.

Il est alors possible de travailler hors ligne,

puis de synchroniser son travail pour le consulter en ligne.

Cela permet de partager ses ressources avec d'autres usagers,

ou même de travailler en groupe, avec des collègues ou des élèves.

 

 

 

Présentations de Zotero


 

sur Framasoft : http://www.framasoft.net/article4711.html

 

sur Savoirs CDI : http://www.cndp.fr/savoirscdi/societe-de-linformation/tic-et-documentation/boite-a-outils/zotero-et-le-professeur-documentaliste.html

 

sur URFIST de Lyon (L'Unité Régionale de Formation à l'Information Scientifique et Technique) : http://urfist.univ-lyon1.fr/1228138857009/0/fiche___document/&RH=1228138239015

 


 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Internet
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 22:21

babelio.png

 

 

Babelio est un réseau social autour des livres et constitue une base de données. On peut y enregistrer et y partager des bibliothèques personnelles et des listes de livres, avec la possibilité de retrouver les références précises, d'ajouter  une citation, une critique ou un lien vers une critique en ligne... et de lire celles des autres lecteurs.


Présentation sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Babelio

Adresse du site : http://www.babelio.com


Exemple : ma petite sélection sur...
Mon profil sur Babelio.com
Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Internet
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 17:09

Qu'est-ce qu'une carte heuristique ?

 

Le terme "heuristique" vient du grec, eurisko, « je trouve ».


On appelle aussi les cartes heuristiques... 

carte mentale, carte des idées, schéma de pensée  arbre à idées, topogramme...

 ou mind map en anglais.


Il s'agit d'un diagramme

qui représente des liens  hiérarchisés entre différentes idées ou concepts.

 


 

Pourquoi créer une carte heuristique ?

 

Elle peut s'avérer un outil pratique pour mettre en place un projet,

et même à utiliser avec les élèves, lors d'une recherche documentaire,

pour les aider à organiser leurs idées.


 

 

Quels outils peut-on utiliser ?

 

* un logiciel à télécharger, comme le libre Freemind.

http://freemind.sourceforge.net/wiki/index.php/Main_Page

 

 

Mais il me semble plus facile encore d'utiliser

* un logiciel en ligne, comme Bubbl.

http://www.bubbl.us

 

Je viens de tester ce dernier, pour m'aider à organiser les grandes lignes d'un projet en histoire de l'art avec une classe de 3e, sur la réutilisation ou le détournement du document dans l'art. Le projet étant complexe et touffu, ce petit logiciel m'a été réellement utile pour classer mes idées. La prise en main est extrêmement simple, même si Bubbl est en anglais.

 

 

Mon travail est incomplet, mais peut donner une idée du résultat que l'on obtient avec :

 

On peut...

 

- Télécharger son schéma ainsi réalisé au format jpg.

bubblus_Le_document_dans_tous_ses_etats.jpg

 

 

- Créer un lien vers son document

http://bubbl.us/view.php?sid=726646&pw=yaQpKxwm0DTrYMzc0ZUQuWjc3eHYzMg

 

 

- Récupérer un "code embed", pour le coller directement sur un site ou blog :

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Internet
commenter cet article