Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 20:35

PESSAN, Eric / Photographies de BERTOUX, Quentin

Quelque chose de merveilleux et d'effrayant

Thierry Magnier, 2012, 88 p. (Photoroman)

ISBN : 978-2-36474-092-1

9 €

 

http://www.editions-thierry-magnier.com/files_etm/couvs/500/9782364740921.jpg

 

 

Thème : séparation - perte des repères

Niveau : 4e - 3e

 

Un beau jour, la magie entre dans la vie de Max : les choses volent autour de lui et de sa mère, pourvues d'une force de gravité autonome, depuis que son père a disparu. La magie est imprévisible. Ses devoirs disparaissent, par exemple, quand il s'y attend le moins. Le plus curieux, c'est que les autres ne semblent pas la remarquer. Même, ils s'éloignent de plus en plus de Max, si souvent dans la lune...

 

Alors que l'on pense d'abord être dans un univers fantastique et que l'on se demande ce qui produit ces phénomènes étranges, on comprend peu à peu que Max est le seul à les percevoir, frappé par le chagrin lié au départ de son père. Un avis mitigé pour ce texte. L'idée d'un roman fantastique "inversé" est intéressante : on bascule d'une impression de grande étrangeté à un monde "normal", alors que le fantastique se caractérise par le processus inverse. J'aime  beaucoup le principe de la collection, à partir d'une série de photographies, d'ailleurs très belles. Mais je n'ai pas été totalement convaincue, l'écriture me paraissant un peu forcée. J'ai eu aussi du mal à percevoir si ce père disparu était mort ou simplement parti. Je me demande si des lecteurs adolescents vont s'y retrouver et entrer dans ce récit.


 

 

Site du photographe :

http://www.quentin-bertoux.com

 

Présentation sur le site de son agence :

http://www.agencevu.com/photographers/photographer.php?id=198

Partager cet article
Repost0

commentaires