Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 15:17

CUVELLIER, Vincent / PERRET, Delphine

Mon fils

Gallimard jeunesse / Giboulées, 2017. 96 p. (Hors-Série)

ISBN : 978-2-07-060119-6

15 €

 

 

 

Genre : album

Thème : paternité / fils

Niveau : dès 5 ans et bien au-delà

 

Un père parle de son fils. Les petites anecdotes du quotidien permettent de cerner sa personnalité, mais surtout le regard que son père porte sur lui et la tendresse qu’il lui voue.

 

Des fois, mon fils a peur de mourir. Quand il sera plus grand, je lui dirai qu’il vaut mieux avoir peur de mourir qu’avoir peur de vivre.

On retrouve le style de Vincent Cuvellier : des phrases courtes, dont l’apparente naïveté oscille entre facétie et pudeur. La simplicité des illustrations, dessins en noir et blanc avec des aplats de couleurs, s’accorde parfaitement avec les propos : d’apparence douce et légère, mais aussi riche de sous-entendus, reposant sur une connivence avec le lecteur. Cet album sonne juste et, en permettant plusieurs niveaux de lecture, touchera autant les enfants que les parents.

 


A lire aussi :

l’hilarante série « Emile », avec notamment un nouveau titre :

Emile fait l’enterrement, ou comment Emile, flanqué de sa copine vieille dame, passe une délicieuse après-midi funèbre…

Partager cet article
Repost0

commentaires