Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 22:17
Atelier de Philosophie AGSAS ®
sur le thème "Les Valeurs"

Mots de stagiaires (enseignants, CPE, infirmiers, asistants sociaux...),
lors des Stages du PAF d’Aix-Marseille sur
« Les outils du yoga et de la relaxation pour le bien-être et les apprentissages »

 

 

Vendredi 13 mars 2020

Vendredi 13 février 2021

Vendredi 30 avril 2021

 

Vendredi 13 mars 2020
  1. « Les valeurs » ont deux sens : humain, spirituel (quelles sont tes valeurs : être droit, honnête, respectueux) et matériel (les valeurs des objets).
  2. On peut parler aussi de valeur numérique.
  3. Pour moi, c’est tenir compte de la valeur de chacun. Chacun n’a pas les mêmes valeurs.
  4. Ça me fait penser au respect de soi, des autres, de notre environnement, de la nature en général. Et aussi à la solidarité, l’entraide.
  5. Ça me fait penser à ce que l’on est et ce que l’on vit. Je pense à la valeur que l’on s’accorde, celle de l’être humain. Et puis aux valeurs de liberté, la liberté d’être qui on est.
  6. Ça me fait penser à « évaluation ». Les valeurs en tant que principe sont liées à un jugement. Alors comment on fait pour trouver de vraies valeurs ? Il faut d’abord avoir une pleine conscience.
  7. Ça m’a fait penser aux racines, quelque chose qui porte, quelque chose de commun, de partage.
  8. Je pense à l’arbre aussi. Peut-être plus dans les racines : un fondement nécessaire à la construction de chacun, sans quoi chaque coup de vent risque de le faire flancher.
  9. En entendant le mot « valeur», j’ai pensé à des fondations. J’ai vu les valeurs humaines.
  10. Pour moi, les valeurs, c’est ce qui guide notre vie, ce qu’on souhaite véhiculer, transmettre.
  11. Par rapport à qui a-t-on de la valeur ? Je suis restée sans réponse. Chacun sa valeur. Chaque pays a ses valeurs. En yoga, le « yama » concerne le vivre ensemble.
  12. J’ai tout de suite pensé à la citation ironique « on n’a pas les mêmes valeurs ! » ? Qu’est-ce qui pourrait être différent dans un groupe comme le nôtre ? On partage les mêmes valeurs.
  13. Selon les générations, on ne doit pas avoir les mêmes valeurs.
  14. Je me suis demandé si c’était quelque chose qui se construisait à travers l’éducation.
  15. On finit par avoir un regard qui évolue. Mes valeurs évoluent. Cette image d’arbre me donne l’impression qu’on ne peut pas évoluer. On a besoin d’un fondement beaucoup moins figé que l’arbre.
  16. Dans la crise actuelle, on va peut-être voir la vraie valeur des gens. Ça peut faire mal. J’espère avoir de bonnes surprises.
  17. L’arbre s’accroche par les racines, mais c’est aussi plus vaste : la forêt ! Les racines retiennent la terre. L’ensemble des arbres forme tout un réseau. Cet échange de valeurs permet d’avoir des civilisations différentes qui arrivent à s’entendre.
  18. Pour moi, les valeurs concernent beaucoup le vivre ensemble. On n’est pas seul sur terre. Il faut tenir compte de ceux qui sont autour de nous. Transmettre des valeurs, c’est nécessaire.
  19. J’ai vite pensé au jugement. Je trouve ça dommage.
  20. Ce sont des fondements très personnels, très individuels. C’est ce qui a du sens pour la personne, ce qui l’anime.
  21. Je pense que les vraies valeurs sont en rapport avec le sens de la vie. L’univers a un sens. On recherche l’harmonie.
  22. Ça fait avancer.
  23. Comme dans une forêt, il y a une communication qui se fait entre tous les arbres. Heureusement, rien n’est figé. Sinon on ne serait plus tellement vivant !
  24. J’associe le mot « transmission ». Je ne vois pas le mot « préjugé ».
  25. J’ai pensé à l’intimité. Les valeurs peuvent être intimes. Mais elles sont transmises. J’ai pensé à l’impermanence des choses. Les valeurs bougent, car tout est impermanent.
  26. Je pense à « valorisation ». Quelque chose de noble, positif, à partager.
  27. Ça me fait me penser au lien, à l’écoute active. Être en lien avec les valeurs des autres pour trouver un terrain d’entente.

        

- 2e temps : Comment s’est passée la séance ? -

 

  1. Pour moi, c’est un moment difficile [hier soir, le ministre a annoncé la fermeture des écoles pour endiguer l’épidémie de coronavirus]. Au fil du tour, il y a des idées qui me sont venues par rapport à ce qui est dit. Au deuxième tour, c’est plus facile d’exprimer quelque chose.
  2. Quand la parole passe, c’est riche d’idées. On n’a pas tous les mêmes idées. Ça nous apprend la tolérance, ça nous enrichit d’entendre les autres. Ça nous aide à changer notre regard.
  3. Le thème est intéressant. Pourquoi pas le lancer avec des enfants ? Le bâton oblige à attendre son tour et écouter, être disponible à ce qui se passe et ne pas rester figé dans son idée.
  4. Le thème est très intéressant. C’est enrichissant d’écouter ce que chacun a à dire. Ça m’a renvoyée à quand on est en classe et qu’on dit un mot. Ça peut ouvrir et faire évoluer nos pensées, notre façon de voir les choses.
  5. Je ne me suis pas autorisée à faire des phrases, mais à dire plutôt des mots-clés, à cause du nombre que nous étions.
  6. Beaucoup ont rebondi sur ce que d’autres avaient dit.
  7. J’ai bien aimé la façon de mettre en valeur la parole, que chacun puisse parler. Comme c’est un mot difficile, chacun a donné sa version et la symbolique du mot.
  8. C’était intéressant d’observer les réflexions de chacun.

------------------------------------------------------------------------------------

A l’issu de l’atelier philo,
chacun a été invité à écrire une valeur sur un caillou,
pour la « relaxation des cailloux ».
Voici les mots choisis :

amour (3) – bienveillance - confiance - courage
entraide - liberté - lien
- partage
respect
(3) – rêve – sérénité - sourire - tolérance

------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 13 Février 2021

 

  • L’éthique, la morale, ce que je suis, pense être, le partage… c’est une valeur.
  • Pour moi, ça m’évoque être honnête vis-à-vis de soi et la transmission.
  • Les valeurs sont positives ou négatives. Est-ce qu’elles peuvent rapprocher ou nous éloigner, nous diviser ?
  • Ce qui nous permet de vivre en société, ce qui fait qu’on est humain, ce qui nous permet d’appartenir à un groupe.
  • C’est une notion que je n’aime pas trop, car elle est associée à quelque chose de conservateur.
  • Ça m’évoque des valeurs humaines, l’écoute, la compréhension, l’acceptation, l’absence de jugement.
  • Ce qui nous appartient, nous correspond, nous rassemble, nous unit. Comme le respect.
  • Elles sont importantes, il fait être en accord avec elles le plus possible, en s’affranchissant de celles qu’on nous impose pour trouver nos propres valeurs.
  • J’ai du mal à mettre quelque chose dedans, je vois plein de valeurs que je porte et qui ont jalonnées ma vie. Je pense que c’est difficile parce qu’on peut les partager. Sinon on a des conflits de valeur. Même avec des personnes qu’on aime. Et c’est compliqué à vivre. Comment faire avec ? Et comment faire sans aussi ?…
  • Pour moi, les valeurs c’est ce qui fait que je suis singulière, ce sur quoi je m’appuie.
  • Le respect, le partage.
  • Les valeurs importantes, à l’école comme ailleurs : le respect.
  • Les valeurs, ce sont des choses que l’on partage, centrées autour de notre sens moral.
  • Le lien, la transmission.
  • J’espère que c’est le partage, mais il y a des valeurs qui s’entrechoquent.
  • Quelqu’un a parlé des valeurs contradictoires et que cela peut entrainer des conflits. On sent qu’en ce moment, il y en a pas mal… Cela peut être troublant. Dans un moment de crise, on se rend compte des valeurs des uns et des autres.
  • C’est une notion que je n’aime pas trop, car je l’associe à la morale, qu’on doit bien se comporter.
  • C’est ce qui devait nous permettre de vivre ensemble. La base serait le respect, sans que cela entrave, mette en danger les autres. Un socle commun où on peut vivre avec les autres, sans écraser les autres.
  • Je rajouterais les valeurs humaines. Comment être en accord avec soi-même.
  • Je reviens sur l’accord avec soi-même. En grandissant, on identifie de mieux en mieux ses valeurs. Pour être bien, il faut être au plus près de ses valeurs. C’est un chemin très personnel. On n’a pas les mêmes valeurs et ça peut conduire au conflit. Mieux les identifier permet d’être mieux.
  • Pour moi, ça ne donne pas envie de parler de valeur. Je pense que c’est très personnel. Longtemps, ça a été pour moi au-dessus de la pile, important pour s’estimer, avoir confiance en soi. Mais je trouve ça clivant. J’ai envie de les dépasser, dans le respect. Il y a des mots plus importants pour moi, qui doivent passer au-dessus.
  • Derrière, cela peut être connoté positivement ou négativement. Je l’associe aux valeurs humaines. C’est synonyme de construction, de positionnement. Mais ça chemine encore.
  • Pour moi, ça reste basique : accepter, respecter les valeurs de l’autre, les partager.
  • C’est très difficile de parler de valeurs. C’est important de parler de certaines valeurs.

 

- 2e temps : comment s'est passée la séance ? -

  1. J’ai beaucoup aimé. Ça a permis de voir ce qu’en pensait les autres. Ça m’a permis d’approfondir sur le deuxième tour. Pour moi, c’est quelque chose de très fort, les valeurs.
  2. C’est intéressant, car c’est varié comme réponses. On se rend compte qu’il y a d’autres idées.
  3. J’ai trouvé ça super intéressant ; étonnant, je me suis sentie en colère à la fin.
  4. J’ai trouvé que le terme était complexe, difficile à cerner sur un atelier philo. Donc un grand climat de confiance doit être mis en place.
  5. J’ai trouvé que c’était un bel échange, et surtout la spontanéité, dire ce à quoi on a pensé, sans réfléchir s ça va plaire aux autres.
  6. Je trouvais intéressant qu’on évoque différentes impressions. C’est très large.
  7. Au niveau des émotions, c’est déstabilisant. Mais ça permet de faire évoluer sa pensée. On n’a pas tous la même vision derrière ce mot. Je serais incapable de trancher !
  8. Je n’ai pas du tout aimé cet exercice. Je n’y arrive pas.
  9. Cette façon de procéder, je le fais avec les élèves. Partir de la pensée des élèves ; Ce qui est intéressant, c’est la première fois que je vois un atelier philo.
  10. Un exercice très intéressant mais compliqué. Ça peut remuer.
  11. Très enrichissant, car ça montre les différences de pensée, de ressentis.
  12. Intéressant pour faire émerger des idées.

------------------------------------------------------------------------------------

 Vendredi 30 Avril 2021

 

  • Les valeurs pour moi, c’est l’ensemble des choses importantes dans une vie, sur lesquelles on s’appuie pour guider nos choix et nos actions, le cadre de tout ce qui est fondamental pour nous.
  • C’est difficile de dire quelles sont les valeurs importantes pour moi : la tolérance, le respect, la solidarité, la liberté
  • Des valeurs qui ne dépendent pas de la culture, d’une société type : le respect d’autrui et de l’environnement, le partage de l’eau, de l’air
  • Une façon d’être, des comportements pour permettre aux individus de vivre ensemble, en harmonie.
  • Moi, ce qui m’intéresse, c’est ce qui a été dit sur le bien commun. C’est effectivement un cadre aussi, pour les interactions qu’on a avec les autres et l’environnement. Ses choix personnels et ses choix avec le monde qui nous entoure.
  • On pense à soi d’abord, ses valeurs. Mais on a des valeurs communes. Dans notre pays, il y a beaucoup de valeurs communes, qui permettent de vivre ensemble.
  • Si les valeurs ne peuvent pas se réaliser dans un cadre collectif, cela devient difficile qu’elles se réalisent dans un cadre personnel. Seule une élite y a accès.
  • Il y avait la religion, avant, pour dicter des principes pour vivre ensemble. Maintenant qu’elle s’efface, il faut des valeurs communes pour que l’on puisse vivre ensemble.
  • Par rapport à la religion, il y a des valeurs communes, dans toutes les religions. La laïcité est une valeur pour nous, en tant que prof.
  • La place de l’acceptation des valeurs de l’autre. Toutes les valeurs sont-elles acceptables ? Comment trouver un socle commun ?
  • Moi aussi, j’ai pensé à la religion et à la République. On en a parlé beaucoup. Il faut tous se connecter pour pouvoir vivre ensemble, s’entendre, se respecter, vivre dans la paix.
  • Je mettrais le mot « école ». L’accès à l’éducation pour tous, cela permet de défendre, alimenter, protéger des valeurs.

 

 

2e temps : comment cela s’est passé pour vous ?

 

  • C’est sympa le faire de passer plusieurs fois. Si on n’aurait peut-être pas osé parler avec un bâton de parole. J’ai aimé la façon dont ça a été mené.

 

  • J’ai été très intéressée par le thème et ça m’a enrichie de voir les réponses des autres et la façon dont ils pensent. Avec les élèves, ça doit être sympa !

 

  • Au début, j’étais inquiet que cela parte dans tous les sens, que les interventions se rejoignent.

 

  • Je suis surprise qu’avec six personnes, le débat ait été très enrichissant ! J’avais écrit deux trois mots. Et en vous écoutant, je me suis fait des étiquettes : vivre en harmonie, le cadre, la République…. Ça a été riche pour moi, une belle surprise !

 

 

 

Si vous ne retrouvez pas vos paroles,
c’est que je ne les ai pas entendues ou que je n’ai pas eu le temps de les noter.

Partager cet article
Repost0

commentaires