Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
15 février 2018 4 15 /02 /février /2018 18:05

WALLACH, Tommy

Si c’est pour l’éternité

Nathan, 2019, 315 p. (Roman Grand Format)

ISBN : 978-2-09-257490-4

16,95

 

 

Genre : fantastique

Thème : amour – sens de la vie – deuil - immortalité

Niveau : 4e – 3e – Lycée

 

Parker, 17 ans, n’a pas prononcé un mot depuis la mort de mon père, 5 ans auparavant. Mais il aime écrire et passe son temps à noter tout ce qui lui arrive ou inventer des histoires dans ses carnets. Il aime aussi traîner dans les halls d’hôtel, où il exerce ses talents de pickpocket. Un jour, sa victime le surprend en pleine action. C’est une belle jeune femme aux étranges cheveux argentés , Zelda. Celle-ci ne souhaite pas le dénoncer, ni récupérer son argent. Lasse de sa vie, qui selon ses dires dure depuis plus de 200 ans, elle veut en finir… Le garçon décide de tout faire pour lui redonner le goût à la vie.

 

Une histoire mêlant fantastique et humour.

 

Je n’avais pas du tout accroché avec le roman précédent de l’auteur, « Si c’est la fin du monde » et j’ai davantage apprécié celui là, pour l’originalité de l’histoire, le héros attachant et quelques réflexions sur la vie et le temps qui passe…

On ne cesse jamais de se sentir jeune. On a beau avoir un travail, une vie de famille, une maison, l’âge adulte nous apparaît toujours comme un grand mystère. Nous faisons tous semblant de grandir.

p. 211

Il m’a aussi donné envie de découvrir la nouvelle d’Ursula K Le Guin, évoquée par le narrateur et qui semble effectivement toujours tragiquement d’actualité  :

Une parabole sur notre capacité à fermer les yeux sur le malheur des autres pour pouvoir être heureux

p 142

Partager cet article
Repost0

commentaires