Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 09:10


OLLIVIER, Mikaël
Tout doit disparaître
Thierry Magnier, 2007, 158 p.
ISBN : 978-2-84420-568-1
8,5 euros


Thèmes :
Mayotte
décroissance (diminution) / société de consommation / publicité
relation interpersonnelle / développement de la personnalité

Niveau :  4e-3e - lycée



Hugo part s'installer avec ses parents enseignants et sa petite soeur à Mayotte. Il est confronté à un univers qu'il ne connaît pas : la misère des Mahorais et des immigrés comoriens. Il vit sa première expérience sexuelle avec Zaïnaba, mais est dépassé par la situation quand elle lui apprend qu'elle est enceinte. Renvoyé en métropole, il est choqué par l'étalage de richesses contrastant avec la pauvreté de Mayotte et les occidentaux obnubilés par la consommation et les soldes. Il s'engage auprès des casseurs de pub.

Ce livre est bien écrit et prenant.
Les thèmes abordés peuvent déclancher une réflexion et un débat sur la société de consommation, la décroissance, l'impact de la publicité, etc.

Les relations d'Hugo avec les autres (sa famille, les filles... et avec sa documentaliste qui devient sa confidente épistolaire !) sont particulièrement bien vues. Ainsi que ses réfléxions intérieures sur sa place dans la société, son évolution personnelle, sa crainte de perdre ses idéaux : "Pourquoi en grandissant doit-on perdre sa capacité à l'émerveillement ? pourquoi se met-on à attendre autre chose de la vie que ce qu'elle a à nous offrir ?"...

Intéressant aussi, l'auteur cite différents ouvrages qui permettent d'établir un réseau de lectures sur la question du rapport aux biens matériels : "Ravage" de Barjavel, "IGH" de J-G Ballard, "Mendiants et orgueilleux" d'A. Cossery et le poète Erri de Luca.



Partager cet article
Repost0

commentaires