Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
10 décembre 2019 2 10 /12 /décembre /2019 16:48

© Mathilde Bernos

 

Une respiration abdominale calmante
 

 

S’asseoir au bord de sa chaise, de façon à ne pas s’adosser.
(on peut aussi pratiquer assis en tailleur)

 

Prendre conscience de sa position :

  • les pieds à plat par terre,
  • les mains posées sur les cuisses,
  • le dos droit,
  • les épaules relâchées,
  • le cou droit,
  • le menton légèrement rentré pour ne pas creuser la nuque,
  • comme si le haut du crâne était tiré par une ficelle.

 

Quand on se sent prêt, on peut fermer les yeux.

 

Prendre conscience de sa respiration :
est-elle lente ou rapide / douce ou saccadée.

 

Prendre conscience de son corps :
reste-t-il des zones de tension ?

 

 

Continuer à respirer calmement.

Peut-être que l’on va avoir envie de bailler,
les yeux qui coulent…

Le fait de se concentrer sur sa respiration

entraine un relâchement des tensions, physiques et mentales.

 

 

On place ses mains face à face
au niveau du ventre, comme si on tenait un petit ballon.

 

On inspire

le ballon se gonfle, les mains s’écartent légèrement.

 

On expire

le ballon se vide, les mains se rapprochent.

 

On recommence sur plusieurs respirations.
 

Quand on se sent prêt, on ouvre les yeux,
on s’étire et on se prépare à reprendre le fil de sa journée…

Partager cet article
Repost0

commentaires