Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 13:59
"Ranger une bibliothèque, c'est exercer de façon silencieuse l'art de la critique ".

Jorge Luis Borges
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Bonjour,
Tout d'abord un grand bravo pour votre blog. Concernant cette citation de Borgès, j'aurais bien aimé connaître son contexte. Merci de satisfaire ma curiosité !
Répondre
M

Bonjour, merci pour les encouragements

Cette citation de Borges, je l'ai trouvée hors contexte... Elle était en exergue, dans un livre jeunesse que je présente dans un autre article :  La guerre des livres.

Je n'ai pas retrouvé de quel livre de Borges cette phrase est tirée. J'espère qu'un autre internaute nous donnera la réponse !