Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 15:20

CUVELLIER, Vincent / ROBIN (dessins)

Je ne suis pas un auteur jeunesse

Gallimard jeunesse / Giboulées, 2017. 128 p.

ISBN : 978-2-07-065372-0

15 €

 

 

Genre : autobiographie / essai

Thème : écriture / littérature jeunesse

Niveau : 3e – lycée – adultes

 

Vincent Cuvellier se livre à une introspection… Il déroule le fil de sa carrière d’écrivain, revient sur des éléments marquants pour lui, les galères ou les moments qui lui ont enfin permis d’obtenir son actuelle notoriété. Son récit est ponctués de dialogues intérieurs avec le général de Gaulle, Claude François ou Lino Ventura… lui permettant de se pencher avec recul et humour sur son expérience.

Au passage, il évoque sa conception de la littérature jeunesse, qui n’est pas une recette miracle pour aider les enfants à grandir, mais bien avant tout de la littérature…

 

Moi, mon métier, c’est d’écrire des livres pour les enfants, de leur raconter des histoires, de les faire rigoler, ou pleurer, c’est selon, et c’est déjà pas si mal. Essayons déjà d’écrire des bons livres, avant de vouloir construire, nourrir ou je ne sais quoi les enfants.

p. 58

Il présente aussi la littérature jeunesse en deux grands courants : la branche « Petit Prince » ou la branche « Petit Nicolas », dont il se sent plus proche…

 

 

Un peu difficile de commenter ce livre quand on a lu le passage hilarant sur les critiques littéraires d’œuvres classiques à la façon de critiques de littérature jeunesse ! (p. 65)

Que dire alors ? J’aime sa liberté de ton, sa façon de se livrer sans fioritures, son humour… des caractéristiques que l’on retrouve dans tous ses livres, que Vincent Cuvellier s’adresse aux enfants ou aux moins jeunes.

J’aime beaucoup l’objet aussi : grand format, couverture mate, tranche bleue, dessins en noir et blanc rapidement esquissés.

Un chouette bouquin à piquer aux élèves…


A lire ou relire : La fois où je suis devenu écrivain, qui raconte ses débuts dans le métier.

Partager cet article
Repost0

commentaires