Presentation

  • : Le Bateau Livre
  • : Pédagogie, Bibliographies de littérature jeunesse & Activités autour de la lecture, la recherche documentaire, l'EMI, l'éducation à l'image, le bien-être... (collège-lycée)
  • Contact

Auteur

  • Mathilde Bernos
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.
  • Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles et sur la relaxation et le bien-être dans l’Académie d’Aix-Marseille.

Recherche

Stop la pub !

 

_1200540.jpg

Pour éviter de voir des PUBS inopportunes
à bord du "Bateau Livre",
vous pouvez installer le module Adblockplus.

Droits de reproduction

Le travail pédagogique se partage.
Mais merci de
- ne pas le diffuser en ligne,
- me contacter avant toute utilisation pédagogique
- citer vos sources :
©DI - Mme B
ernos - http://lebateaulivre.over-blog.fr
NB : Aucun document ne sera envoyé en pièce jointe.
------------------------
---------------------------------------------------
Si la reproduction d'une couverture de livre
pose problème, signalez-le moi,
pour que je complète ses crédits iconographiques
ou que je la supprime du blog.
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 21:04

ERLIH Charlotte

Highline

Actes Sud, 2015, 92 p. (D’une seule voix)

ISBN : 978-2-330-03897-7

 

 

 

 

Genre : roman d’apprentissage – monologue

Thème : dépassement de soi – goût du risque

Niveau : 4e – 3e – lycée

 

Mouss et le narrateur ont tendu une sangle entre deux tours d’immeubles. Ils tirent à pile ou face qui s’élancera au-dessus du vide… Un sacré défi où il s’agit de dompter sa peur. Le récit dure le temps de la traversée… cinq minutes qui paraissent bien longues au-dessus du vide et pendant lesquelles les pensées ont le temps d’affluer…

 

 

Voilà un parti pris narratif original. J’aime l’idée de la collection, de ces textes que l’on peut prendre plaisir à lire à voix haute, car ils sont autant de monologues dits à un autre ou plus souvent à soi-même. Ici, la tension est à son comble et le lecteur tremble avec le narrateur, dont on ne sait comment s’achèvera la traversée périlleuse, métaphore du passage de l'adolescence à l'âge adulte et des nombreux questionnements que cela peut soulever.

Partager cet article
Repost0

commentaires