Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 13:40

 

KUPERMAN, Nathalie

Nous étions des êtres vivants

Gallimard, 2010, 202 p. (NRF)

ISBN : 978-2-07-012753-5

16,91 €

 

http://www.babelio.com/couv/14688_785524.jpeg

 

 

Niveau : lycéens et adultes

Narration : à plusieurs voix

Thèmes : entreprise - licenciement - problème de société


Un groupe de presse pour la jeunesse est vendu et le nouveau patron, Paul Cathéter, est particulièrement ambitieux, désagréable et méprisant. Il veut changer les mentalités, imposer un management « à l’américaine », en déménageant les locaux, restructurant l’équipe, changeant les habitudes de travail… L’angoisse règne au sein de l’équipe : qu’est-ce qui les attend exactement ? Agathe Rougier craint d’être licenciée. Patrick Sabaroff attend avec impatience un vrai chef. Muriel Dupont-Delvich devient Directrice Générale. Ariane Stein refuse les changements et décide de s’enfermer dans les locaux la veille du déménagement… Le sujet, très actuel, est parfaitement traité : on ressent ce que ressentent les employés, victimes de harcèlement, de licenciement.... On comprend d’autant mieux les différents points de vue et la complexité de la situation, que ce roman comporte plusieurs narrateurs, dont « le chœur » : comme dans une tragédie grecque, les employés parlent parfois d’une seule voix pour mieux exprimer leurs inquiétudes individuelles. « En ce moment, c’est partout pareil… Et pourtant, non, ce n’est pas partout pareil. C’est partout singulier, c’est partout une seule personne à la fois qui soudain perd pied, hallucine, voudrait que ce soit un rêve, mais, par pitié, pas elle, oh non, pas elle. »


Ce livre fait partie de la sélection « Prix Page des Libraires » et je les comprends ! Il me semble important de le lire, tant il évoque bien un problème crucial de notre société et donne envie d’être solidaire, de se révolter… Le peut-on encore ?

Partager cet article
Repost0

commentaires