Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 14:35

 

BRUEL, Christian / BOZELLEC, Anne

Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon

Thierry Magnier, 2014, 72 p.

ISBN : 978-2-36474-501-817 euros

 

http://www.editions-thierry-magnier.com/files_etm/couvs/140/9782364745018.jpg

Illustration d’Anne Bozellec

 

Genre : album

Thème : identité / genre / femme / relation fille-garçon / relation parent-enfant

Niveau : CM1 – CM2 – 6e

 

Julie, 8 ans, est une petite fille vive, pleine d’enthousiasme et active. « Un vrai garçon manqué » lui répètent ses parents, qui aimeraient bien qu’elle corresponde davantage à l'image qu'ils se font d'une fillette de huit ans. Si bien qu'un matin, son ombre devient celle d’un petit garçon, qu’elle est seule à voir. Elle s’en amuse d’abord, s’énerve ensuite et essaie de s’en débarrasser. Jusqu’au jour où elle croise au parc un petit garçon en larmes…

 

Ce livre féministe est d’abord paru dans les années 70 et fut l'un des premiers album pour enfants ayant abordé le thème de l’identité sexuelle. Il semble malheureusement toujours d’actualité à notre époque qui se replie vers un certain conformisme.

 

La double page du « départ en promenade » est particulièrement forte : on y voit quatre portraits de la petite fille, qui essaie de se préparer en tenant compte des recommandations de sa mère. Son sourire s’estompe imperceptiblement, au fur et à mesure que sa coiffure s’assagit. Sa mère conclut par « Là, tu es toute belle, ma chérie, je te reconnais maintenant ». C’est justement cette négation de son identité qui se révèle être une souffrance pour la fillette : « On l’aime bien quand elle n’est pas coiffée comme Julie [•••] Maintenant, elle ne sait plus à qui elle ressemble. Même son miroir ne la reconnaît pas », peut-on lire quelques pages plus loin face à son visage en larmes.

http://2.bp.blogspot.com/-8Pz7c2O8HDk/Uv4BVy5C8RI/AAAAAAAAKWQ/BsEfZS90fs8/s1600/2filles.jpg

 

Un très bel album, tant pour...


> l’écriture, simple et efficace.


> les illustrations, composées d’un dessin au trait, en noir et blanc, simplement rehaussé de touches de rouges qui portent l’attention sur quelques détails (des vêtements en désordre, des rollers, de la confiture, un ballon…).


> le thème, qui me tient particulièrement à cœur et qui complètera parfaitement un réseau de lectures autour des femmes.

 

A lire pour le plaisir et pour alimenter un débat avec les enfants, autour de l’identité, de l’éducation, de la place des filles dans notre société…


 

Pour voir les pages de l'édition originale...

Cligne Cligne Magazine

Partager cet article
Repost0

commentaires