Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 00:06

Sous forme de « club Paroles » au CDI,

dans le cadre des heures de vie de classe…

 

 

Cet article présente l'approche de Jacques Lévine
et de l'association AGSAS

avec les "Ateliers de Philosophie AGSAS ®",

 

 

 

 

  Quoi ?

  • Les élèves sont assis en cercle. L’enseignant est en dehors du cercle.
  • Les ados parlent 10 minutes librement, en se passant un « bâton de parole ».
  • On ne prend la parole, qu'une fois que l’on a en main ce bâton, pour apprendre à respecter la parole de chacun.  Le bâton circule dans toutes les mains, même de ceux qui ne souhaitent pas parler. 
  • Les élèves peuvent alors le garder quelques instants et penser tout bas.
  • L’adulte écrit les phrases et constitue au fur et à mesure un  recueil de ces paroles.

  

Illustration : Un bâton de commandement dogon déniché dans une boutique africaine.
Un des enfants me demande : "est-ce qu'il est sacré ?"...

 

 


 

Les 7 annonces

1 - On va faire de la philosophie. Qu'est-ce que c'est pour vous ?

Ce sont des sujets sur lesquels les hommes réfléchissent depuis très longtemps.
Cela concerne la condition humaine, la façon dont les hommes se comportent sur Terre.

Il s’agit d’un stade « protophilosophique… Mais avant de faire de la philo en terminale et de se confronter aux grands textes (ce que certain de nos élèves ne feront pas), cela fait aussi du bien de se confronter à sa propre pensée et à celle des autres. Les élèves en sont au stade de l’inventaire : ils observent ce qui existe. Avant le concept, il y a le chemin vers le concept estimait Gilles Deleuze.

 

2 – Vous allez réfléchir depuis la place d’un habitant du monde.

 

3- Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse.

 

4 – Je ne vais pas intervenir, sauf pour garantir le respect du cadre.

 

5 – Cela va durer deux fois 10 minutes.

 

6- C'est  un atelier de réflexion et non de parole.

 

7 – On va échanger à partir d'un mot,
après avoir pris une minute de réflexion avant de parler.
On prend la parole avec le bâton de paroles.

 

 

 

Quelques pistes pour monter un « Atelier Philo »

 

Trace écrite

On conserve une trace écrite de ce qui est dit. Cela permettra aux élèves d’évaluer combien ils ont grandi au fil des ateliers.

 

 

 

Pourquoi ?

 

« Ce ne sont pas les réponses qui comptent mais le cheminement de la pensée. »

« Les enfants sont motivés par ces échanges " pour de vrai ". Ils ont une parole authentique, de là où ils en sont. La confrontation avec la pensée d'autrui développe en eux l'écoute, le goût de l'effort à comprendre, à penser, la capacité à transformer sa pensée, à la structurer. »

« L’enfant philosophe » est capable de se penser lui-même et dans le monde… Il apprend à intérioriser et extérioriser sa pensée.

 

Quelques pistes pour monter un « Atelier Philo »

 

Exemples de thèmes

 

Choisir de préférence des thèmes positifs (et les élèves vont naturellement parler de ce qui s’y oppose).

 

La parole

Le silence

Qu’est-ce qu’être adulte

Réussir

Savoir

Croire

L'espoir

La liberté

L’avenir

L’envie

L’effort

Le projet

Choisir

Rêver

Le rêve

Le bonheur

L'amitié

L'amour

Le courage...

 

 

Exemple d’atelier sur le Bonheur :

 

RESSOURCES

"Clic" sur l'image pour y accéder

 

 
Le site de l'AGSAS

 

Philolab

 

Diaporama pour la formation de formateurs

(avec mot de passe)

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Avec toutes les idées que vous avez, concrètes et réalisables, vous devriez participer à la formation des pédagogues et en particulier des documentalistes. Vous devriez pouvoir exercer vos talents à un niveau plus large que celui d'un simple collège. Ils doivent pourtant avoir besoin d'idées au Ministère de l'E. N. ! Vous emploie-t-on à un niveau plus général ? Courage …
Répondre
M

Merci pour vos encouragements, mais il y a déjà beaucoup de profs et de docs, qui ont beaucoup d'idées !