Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 10:45

MERTENS, Joris

Béatrice

Rue de Sèvres, 2020

ISBN : 978-2-81021-625-3

19 €

 

Genre : bande dessinée / fantastique

Thème : années 70 / années 20 / solitude

Niveau : collège – lycée - adulte

 

Béatrice, une jeune femme solitaire, est vendeuse au rayon gants d’un grand magasin qui pourrait être Paris ou une autre grande ville. Chaque jour elle prend le train pour pour aller travailler. Chaque jour, elle voit un sac à main rouge, qui semble oublié. Elle finit par l’emporter chez elle. Elle y découvre un vieil album photos, qui lui dévoile la vie d’une jeune femme des années 1920, qui lui ressemble… La voilà transportée dans cette autre époque, loin de sa routine quotidienne. Combien de temps pourra-t-elle y vivre ? Une allusion au mythe de Faust, évoqué par le nom d’un café…

 

Cette histoire a été imaginée à partir d’un vieil album photos que l’auteur, dont c’est la première bande dessinée, a trouvé il y a quelques années. C’est une histoire sans paroles, à l’exception des titres des cinq chapitres qui la ponctuent. Le choix des couleurs ou du noir et blanc permet de se repérer dans les deux époques. Une histoire lente, nostalgique, avec des illustrations pleine de charme.

Un bel ouvrage, à intégrer dans un réseau « sans paroles » au CDI. Elle offre une autre façon d’entrer dans une histoire et peut inspirer diverses activités pédagogiques en collège, autour du genre fantastique par exemple, ou par la rédaction de dialogues et légendes…

Partager cet article
Repost0

commentaires