Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 13:23

CUENCA, Catherine

Le crime de la pierre levée

© Flammarion, août 2010, 128 p. (Castor Poche)

ISBN : 978-2-0812-3098-9

 

 

http://editions.flammarion.com/docs/Albums/38354/9782081230989.jpg

Illustration d'Aline Bureau

 

Genre : historique - suspense

Thèmes : Moyen Age - Amour - Croyances

Niveau : 6e - 5e

 

1101. Les parents de Bruna sont morts alors qu'ils étaient en croisade à Jérusalem et elle vit seule avec son jeune frère et son grand-père, un guérisseur. Sa marraine réussit à convaindre ce dernier que la jeune fille, maintenant âgée de 15 ans, ferait mieux de la suivre et travailler dans les cuisines du château, où elle aura plus de chances de trouver un mari... Mais le prêtre conseiller du seigneur se méfie d'elle et plusieurs jeunes femmes sont mystérieusement tuées par des loups, au pied de la pierre levée, à laquelle on prête des pouvoirs de guérison... Qui est le véritable coupable de ces crimes ? Courtisée par  Florent, le plus beau garçon du village, et Oskar, un mercenaire au regard effrayant, à qui Bruna peut-elle réellement se fier ?

 

Un roman agréable et facile à lire, notamment par les élèves de 5e, le Moyen-Age étant au programme de leur classe. Ils y seront sensibilisés à l'importance de la religion et des croyances à cette époque. Diplômée en histoire, l'auteur a écrit plusieurs romans historiques.

 


Partager cet article
Repost0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 13:20

Kalouaz, Ahmed

La première fois, on pardonne

© Editions du Rouergue, 112 pages (DoAdo)

8 €


http://www.decitre.fr/gi/83/9782812601583FS.gif


 

Thèmes : femme battue - divorce

Niveau : 5e - 3e

 


La mère d’Elodie, 15 ans, a fui la maison, pour se réfugier dans un centre pour femmes battues. L’adolescente passe l’été chez sa grand-mère. Plongée dans les albums photos, elle repense à son enfance, essaie de retrouver les preuves des bonheurs, au-delà des épreuves passées, mais « même les beaux souvenirs se lézardent et se perdent ». On suit le cheminement de ses pensées et de ses incompréhensions face à la violence de son père. Cette épreuve la fait grandir…


 

Un roman délicat sur un thème difficile.

Partager cet article
Repost0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 13:08

 

 

 

HYANG-YI, Kim

Murmure à la lune

Romans Chan-Ok, août 2010, 186 p. (Matins Calmes)

ISBN : 978-2-916899-40-4

9 €

 

http://go2.wordpress.com/?id=725X1342&site=coree.wordpress.com&url=http%3A%2F%2Fcoree.files.wordpress.com%2F2010%2F06%2Fbd11.jpg&sref=http%3A%2F%2Fchan-ok.com%2Fcategory%2Fmurmure-a-la-lune%2F

couverture de Charlotte Gastaut

 

 

 

Thèmes : Corée - orpheline - relation grand-parent / enfant - amitié

Niveau : 6e - 4e

 

L’histoire nous emmène loin de notre quotidien, dans un village de Corée du Sud, près de la frontière avec le Nord. La guerre a, depuis quelques années, divisé le pays et séparé des familles. Une vieille chamanesse (guérisseuse) vit seule avec sa petite-fille de onze ans, Song-hwa, qui n’a pas connu ses parents. Solitaire, elle se prend d’affection pour un chien qu’elle a sauvé et se fait des amis grâce à lui. Elle confie ses chagrins et ses questions à la lune. Sa vie et celle des gens qu’elle aime réserve bien des épreuves, mais aussi de joyeuses surprises…

 

Pour les plus jeunes lecteurs, qui aiment explorer d’autres univers. Cet éditeur fait partie du groupe Flammarion et la collection "Matins calmes" se propose d'être une « exploration de la littérature de jeunesse coréenne classique et contemporaine ».

 

http://chan-ok.com

Partager cet article
Repost0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 12:29

 

GRIMAUD, Pierre

Le recruteur 

© Mijade, 189 p.

ISBN 978-2-87423-058-5

 

8 €

http://www.ricochet-jeunes.org/public/scans/e7/41370.jpg

couverture de Annick Masson / Shutterstock

 

Genre : science-fiction

Niveau : 4e - 3e

Thèmes : chômage - pollution - solidarité

 

Dans un avenir pas si lointain, tous les problèmes de notre société se sont aggravés : chômage et pollution ravagent la France… Dans ce contexte hostile, les destins de trois jeunes gens se croisent : celui de Piéro le Barde, Laure, la douce aveugle et l’ambigu Vivien. Survivre dans les chômvilles, trouver de quoi se nourrir, se loger est si difficile : à qui peuvent-ils se fier ? Et comment échapper aux recruteurs, qui ne reculent devant aucune traîtrise, pour embaucher de la main d’œuvre dans les chantiers de l’espace, dont on ne revient pas ?

 

On souhaiterait peut-être une fin plus longue, mais ce scénario captive tout en suscitant la réflexion. Deux bonnes raisons pour redécouvrir cette réédition !

Partager cet article
Repost0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 12:26

 

DANIEL, Stéphane

L’amour frappe toujours deux fois

© Rageot, 2010, 260 p.
ISBN : 978-2-7002-3447-3

9,80 €

 

Ce roman est la suite de Si par hasard c'était l'amour

 

http://www.images-chapitre.com/ima1/original/491/28235491_6602157.jpg

couverture de Sophie Palhares

 

 

Niveau : dès la 4e et jusqu'au lycée... et même au-delà !

Thème : amour - humour

Narration : deux narrateurs


Gaspard, 17 ans, entre en classe de 1ère, où il retrouve ses amis, Steve et la gothique Karen, ainsi qu’un nouveau venu qui lui semble hostile. Mais il est surtout préoccupé par Maud, dont il est tombé fou amoureux pendant les vacances d’été et dont il n’a aucune nouvelle, malgré ses nombreux messages. La raison ? Un bête malentendu… Il ne le sait pas, mais le lecteur, lui, le découvre, grâce aux extraits du journal de Maud, qui s’intercalent avec le récit. Tout semble se liguer contre Gaspard, alors qu’il essaie de reconquérir sa belle : les grèves de la SNCF, qui l’empêchent de prendre le train pour la rejoindre à Dijon, les travaux qui ont transformé l’appartement familial en champ de bataille et la terrible disparition de son indispensable téléphone portable, au cours d’une manif de lycéens… Loin d’être un héros à l’eau de rose, comme pourrait le laisser craindre le titre, il ressemble à beaucoup d’entre nous : il doute de lui et le cache avec humour, derrière  une attitude nonchalante, de longues tirades alambiquées, et un sens aigu de la répartie. C’est avec autodérision, qu’il raconte ses innombrables mésaventures avec Maud : « J’étais conscient que des hordes de prétendants allaient profiter de cet éloignement fatal pour l’assiéger. Certes, étant le plus merveilleux des garçons, je n’avais aucune raison objective d’être jaloux. Il n’empêche qu’ayant déjà feuilleté Glamour, je connaissais les filles. ». L’histoire peut se comprendre sans avoir lu le 1er tome : « Si par hasard c’était l’amour »… mais il sera difficile de s’en empêcher après avoir commencé à côtoyer Gaspard ! On peut d'ailleurs devenir son ami sur Facebook http://www.facebook.com/gaspardcorbin

 

 

Instituteur à mi-temps à Paris, Stéphane Daniel a écrit une quarantaine de romans pour la jeunesse : Un tag pour Lisa, L'écrivain mystère, Un tueur à la fenêtre… Il espère qu'en entrant dans ses livres, on va rire, pleurer, trembler, s'émouvoir et qu’en en sortant, on ne soit plus tout à fait le même…


Partager cet article
Repost0
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 13:36

ROSENTHAL, Olivia

Que font les rennes après Noël ?

© Verticales, 2010, 210 p.

ISBN : 978-2-07-013022-1

16,9 €

http://www.bibliosurf.com/local/cache-vignettes/L133xH195/arton18812-c642d.png

 

 

Niveau : lycéens - adultes

Genre : autobiographie particulière...

Narration : à plusieurs voix, dont une à la 2e personne du pluriel

Thème : quête de soi (je ne dévoile pas tout, pour ne pas enlever le suspense, mais à lire avant de faire lire à des élèves)

 

Derrière ce titre énigmatique, on découvre l’histoire d’une petite fille, qui rêve d’avoir un animal domestique et demande de façon récurrente à ses parents ce que font les rennes après Noël. Face à leur incompréhension et leur refus de répondre à ses attentes, elle développe un système de défense et d’adaptation à son milieu, dans lequel elle se sent pourtant si mal. Son malaise est de plus en plus perceptible, à travers des phrases lancinantes, qui reviennent comme des refrains : « Vous vous absentez », « Vous vous oubliez », « Vous êtes bien élevée »…. Elle a une manière de vivre sa vie, sans s’y impliquer.

 

D’ailleurs le récit, qui se rapproche du roman autobiographique, est paradoxalement rédigé à la deuxième personne du pluriel. Une autre manifestation du désengagement de la narratrice ? Comme dans « La Modification » de Butor, c’est le lecteur qui est impliqué, comme malgré lui. Pour brouiller un peu plus les pistes, des paragraphes à la première personne s’intercalent :  il s’agit d’autres narrateurs, qui témoignent de leurs métiers, en rapport avec les animaux, de façon froide, presque scientifique. Ce système narratif rend difficile, dans un premier temps, l’entrée dans l’histoire, l’attachement aux personnages… Mais on comprend peu à peu le lien : la petite fille se sent comme les animaux de zoos, laboratoire ou élevage, privée de liberté. Les pages tournent et on a de plus en plus envie de comprendre où cela va la mener. Le rythme lent, haché par les répétitions et le double récit, nous communique sa frustration devant le vide de sa vie. Avec elle, on veut découvrir ce qui va enfin tout bouleverser !

 

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 08:13

CHABAS, Jean-François

Les mille ruses du renard volant

© Casterman, 2009. 82 P. (Feeling)

ISBN : 978-2-203-02437-3

 

 

http://media.paperblog.fr/i/225/2250828/mille-ruses-renard-volant-jean-francois-chaba-L-1.jpeg

Illustration de David Sala

 

Genre :

Thème : handicap mental - guerre Irak - relation père-fille

Niveau :4e - 3e

 

L'histoire est racontée par le père, Waldo, qui est retourné dans son pays d'origine, le Canada, depuis son divorce. Il ne supporte pas de savoir que sa fille s'est engagée dans la marine américaine et se sent très inquiet quand il apprend qu'elle part pour l'Irak. Elle y reçoit un éclat d'obus. Son cerveau en garde des séquelles : la jeune fille intrépide et déterminée est revedenue une petite fille, timide et naïve. Sa mère, avocate, envisage de la placer dans un institut spécialisé, alors que son père souhaiterait s'occuper d'elle et rattraper tout ce temps où ils ont été séparés dans son enfance. Sa colère est telle qu'il se fait expulser des Etats-Unis ! Pas facile dans ces conditions d'emmener sa fille...


Un roman très court et bien écrit, qui se lit vite et facilement. Il comporte beaucoup de réflexions engagées sur la vacuité de la guerre : "Quand j'ai appris que notre fille avait été touchée, je savais déjà que c'était pour une guerre non seulement inutile, mais perverse et mensongère. Si on se penche un peu sur l'histoire des guerres, celles-ci sont toujours accompagnées de mensonges. L'armée ment tout le temps. C'est le prix de sa survie. ça me donne envie de vomir." La description des sentiments paternels est aussi fine et intéressante.

Partager cet article
Repost0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 16:36

PLACE, François

La douane volante

© Gallimard, 2010, 333 p.

ISBN : 978 2 07 062815 5

13,5 €

 

http://www.decitre.fr/gi/55/9782070628155FS.gif

 

Illustration de François Place

 

 

Genre : aventure - fantastique

Thème : initiation - médecine -

Niveau : 4e - 3e

 

 

En Bretagne au début du 20e siècle, Gwen le Tousseux, 14 ans est sauvé de justesse par le vieux Braz, un rebouteux qui le prend à son service en échange de ses soins. Mais le maître de Gwen meurt, en lui laissant pour tout héritage son savoir, sa montre et sa masure, que tous les habitants du village essaient de piller, malgré la crainte qu'ils en ont, pensant qu'un trésor y est caché. Une nuit, Gwen est entraîné dans la charette de l'Ankou, la Mort. Il bascule alors dans un pays étrange, où la vie de tous est régentée par la "douane volante". Considéré comme un "Egaré", il est recueilli par Jorn, qui l'a découvert sur une plage. Mais celui-ci se rend vite compte des dons de guérisseur du jeune garçon et des moyens d'en tirer profit... Gwen croise la misère, la maladie, la trahison, la solitude... mais aussi l'amitié, la connaissance, la reconnaissance...

 

Une histoire déconcertante, qui plonge le lecteur dans un univers à la fois proche du nôtre et pourtant différent, inspiré des légendes bretonnes et de l'imagination fertile de François Place, qui a déjà créé de nombreux mondes imaginaires dans "L'Atlas des géographes d'Orbae".

Partager cet article
Repost0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 07:55

GAIMAN, Neil

L'étrange vie de Nobody Owens

© Albin Michel, 2009. 310 p. (Wiz)

ISBN : 978-2-226-18954-7

13,5 €


http://www.albin-michel.fr/multimedia/Article/Image/2009/9782226189547-j.jpg

Illustration de Laurent Besson

 

 

Genre : fantastique

Thèmes : orphelin - meurtre - être imaginaire (fantôme - vampire)

Niveau : 5e- 3e

 

 

Le roman s'ouvre sur un meurtre : toute la famille d'un tout petit garçon vient d'être assassinée. Lui a par chance échappé au massacre. Il trouve refuge dans le cimetière voisin, où un couple de fantômes, M et Mme Owens, décident de l'adopter et Silas, un être mystérieux,  accepte de devenir son tuteur. L'enfant devient ainsi Nobody Owens, surnommé Bod, citoyen libre du cimetière. Mais comment peut-on être élevé au milieu des morts ? Plusieurs habitants du lieu  participent à son éducation, lui apprenant à maîtriser, entre autres, l'Effacement, le Flottement et la Songerie... Mais l'assassin de ses parents est toujours à sa recherche...

 

 

L'auteur de "Coraline" a écrit une histoire très différente, mais toute aussi originale et qui tient en haleine. La thématique devrait intéresser les élèves, même s'il ne s'agit pas ici d'une histoire d'amour avec des vampires... mais plutôt une réflexion sur comment devenir soi dans un monde auquel on est étranger.

 


Partager cet article
Repost0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 19:24

YSLAIRE, Bernar / CARRIERE, Jean-Claude

Le ciel au-dessus du Louvre

© Futuropolis / Musée du Louvre Editions, 2009, 66 p.

ISBN : 978-2-7548-0095-2 / 978-2-35031-115-9




http://www.laboiteasorties.com/wp-content/uploads/2009/11/le_ciel_audessus_du_louvre_vignette-281x300.jpg



Genre : bande dessinée

Thèmes :18e siècle - Révolution française - peinture - David

Niveaux : 4e - 3e - lycée

 


Robespierre a commandé un tableau, qui représenterait l'Etre Suprême, au peintre David. Ce dernier se sent tiraillé entre son engagement politique et son ambition artistique...

 

Dans les dessins de la bande dessinée sont insérées des reproductions de plusieurs oeuvres de l'époque, dont la plupart sont conservées au Louvre. Une manière originale de découvrir l'art de l'époque ainsi que le contexte historique, au programme des classes de 4e et Seconde.





Partager cet article
Repost0