Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
16 mars 2021 2 16 /03 /mars /2021 16:26
Le classement des livres de fiction

Quand on change de CDI / bibliothèque
ou en fonction des demandes des usagers,

On se pose immanquablement des questions sur le choix du classement…

 

J'ai dû me poser la question récemment,
et je partage le fruits de mes réflexions,
si cela peut aider des collègues à faire des choix !

 

Ce ne sont bien sûr que des pistes, à adapter en fonction
du lieu, des besoins des lecteurs, de la place dont on dispose, du fonds...

 

---------------------------------------------

Dans mon ancien collège, LES FICTIONS étaient classées ainsi :

 

A - Albums,

BD - Bandes Dessinées,

C - Contes,

P - Poésie,

T - Théâtre

R - Romans

avec quelques précisions de genres :
R F (fantastique), R P (policier), R SF (science fiction)

 

J’avais beaucoup de fictions en langue étrangère, celles étudiées au collège,

et aussi celles de mes élèves, nombreux à être non francophones.

J’avais « créé » la cote L (pour littérature étrangère)

+ 3 premières lettres de la langue + 3 premières lettres de l’auteur

 

---------------------------------------------

NB : les cotes étaient écrites sur deux lignes, sur des étiquettes AGIPA.

 

 

 

Dans mon nouveau CDI, j’ai retrouvé les cotes par nature (albums, contes…).

Mais tous les romans étaient regroupés ensemble.

J’ai longtemps conservé ce classement.
Non seulement parce que reprendre toutes les cotes est chronophage,

mais aussi pour me donner la possibilité d’observer...
comment les lecteurs s’y retrouvaient…

 

L'avantage du classement des romans par genres ?

- Les élèves vont directement dans le rayon qui les intéresse et s’y retrouvent facilement.

- On peut rapidement sortir les livres d'un même genre,

quand on veut emprunter une classe entière ou pour une expo.

 

L'inconvénient du classement des romans par genres ?

- Les élèves vont directement dans le rayon qui les intéresse…

et donc ils ne butinent pas de la même façon et n’ont pas l’occasion de découvrir d’autres genres…

- Certains romans sont difficile à classer (où mettre un roman historique ? un récit entre fantastique et science-fiction ?)

- Les auteurs sont éparpillés entre plusieurs rayons, au lieu de retrouver facilement tous ses textes.

 

Après 10 ans dans ce nouveau CDI, le fonds commence à être suffisamment important pour que cela devienne plus compliqué pour les élèves de se repérer,

et pour moi quand j’ai besoin de présenter un genre littéraire à une classe…

J’ai aussi un problème de place sur les étagères.

 

Après beaucoup d’hésitations et de recherches de solutions sur les sites de différents collèges ou bibliothèques, j’ai décidé de :

 

- mettre à part tous les romans classiques

J’ai dû les mettre en réserve par manque de place, mais je les aurais mis de façon plus accessible sinon !

Cela a permis de libérer beaucoup de place sur les étagères de littérature jeunesse ! Et de requinquer ce rayon, le rendre plus attirant pour les élèves.

 

Pour le moment, ils n’ont pas de repère particulier (c’est juste noté CDI-Réserve dans l’emplacement sur ESIDOC), mais il faudra que je m’en occupe pour qu’ils ne risquent pas d’être mélangés avec le fonds jeunesse. Une gommette ?

 

- créer une cote B pour les biographies et autobiographies

qui sont à la lisière entre fiction et documentaire…

Les autobiographies sont beaucoup empruntées dans le cadre de séances en 3e.

Les biographies (récits de vie plus ou moins romancés) sont du coup aussi beaucoup plus faciles d’accès pour ceux qui travaillent sur un personnage particulier. Je commence à en avoir beaucoup !

Les biographies rédigées de façon très documentaires sont tout de même classées avec la CDD.

 

- ajouter une gommette de couleur pour certains genres (déjà identifiés sur ESIDOC).

Cela permet de ne pas refaire toutes les cotes et de mixer le classement par auteur / par genre. C’est facile à repérer d’un seul coup d’œil.

 

- ajouter une étiquette avec la date pour les romans historiques

Les classes empruntent beaucoup pour le cours de français : des romans de l’Antiquité en 6e, du Moyen Âge en 5e, sur la guerre en 3e

C’est beaucoup plus rapide à repérer pour les élèves comme pour moi !

 

Le classement des livres de fiction
Le classement des livres de fiction

---------------------------------------------

NB : les cotes sont faites avec une étiqueteuse Brother (le luxe !)

et écrites sur une seule ligne, de bas en haut.

Cela m’a déconcertée au début et j’ai hésité à tout changer en arrivant !

 

Mais cela permet en fait de bien lire toute la cote, alors qu’elle n’est parfois qu’à moitié visible quand elle est dans le sens horizontal, selon la largeur du dos du livre…

 

Partager cet article
Repost0

commentaires