Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • Le Bateau Livre
  • : Bibliographies de littérature jeunesse & activités autour de la lecture, la recherche documentaire et l'éducation à l'image (collège-lycée)...
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Creative Commons License

Le contenu de ce blog
(
textes, images, fiches pédagogiques ou diaporamas)
est mis à disposition selon les termes
de la licence Creative Commons
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-
Partage des Conditions Initiales à l'Identique.

Le travail pédagogique se partage.
Mais si vous pêchez des documents en ligne
pour les utiliser sur le web ou les diffuser,
merci de me contacter au préalable et de
...
- m'indiquer l'adresse de votre blog ou site
  en commentaire de l'article utilisé.
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos / http://lebateaulivre.over-blog.fr

NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.

------------------------
-----------------------------------------------------
Les couvertures de livres sont reproduites
selon les principes du "Mode d'emploi".
 
Je n'ai pas pu joindre tous les éditeurs.
Si une image pose problème, signalez-la,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 16:10

 

Ce carnet a été réalisé pour des élèves de 3e.
Il est présenté ici avec des pistes de réponses,
d'après les explications données lors de la visite guidée
et les panneaux exposés au Mémorial du Camp des Milles.
 
 

En cas de difficultés d'affichage,

cliquez sur le Carnet de visite du Camp Des Milles

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Histoire des Arts
commenter cet article
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 13:46

Pour penser à tout,

sans avoir le nez dans ses notes,

une carte mentale peut être un bon compromis !

Carte mentale pour l'oral d'Histoire des Arts

Cette carte, très générale, est à adapter et personnaliser

en fonction du type d'oeuvre étudiée (peinture, architecture, texte...).

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Histoire des Arts
commenter cet article
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 18:07

 

land-art-logo.jpg

 

 

Le Land-Art désigne une tendance de l'art contemporain apparue en 1967 aux États-Unis. Sortant  des ateliers, des musées et des galeries, les artistes interviennent directement dans et avec la nature, qui devient lieu, support, sujet et matériau de création artistique.

 

 

Voir aussi autour du Land-Art :

 

 

- Bibliographie / Sitographie

(avec des idées d'artistes sur lesquels faire un dossier)

 

- Réalisation d'un dossier

 

 

 

1. DECOUVERTE DU SITE


Au cours d’une promenade dans le lieu qui accueillera ton œuvre éphémère, observe ce qu’il y a autour de toi.


Conserve tes fiches et images pour la restitution de ton travail en cours et une exposition.


- Observe :     

 Complète la fiche « Analyse de terrain ».

 

 Réalise une photographie du lieu avant intervention.

 

 

Cliquer pour agrandir

Land-art-fiche---copie.jpg


- Récolte :    

 Ramasse des éléments naturels qui te semblent intéressants (feuilles, cailloux, brindilles…), dessine-les et écrit des légendes et commentaires personnels.


Garde quelques éléments à exposer avec la photographie et le croquis de ton oeuvre.

 

 


2 : CONSIGNES

POUR LA REALISATION DE L’ŒUVRE EPHEMERE


- Œuvre collective.


- Pas de figuratif (pas de maison, bonhomme, soleil...)


- Jeux sur les formes, les matières, les couleurs, l’alternance, la répétition, les quinconces, les rythmes, les accumulations :


-> brochettes de feuilles, de baies, de fleurs... totems de pierres, de bois... mandalas au sol avec des éléments naturels….

 

 


3 : MISE EN OEUVRE


- Utiliser des "outils" : papiers, crayons pour les croquis, pelles, seaux, ciseaux, fourchettes... Appareils photographiques numériques pour garder une trace.


- Collecter des éléments naturels.


- Trouver des moyens de fixation naturels (bâtonnet, brindilles, caillou, gel...) et les intégrer à l’œuvre.

 


4 : RESTITUTION


- Photographier       

 Les différentes étapes de la création.

L ’œuvre, de manière à la montrer dans le contexte où elle a été réalisée.

 

LA1

LA2.jpg

la-3.jpg


- Préparer une exposition au CDI pour présenter son travail préparatoire et l’œuvre finale, à l’aide de la fiche, des photographies et croquis légendés et des éléments naturels collectés.

 

 


Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Histoire des Arts
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 17:29

Cette séquence autour de l'architecture du collège

a été menée avec des 4e, en Itinéraires de Découverte.

 

 

Après une réflexion sur le rôle d’un architecte, la réalisation d’un projet architectural, la créativité et les contraintes architecturales… les élèves devaient proposer un regard neuf sur notre collège et répondre à la question : « Quel est l’élément manquant au collège Doisneau ? ». Ils ont dû l’imaginer, tout en respectant le bâtiment et en y intégrant un élément, sans rien détruire.

 

Maths

Travail sur l’échelle, calculs pour la réalisation de la maquette.

 

Arts plastiques

Réalisation des plans et maquettes.

 

Documentation

- Recherches sur l'utopie et l’architecture.

 

- Interview de l’architecte du collège (voir pistes ci-dessous).

 

- Sortie pour visiter l’agence de l’architecte.

 

- Exposition des différents projets soumis au concours du Conseil Général (plans donnés par le service Architecture du CG, maquette donnée par l’architecte…) .

 

 

Suggestions d’activités avec les élèves par l'architecte :

 

·      le jeu des 7 erreurs, en comparant la maquette et l’architecture définitive.

·      changer les couleurs (extérieures et intérieures) ;

·      réaliser des anamorphoses ;

·      proposer d’autres matériaux, etc…

jardin-amphitheatre.png

 maquette-tennis.png

 

 

Exemples de questions posées à l’architecte


 

SUR LE METIER D’ARCHITECTE

 

Comment peut-on devenir architecte ?

Il faut faire 7 ans d’études : 6 ans + 1 an de diplôme. Et 2 années supplémentaires pour devenir architecte du patrimoine. Mais se sont des études intéressantes et qui passent très vite !

 

Pourquoi êtes-vous devenu architecte ?

 

Depuis quand êtes-vous architecte ? 

 

Saviez-vous bien dessiner avant ? 

 

Est-ce difficile de dessiner ?

 

Considérez-vous l’architecture comme un art ?

 

Pour quels projets avez-vous travaillé ?

 

Ne travaillez-vous que sur un projet à la fois ?

 

 

SUR LA CONSTRUCTION DU COLLEGE

 

Qui a construit le collège ? Combien de personnes ont travaillé sur ce projet

- L’architecte participe à la conception des projets. C’est le maître d’œuvre du collège. Il travaille dans une agence, avec d’autres personnes.

- Le dessinateur-projeteur, ne conçoit pas mais sait élaborer un projet à partir des dessins de l’architecte, de la maquette … il dessine les plans qu’utiliseront les entreprises lors de la construction.

- Le dessinateur, capable de dessiner à la main ou sur un logiciel.

- L’infographe met en scène, améliore le rendu des dessins.

- Le conducteurs de travaux dirige les entreprises sur les chantiers.

- Le secrétaire.

 

Qui a choisi l’architecte ?

- Concours organisé par la « Direction du Patrimoine et des Bâtiments scolaires » du Conseil Général, maître d’ouvrage (le « propriétaire ») du collège.

 

- Il y a environ 20000 architectes en France (dont 2000 architectes du patrimoine). Tous ceux qui le souhaitent peuvent participer à un concours. Seuls 5 projets sont retenus, sur 200 ou 300 généralement. Ce sont souvent des architectes qui ont déjà réalisé des projets similaires. Cette étape du concours ne concerne que les bâtiments publics. Pour les particuliers, le choix d’un architecte se fait plutôt par relations.

 

- Les architectes candidats ont 6 semaines pour préparer le concours. Ce délai est imposé par la loi européenne, pour les bâtiments publics (écoles, gymnases …). Certains concours, simplement sur esquisse, ont un délai encore plus court (ce fut le cas pour l’opéra Bastille). Les frais sont élevés et les agences ne sont indemnisées qu’au tiers environ. Tout commence par une esquisse, puis une maquette d’étude pour visualiser le projet dans l’espace (c’est une « esquisse » en volumétrie, faite rapidement, susceptible d’être modifiée au fur et à mesure). Les plans sont faits maintenant directement à l’informatique, ainsi que les élévations, traitées de nos jours en images de synthèse, grâce à un logiciel modeleur, qui permet d’avoir une vision en volumes. Dans les année 1990, les dessins étaient retravaillés à la main … Dans les deux cas, le but est de traduire l’impression que l’architecte souhaite rendre et pour cela il « triche » un peu avec les données

 

Les candidats présentent : des plans (au 2/100e, c’est-à-dire 2cm = 1 m, dont le plan masse qui montre la volumétrie du bâtiment, représentée par des ombres) ; des élévations (les façades) et des coupes (aspect intérieur du bâtiment), sur de grands papiers calques. La maquette est faite par un maquettiste. Elle est toujours en noir et blanc pour que la couleur n’influence pas le jury. Toutes les pièces présentées au jury doivent être anonymes, d’après la réglementation européenne, pour que tous les participants aient les mêmes chances. Les architectes déposent un code chez un huissier.

 

à Pendant environ 4 mois, une commission technique étudie les différents aspects des projets et leur conformité au programme :

-       la surface (elle ne doit pas être modifiée d’un m2 par rapport au programme) ;

-       la distribution (des enseignants vérifient le côté pratique pour un collège …) ;

-       les normes de sécurité (avec l’aide des pompiers) ;

-       le budget (rechiffré par un économiste), etc. …

Elle dresse un rapport avec des critiques positives et négatives pour chaque projet.

 

- Les architectes présentent et défendent leurs projets devant un jury de 25 personnes. Cette étape n’a plus lieu actuellement : les architectes n’ont plus le droit de défendre oralement leur projet, pour ne pas risquer d’influencer le jury. Deux pages de texte présentant le projet sont lues par un autre architecte.

 

Qu’a eu votre projet de mieux que les autres pour être retenu ?

 

L’architecture du collège est-elle « à la mode « ? (moderne ? beaucoup utilisée ?)

 

Avez-vous fait d’autres plans pour ce collège ?

 

Quel a été le parti pris de l’architecte dans le choix de la forme ? des matériaux ?

Les questions peuvent être plus précises sur ces choix, de l’aménagement extérieur ou intérieur.

 

Aviez-vous des limites pour la réalisation du collège ? Quelles ont été les contraintes techniques ? Financières ? Pédagogiques ?... Des modifications ont-elles dû être faites par rapport au programme initial ?

 

Faut-il prendre des mesures avant la construction ?

Il faut faire des sondages pour connaître l’état du sol, sa résistance. En fonction de ces données, les fondations sont plus ou moins profondes.

 

 

Quelles ont été les principales étapes de la construction ?

 

1) Le permis de construire

Déposé après avoir reçu l’accord des pompiers, des services vétérinaires (pour la demi-pension), etc. qui vérifient si les normes de sécuritésont respectées.

 

2) La phase DCE (Documentation de Concertation pour les Entreprises)

Une vingtaine d’entreprises établissent un devis.

Le Conseil Général et les architectes choisissent les entreprises.

L’architecte doit ensuite surveiller le travail de différentes entreprises (maçons, couvreurs, électriciens, plombiers …).

Il établit un CCTP (Cahier des Charges Techniques Particulières), qui est une description du bâtiment très détaillée, lot par lot.

 

3) Les plans d’exécution

Ces plans sont plus détaillés que ceux proposés au concours et réalisés à l’ordinateur.

Ils sont toujours sur place lors du chantier, consultables en permanence.

Il existe une centaine de plans différents : pour le béton, la distribution, la couverture, la plomberie, l’électricité …

 

14 mois de travaux sont ordinairement nécessaires.

 

Est-ce que le paysage s’est modifié autour ?

 

 

Le nom du collège a-t-il un rapport avec la construction ?

 

 

Est-ce la 1° fois que vous revenez au collège depuis sa construction ? 

 

Après la construction officielle, peut-on rajouter quelque chose ?

L’architecte non, mais le Conseil Général, propriétaire du collège, le peut.

 

Quelles modifications apporteriez-vous à l’architecture du collège ?

 

Est-ce votre meilleur projet ?

 

Avez-vous construit d’autres collèges ? D’autres bâtiments ?

 

Si vous faites un autre collège, de quelle forme sera-t-il ?

 

 

 


Quelques suggestions bibliographiques


- Madec, Philippe. L'architecture. Autrement Jeunesse, 2004.

 

- Savonnet, Luc / Fabry, Olivier. L'architecture : De la hutte au gratte-ciel. Milan jeunesse, 2011.

 

- Antoine-Andersen, Véronique. Promenade en architecture. Actes Sud junior, 2006.

 

 

 

Séquence réalisée au collège Robert Doisneau, Gonesse, Val d’Oise

 

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Histoire des Arts
commenter cet article
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 23:19

 

Voici quelques pistes pour réaliser un petit dossier

autour d'un artiste du Land-Art.

 

 

land-art-logo

 

 

Le Land-Art désigne une tendance de l'art contemporain apparue en 1967 aux États-Unis. Sortant  des ateliers, des musées et des galeries, les artistes interviennent directement dans et avec la nature, qui devient lieu, support, sujet et matériau de création artistique.

 

 

Voir aussi autour du Land-Art :

 

 

- Bibliographie / Sitographie

(avec des idées d'artistes sur lesquels faire un dossier)

 

- Réalisation d'une oeuvre éphémère

 

 


 

 

 

I - REALISER LA BIOGRAPHIE D'UN ARTISTE

 

 

HDA-Fiche-Artiste

On peut préciser la partie 3 - "Les rapports avec le thème étudié"


--> Les rapports entre art et nature dans son œuvre 

  • Quelles techniques utilise-t-il ?
  • De quelle façon intègre-t-il l’art dans ses œuvres ?
  • Dans quel but utilise-t-il la nature ? (esthétique, plastique, politique…)

 

 

 

II - ANALYSER UNE OEUVRE DE LAND-ART

 

 

LA-analyse-oeuvre.png

 

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Histoire des Arts
commenter cet article
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 22:17

Voici quelques pistes pour présenter le travail d'un artiste.

 

 

 

HDA-Fiche-Artiste.png

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Histoire des Arts
commenter cet article
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 22:08

Voici quelques pistes pour analyser une oeuvre d'art,

principalement picturale.

 

 

 

 

 

HDA-Fiche-oeuvre.png

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Histoire des Arts
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 19:42

 

Voici une sélection de livres documentaires pour l’histoire des arts,

essentiellement les arts plastiques :


  • Pour les profs
  • Pour réfléchir autour de l’art
  • Histoire de l’art
  • Collections jeunesse sur l’art
  • Iconographie (thèmes, disciplines)
  • Orientation (métiers de l’art)


Voir aussi la bibliographie Art et Littérature

 

Et les sites proposés sur la Toile du CDI

 

 

http://farm5.static.flickr.com/4141/4753021966_27d6e8045e.jpg

 

 

 

POUR LES PROFS

 

Barbe-Gall, Françoise. Comment parler d’art aux enfants ?. Le Baron perché

Site : http://www.editionslebaronperche.com/f/index.php?sp=coll&collection_id=1

Public : adultes 

Objectifs : aider les adultes à parler d’art aux enfants, de 5 à 13 ans. Les commentaires sont facilement adaptables.

Prix : 16 euros

Quelques titres :

Comment parler des arts premiers aux enfants ?

Comment parler d’art contemporain aux enfants ?

Comment parler du Louvre aux enfants ?

Comment parler du Centre Pompidou aux enfants ?

 

Larousse / Collection Comprendre et reconnaître

Site : http://www.editions-larousse.fr/catalogue

Tout Public

Objectif : Guide pratique pour permettre à un lecteur non spécialiste d’aborder les caractéristiques principales d’un art.

Prix : 27 euros

Quelques titres :

         Lire l’art contemporain

         Les mouvements dans la peinture

         Lire les images de cinéma…

 

Fozza, Jean-Claude / GARAT, Anne-Marie / PARFAIT, Françoise.

Petite fabrique de l’image. Magnard.

Site : http://www.magnard.fr/collection11131.html

Objectif : les éléments fondamentaux d’une culture de l’image et des ateliers pratiques à réaliser avec les élèves, dans différentes disciplines.

Prix : 35 euros 

 

 


FAIRE REFLECHIR AUTOUR DE L’ART

 

Gervereau, Laurent / Cabu. Le monde des images : comprendre les images pour ne pas se faire manipuler

Robert Laffont, 2004. 95 p. : ill. ; 25 cm.. ISBN 2-221-10125-1

Résumé : Le monde des images ne cesse de se développer : affiches publicitaires, magazines, télévision, cinéma, Internet ... elles sont partout. Pour ne pas se faire manipuler, il faut savoir ce qu'est une image et avoir des repères (historiques ou techniques) qui permettent de décrypter ce que l'on voit.

 

Actes Sud Junior / Collection Les Globes-croqueurs

Site : http://www.actes-sud-junior.fr/catalogue.php

Public : dès 12 ans (et au-delà d’après moi)

Objectif : Présentation historique et thématique d’une forme artistique.

Prix : 21 euros

Quelques titres :

         L’art pour comprendre le monde

         Promenade en architecture

         La parade des musiciens...

 

Milan Jeunesse / Collection Phil’art

Site : http://www.editionsmilan.com/b83570c1/PhilART.html

Public : 7 à 11 ans annoncé par l’éditeur… (Plutôt 4e-3e d’après moi…)

Objectif : des textes courts et des choix d’illustrations autour des thèmes essentiels de la philosophie, pour comprendre comment les artistes et leurs œuvres sont représentatifs des moments clés de l’histoire et de la pensée des hommes.

Prix : 16 euros

Quelques titres :

         C’est quoi la mémoire ?

         C’est quoi le réel ?

         C’est quoi l’imaginaire...

 

Autrement Jeunesse / Autrement Junior, Série Art

Site : http://www.autrement.com/collections.php?col=273

Public : CM1 à 5e (et au-delà)

Objectif : Excellente série, qui donne à réfléchir sur l’essentiel : qu’est-ce que l’art ? Pourquoi est-il important ?…

Prix : 11 euros

Quelques titres :

         L’art contemporain

         On danse ?

Toute la musique ?

Quel cinéma !

C’est quoi le design ?

Ô théâtre !

Objectif photographie !...

 

HISTOIRE DE L’ART

(arts plastiques : peinture, sculpture)

 

Quelques ouvrages généraux :

 

Antoine, Véronique. Bis'Art : des artistes face à face. Casterman, 1995. 40 p. : ill. ; 29 cm.. ISBN 2-203-14237-5

A toutes les époques, la copie des peintres plus anciens a été pratiquée par les artistes pour apprendre la technique. Le peintre commence par reproduire, pour ensuite se dégager de son modèle et créer. Cet ouvrage met en parallèle des tableaux de Botero, Warhol, Bacon, Picasso et Lichtenstein et des originaux qui les ont inspirés.

 

Barsony, Piotr. Histoires de Joconde ; JBZ.

Un musée fictif pour découvrir les différents courants artistiques du 20e siècle, à travers des représentations imaginaires de la Joconde, à la manière des grands peintres.

 

Curtil, Sophie / Cvach, Milos. L'art par 4 chemins. Milan, 2003. 160 p. : ill. ; 28 cm. . ISBN 2-7459-0460-4

Un parcours à travers des oeuvres d'art très diverses (tableaux, sculptures, monuments, meubles, installations, photographies, etc.) pour apprendre à les regarder. Les oeuvres sont regroupées par sensibilité artistique et par aire géographique, avec une large place offerte à l'art moderne. Le texte invite les comparer entre elles et avec des oeuvres plus anciennes.

 

Felici, Lucio. Encyclopédie de l'art. Librairie Générale Francaise, 2000. 1336 p. : ill. ; 19 cm. La pochothèque, 3003. ISBN 2-253-13025-7, ISSN 1158-4378

Ce dictionnaire de plusieurs milliers d'articles présente les grandes créations artistiques et les artistes, de la préhistoire à nos jours. En annexe, une chronologie universelle, un panorama des oeuvres architecturales, un lexique des termes techniques.

 

Fontanel, Béatrice / Harcourt, Claire d'. Une histoire des images. Gallimard, 1995. 47 p. : ill. ; 23 cm.Les racines du savoir. ISBN 2-07-058410-0

Résumé : Avant la photographie et les techniques modernes d'impression, quelles sortes d'images décoraient les murs et les livres ? Des grottes préhistoriques aux ordinateurs, cet ouvrage retrace une histoire de toutes les images, des techniques et des supports : calligraphie, typographie, gravure, eau-forte, estampe, affiche, bande dessinée, publicité ...

 

Le Gall, Loïc. L'échelle de l'art : quelle taille ont les chefs-d'oeuvre ? Ed. Palette, 2007. dpl. : ill. ; 27cm. . ISBN 978-2-915710-65-6

Des pages à déplier pour découvrir des peintures et des sculptures célèbres et se rendre compte de leurs dimensions réelles en comparant leurs reproductions à la même échelle.

 

Larroche, Caroline, L’art. Gallimard jeunesse (Tothème).

Une rétrospective claire et simple de l’histoire de l’art, accompagnée d’une chronologie de tous les grands courants, d’un lexique, etc.

 

Merlo, Claudio. Une histoire de l'art de la préhistoire à nos jours. De La Martinière.

Cette histoire des beaux arts (architecture, peinture, sculpture) et des arts décoratifs, montre le travail quotidien des artistes et les techniques artistiques utilisées pour réaliser oeuvres et monuments. Ceux-ci sont situés dans leur contexte historique et artistique, pour permettre de comprendre les influences et l'évolution des différentes formes artistiques.

 

Quezada, Olivier. Contrefaçon : le vrai livre qui parle du faux

Ed. Palette, 2010. 45 p. : ill. ; 24 cm.. ISBN 978-2-35832-049-8

Pour apprendre à distinguer le vrai du faux, qu'il s'agisse d'art, de produits manufacturés, d'aliments, de médicaments... Car la contrefaçon touche tous les domaines. Pour comprendre les nuisances que cela entraîne et découvrir les moyens de lutter contre cette pratique. On se familiarise ainsi avec les notions de droit d'auteur ou de propriété industrielle...

 

 

COLLECTIONS JEUNESSE SUR L’ART

 

Bayard / Collection « Raconté par les peintres »

Site : http://edition.bayard-jeunesse.com/index.php?collection_id=52  

Public : 8 à 12 ans (et plus…)

Objectif : Collection iconographique : présentation de peintures autour d’un thème.

Prix : 19,9 euros

Quelques titres :

         La Bible racontée par les peintres

         Les Saints racontés par les peintres

         Les mythes racontés par les peintres

         L’histoire de France racontée par les peintres…

 

Revue Dada

Site : http://www.revuedada.fr/

Public : jeunes et tous ceux qui veulent une première approche de l’art.

Objectif : Initiation à l’art. Chaque numéro traite d'un artiste, d'un courant ou d'un thème artistique, des origines de l'art à nos jours.

Prix : 7,5

Quelques titres :

         L’art contemporain

         Le graffiti

         L’art dans la rue

         Art et jeux…

 

Editions courtes et longues / Collection « Toutes mes histoires de l’art »

Site : http://www.cleditions.com/?Toutes-mes-histoires-de-l-art

Public : 10-15 ans

Objectif : Présenter les caractéristiques essentielles du thème, de nombreuses illustrations, un atelier d’arts plastiques, un glossaire, un index, une chronologie.

Prix : 19,95

Quelques titres :

L’art dogon

L’art roman

L’impressionnisme

Le Nouveau réalisme…

 

Gamma – Ecole active / collection Découvrons l’art

Site : / 

Public : 10-14 ans

Objectif : présenter les œuvres phares d’un courant artistique.

Prix : 11 euros (épuisés)

Quelques titres :

L’impressionnisme

Le surréalisme

Le Pop Art

Le Cubisme

 

Palette / Collection « L’art et la manière » (et autres collections)

Site : http://www.editionspalette.com/palette/index.php?sp=page&c=57

Public : à partir de 8 ans (et plus)s

Objectif : Présentation simple et très illustrée de courants artistiques et monographies de peintres.

Prix : 18 euros

Quelques titres :

         L’art brut sans le savoir

         Incroyables portraits d’Arcimboldo

         Le Monde fou fou fou de Dali

         Le mystère Magritte

 

 

Scala / Collection Tableaux choisis

Site : / 

Tout Public

Objectif : Présentation de différents arts et artistes en une sélection d’œuvres représentatives.

Prix : 15 euros

Quelques titres :

         L’art africain

         L’art bouddhique

         La sculpture moderne

         La photographie contemporaine…

        

 

Pemf / Collection histoire d’un art

Site : http://www.pemf.fr/site/index.php?clef=PEMF_LIVRES_LISTE

Public : à partir de 7 ans (et plus !)

Objectif : Éveiller les enfants à l’histoire de l’art et au patrimoine, de la Préhistoire à nos jours.

Prix : 10 euros

Quelques titres :

         L’architecture

         La sculpture

         La danse…

 

Taschen / Petite collection

Site : http://www.taschen.com/pages/fr/catalogue/home/index.accueil.htm

Tout public

Objectif : une très grande collection sur tous les courants artistiques et des monographies d’artistes connus (peintres et architectes). Chaque ouvrage est très illustré. Les textes ne sont pas écrits spécifiquement pour un public adolescent, mais assez courts pour être accessibles.

Prix: 7 euros !

         Art africain

         Art conceptuel

         Land Art

         Gothique…

 

 

 

ICONOGRAPHIE

 

EPS

 

         Martin, Nicolas. Art & Sport. Palette. 19 euros.

 

 

FRANçAIS

 

La figure de l’artiste dans la littérature (voir la bibliographie de fictions sur le thème de l’art).

 

Courants artistiques communs aux arts plastiques et à la littérature :

-       réalisme

-       surréalisme

-       dada…

 

Thèmes artistiques communs aux arts plastiques et la littérature

Ex. : L’autoportrait

Bell, Julian. 500 autoportraits. Phaidon

Demilly, Christian. Autoportraits. Palette

Rebel, Ernst. Autoportraits. Taschen

Maison Rouge, Isabelle de. Mythologies personnelles : l'art contemporain et l'intime. Scala

 

         Ex. : Le fantastique

       Schurian, Walter. Art fantastique. Taschen

 

 

HISTOIRE

Plusieurs livres sur l’histoire illustrée en peinture :

 

Fontanel, Béatrice. Les grandes dates de l’histoire de France en Peinture. Gallimard. 19,9 euros.

 

Rémond, Emmanuelle / BnF. L'histoire de France racontée par les peintres. Bayard. 18 euros

 

Casali, Dimitri /Beyeler, Christophe. L'histoire de France par la peinture. Fleurus. 22,75 euros

 

 

RELIGION

 

Duchet-Suchaux, Gaston / Pastoureau, Michel. La Bible et les saints : guide iconographique. Flammarion, 1994. 357 p. : ill. ; 22 cm. Tout l'art. Index. ISBN 2-08-012256-8

Ce guide recense les saints, les personnages et les scènes célèbres de l'Ancien et du Nouveau Testament, qui apparaissent dans la peinture et la sculpture occidentale. Il permet de comprendre la signification des symboles, allégories et attributs représentés.

 

 

SYMBOLES

 

Banon, Patrick. Dico des signes et symboles religieux. Actes Sud, 2006. 93 p. : ill. ; 25 cm.Les petits nécessaires de culture. ISBN 2-7427-6254-X

Pourquoi porte-t-on tel ou tel costume ou accessoire selon nos religions ? Que signifient les piecings, tatouages, dreadlocks et autres signes que nous portons sur notre corps ou sur nos vêtements ? Pourquoi certains animaux sont considérés comme sacrés ?... Ce livre remonte jusqu'aux civilisations de l'Antiquité pour expliquer la signification initiale des nombreux signes qui nous entourent.

 

Chevalier, Jean / Gheerbrant, Alain. Dictionnaire des symboles : mythes, rêves, coutumes, gestes, formes, figures, couleurs, nombres

Robert Laffont, 2002. 1060 p. ; 20 cm.Bouquins. ISBN 2-221-08716-X

 

Gardin, Nanon. Petit Larousse des symboles. Larousse, 2006. 674 p. : ill. ; 20 cm. . Bibliogr.. ISBN 2-03-505571-7

Ce dictionnaire présente par ordre alphabétique près de 900 symboles d'Occident, leur origine historique, leurs significations. Les sens cachés, dans tous les aspects de la société (art, religion, psychanalyse, publicité, politique...) sont associés aux plantes, animaux, couleurs, formes, créatures fantastiques..

 

 

 

ORIENTATION

 

Livres

Jaoui, Sylvaine. Demain je serai artiste. De la Martinière (Hydrogène)

 

Mugnier, Hélène. Le dessin : des métiers, une passion. Milan jeunesse,

Découverte des différents métiers du dessin : illustrateur, designer, architecte, directeur artistique, publicitaire, dessinateur de mode, de presse, etc. Avec des conseils, des informations pratiques sur les cursus à envisager et les professions, ainsi que des témoignages.

 

Sites

Culture – Artisanat d’art. Onisep. http://www.onisep.fr/Decouvrir-les-metiers/Des-secteurs-professionnels-a-explorer/Culture-Artisanat-d-art

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Histoire des Arts
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 12:26

 

Voici le questionnaire et les corrections,

accompagnant la présentation

de la petite histoire du document dans l'art à l'époque contemporaine.

 

 

logo-doc

 

INTRODUCTION

 

  • Qu’est-ce qu’un document ?

Un document est un support d’information, réalisé avec différents matériaux.


  • Sous quelles formes trouve-t-on l’information dans un document ?

Texte, son, image fixe ou animée, multimédia.


  • A quoi sert un document ?

Son auteur transmet une information / Son usager se renseigne.


  • Quels sont les risques ? Que doit faire l’usager d’un document ?

L’auteur peut falsifier l’information / Son usager doit vérifier la fiabilité du document.


  • Aux yeux de qui, notamment l’œuvre d’art peut avoir une valeur documentaire ?

Pour l’historien, est document tout ce qui permet d’obtenir une information sur son époque.

 

 

I – LE DOCUMENT : UN MATERIAU POUR LES ARTISTES

 

1. Le document représenté

 

2. Le document récupéré


            2.1 Le document support de l’œuvre

  • Qu’est-ce qu’un palimpseste ?

C’est un manuscrit dont on a fait disparaître le texte pour récupérer le support et réécrire dessus.


  • Cite le nom d’un artiste qui peint sur de vieux documents achetés au marché aux puces.

Pierre Alechinsky

http://www.galerie-bordas.com/img/alechinsky/alech-cagouilles.jpg


 

            2.2 Le document collecté

  • Pourquoi Kurt Schwitters utilise-t-il des détritus (objets, journaux…) dans ses œuvres ?

Pour faire entrer la réalité quotidienne dans l’art.


  • Que récupère Jacques Villeglé dans la rue ?

Des affiches lacérées

 

http://www.lapeniche.net/magazine/public/villegle1.jpg

 

            2.3 Le document collé 

  • Qu’est-ce qu’un courant d’avant garde ?

Des regroupements d’artistes qui veulent fonder un art nouveau.


  • Comment s’appelle la technique inventée par Picasso et Braque ? En quelle année ?

La technique des « papiers collés », crée en 1912.

 

http://www.editionedart.com/images/Picasso_Bouteille%20de%20Vieux%20Marc.jpg


  • Pourquoi les cubistes utilisent-ils le collage ?

Pour expérimenter une nouvelle façon de peintre, se libérer des anciennes contraintes picturales.


  • Que recherchent les dadaïstes ?

Ils recherchent aussi une plus grande liberté de création.


  • Qu’est-ce qui caractérise les collages surréalistes ? Cite deux artistes.

Les collages surréalistes sont plus poétiques, oniriques,

par exemple chez Max Ernst ou Jacques Prévert

 

          http://sarahwilson.files.wordpress.com/2008/04/max-ernst.jpg          http://laurence.perrigault.free.fr/velasquez.jpg

 

 

II – LE DOCUMENT : SOURCE DE L’ŒUVRE

 

 

1. Le document reproduit

 

            1.1 Le document commenté

  • Cite un auteur et le titre de son livre inspiré d’un document et précise duquel.

Prévert, Jacques : Grand Bal de Printemps, à partir de photos d’Izis…

 

            1.2 Le document pastiché

  • Qu’est-ce qu’un pastiche ?

Une œuvre qui imite le style d’un autre auteur ou artiste, avec souvent une pointe d’humour.

 

  • Quel tableau a été très souvent pastiché et pourquoi ?

La Joconde, pour lui rendre hommage ou au contraire critiquer la peinture traditionnelle.

 

            1.3 Le document détourné

  • Quels types d’images réutilise Andy Warhol et les artistes Pop Art ? Que dénoncent-ils ?

Les photos de magazine, publicités, télévision… pour dénoncer la société de consommation.

 

http://pic70.picturetrail.com/VOL1815/11455387/20300284/332188095.jpg

 

  • Quel est l’objectif des artistes de la Figuration Narrative ? Cite deux peintres.

Ils essaient de décrypter leur époque, saturée d’images, par exemple Errò ou Bernard Rancillac.

 

  http://www.pixelcreation.fr/fileadmin/img/sas_image/galerie/art/erro-visuels/85-ERRO.jpg  2004.-afghanes-28les29.-500      

 

  • A quoi te fait penser la démarche de Ernest Pignon-Ernest ?

A la démarche des graffeurs et artistes des rues, qui envahissent l’espace urbain pour créer.

 

http://veopiensoescribo.files.wordpress.com/2010/01/ernest_rimbauddansparis.jpg

 


2. Le document manipulé

            2.1 Le rôle de la légende

  • Que peut changer la légende d’une image ?

Son sens !

 

            2.2 Le document falsifié

  • Comment s’appelle le fait de manipuler l’opinion, d’influencer la pensée d’une population en falsifiant les documents ?

De la propagande.

 

  • Qui a utilisé ces techniques pour mieux dénoncer cette manipulation ?

John Heartfield.

 

http://cybermuse.gallery.ca/cybermuse/servlet/imageserver?src=WI722573&ext=x.jpg

 

            2.3 Le document mis en scène

  • En 1945, l’américain Joe Rosenthal a photographié « le drapeau issé sur le Iwo Jima, à l’issue d’une bataille contre les japonais. A-t-elle été prise sur le vif ?

Non, il s’agit d’une seconde prise de vue, mise en scène.

 

  • Quelle est l’intention de Joan Fontcuberta ?

Démontrer qu’une image photographique n’est pas vraie, inciter le spectateur à être vigilent.

 

http://top-people.starmedia.com/tmp/swotti/cacheAM9HBIBMB250Y3VIZXJ0YQ==UGVVCGXLLVBLB3BSZQ==/imgJoan%20Fontcuberta3.jpg


3. Le document (re)créé

            3.1 L’œuvre-message

  • Que représentent les œuvres de Ben ?

Des mots, des phrases, des messages !

 

  • Cite trois types de documents utilisés par Claude Closky ?

Des prospectus de supermarché, des graphiques, des pages de livres…

 

http://www.cneai.com/1999/cc/015g.jpg

 

            3.2 De la mémoire collective à la mémoire individuelle

  • Qu’évoque le « Monument Odessa » de Christian Boltanski ? Utilise-t-il de vrais documents ?

Les enfants juifs morts dans les camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale.

Ce sont de vraies photos… mais elles ne représentent pas ces enfants.

 

http://www.gaylegorman.com/boltMonuOdessa90.jpg

 

            3.3 L’autofiction

  • Qu’est-ce que l’autofiction ?

Un genre artistique et littéraire, qui associe le réel (autoportrait, autobiographie) et la fiction.

 

  • Le travail de Sophie Calle est-il un reportage journalistique ?

Il y ressemble parfois, car elle récolte des « preuves », des témoignages, à la manière d’un journaliste. Mais son intention est très différente. La vocation d’un journaliste est d’instruire son lecteur, de lui fournir une information objective, vérifiée. Alors que ce n’est pas le but de Sophie Calle, dont le travail est subjectif. Elle interroge la vie des autres pour mieux interroger la sienne.

 

http://ekult.fr/images/articles/Sophie-Calle-Psychiatre.JPG


 

CONCLUSION

 

  • Cite 4 types de documents pouvant être utilisés par les artistes.

Photo de presse, journal, livre, émission de radio, vidéo…

 

  • Quelle a été la première technique pour intégrer un document à une œuvre ?

Le collage.

 

  • Quel est l’objectif de ces artistes ? Cite au moins 4 intentions différentes.

- Remettre en question l’art traditionnel.

- Remettre en question la société de consommation.

- Inciter à prendre du recul par rapport à la fiabilité de l’image, du document.

- Faire réfléchir aux problèmes d’actualité : guerre, condition de la femme…

- Ancrer son œuvre dans le temps, la mémoire collective…

 


 

Les images sont la propriété de leur auteur ou de leurs ayants-droit.

Elles sont montrées ici dans un but pédagogique,

les élèves devant faire une recherche sur les artistes illustrés.

Leur légendes complètes sont indiquées dans le document cité en début d'article.

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Histoire des Arts
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 09:46

 

logo-doc

 

- Quand on présente une œuvre, il ne s’agit pas de dire « c’est beau / laid », « c’est bien / mal fait »… mais de décrire ce qu’elle représente, préciser les techniques utilisées, expliquer ce que l’artiste a voulu montrer et de la situer dans son contexte historique et culturel.


- Pour cela, il faut connaître un vocabulaire spécifique et avoir fait des recherches sur l’artiste et son époque.

 

Voici quelques pistes pour cette analyse…

 

 

INTRODUCTION

CARTEL

NOM, Prénom de l’artiste

Titre de l’œuvre, date de réalisation

Technique utilisée (peinture, photo, installation…), dimensions en cm.

Ville et lieu de conservation de l’œuvre (musée, collection personnelle)

EPOQUE

Quel est le contexte historique et culturel de l’œuvre ?

Quels sont les évènements marquants de l’époque où elle a été créée ?

MOUVEMENT ARTISTIQUE

L’artiste fait-il partie d’un mouvement artistique ?

Sinon, peut-on comparer son travail à celui d’un autre artiste ?

 

 

 

DESCRIPTION

SUJET

= ce qui est représenté

Description de l’œuvre (en distinguant ses différents plans).

Style : figuratif / abstrait / conceptuel (fait référence à une démarche, une réflexion plus qu’à l’aspect de l’œuvre)

Genre : scène religieuse, historique, de genre (vie quotidienne), allégorie (représentation d’une idée comme la liberté), nature morte, trompe-l’œil, pastiche (inspiré d’une autre œuvre, souvent avec humour), paysage, portrait…

Décor : extérieur / intérieur, naturel / urbain, réaliste / stylisé

Objets : rôle, indices sur l’époque…

Personnages : nombre, attitudes, gestes, mouvements, regards…

Atmosphère qui se dégage de la scène…

TECHNIQUE

= la manière

dont s’est représenté

Pour une image (peinture, photo…)

Comment sont les couleurs (chaudes / froides…), quel est leur rôle ?

D’où vient la lumière  ? Est-elle diurne / nocturne - naturelle / artificielle ? Quel effet produit-elle (douceur, étrangeté, inquiétude…) ?

Quelle est la forme, la composition, les lignes de force ?

Pour une installation

De quels éléments est-elle composée ?

 

                                                                                                                 

 

INTERPRETATION 

EFFET PRODUIT

Qu’a voulu montrer l’artiste ? Pourquoi ?

Quel est son point de vue sur son sujet ?

Le montre-t-il de manière classique ou originale ?

Cette œuvre sert-elle à... émouvoir ? faire rire, pleurer, réfléchir, réagir ? informer ? raconter ? expliquer ?...

ICONOGRAPHIE

= étude

des représentations

d’un sujet

à travers l’histoire de l’art

Ce sujet a-t-il déjà été traité par des artistes ? Par qui et comment ?

Ont-ils influencé l’artiste étudié ?

Lui-même a-t-il influencé l’art ultérieur ?

Le contexte historique, culturel permet-il de comprendre sa démarche ?

 


Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Histoire des Arts
commenter cet article