Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • Le Bateau Livre
  • : Bibliographies de littérature jeunesse & activités autour de la lecture, la recherche documentaire et l'éducation à l'image (collège-lycée)...
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Creative Commons License

Le contenu de ce blog
(
textes, images, fiches pédagogiques ou diaporamas)
est mis à disposition selon les termes
de la licence Creative Commons
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-
Partage des Conditions Initiales à l'Identique.

Le travail pédagogique se partage.
Mais si vous pêchez des documents en ligne
pour les utiliser sur le web ou les diffuser,
merci de me contacter au préalable et de
...
- m'indiquer l'adresse de votre blog ou site
  en commentaire de l'article utilisé.
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos / http://lebateaulivre.over-blog.fr

NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.

------------------------
-----------------------------------------------------
Les couvertures de livres sont reproduites
selon les principes du "Mode d'emploi".
 
Je n'ai pas pu joindre tous les éditeurs.
Si une image pose problème, signalez-la,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 13:09
SANE, Insa
Sarcelles Dakar
Sarbacane, 2006 (Exprim')
2-84865-143-1
9 euros

Thèmes
: banlieue - Sénégal - conte - relation père-fils -
amour
Niveau : 3e - lycée


    Djiraël habite à Sarcelles. Il est souvent mêlé à des petits trafics avec ses copains. Pas très sérieux dans ses études, pas très intègre avec les filles...  Il ne remet pas son mode de vie en question. Cependant, il est obligé de quitter son quotidien et de partir au Sénégal : sa mère a économisé pour emmener toute la famille à la recherche du père, qui y est depuis des mois. Etranger dans son propre pays, Djiraël découvre avec stupeur la façon dont vivent ses cousins. Lui qui ne jure que par sa nouvelle paire de baskets se retrouve plongé dans un univers où la réalité se mêle à l'imaginaire des contes...


    Le récit principal est rythmée par un court texte en italiques à la première personne, dont on ne comprend quel est le narrateur qu'à la fin du roman. Le langage familier des cités laisse peu à peu la place au langage du conte. L'expérience mystérieuse que Djiraël va vivre en Afrique va bouleverser sa manière d'appréhender la vie.

    Ce roman est écrit par un jeune slameur de la banlieue parisienne. Il peut attirer nos élèves, avec un personnage principal et une écriture imitant le langage parlé, proches de leur quotidien. Mais surtout, il incite à réfléchir sur ses origines, son héritage culturel et sur le sens que l'on souhaite donner à sa vie.
      

Partager cet article

Repost 0
Publié par Mathilde Bernos - dans Au fil de l'eau
commenter cet article

commentaires